Ajustements Stratégiques au Québec Poker Tour

Publié le 13 mars 2006

Lorsque vous jouez dans un tournoi typique, la meilleure stratégie est habituellement de jouer pour un podium, c’est-à-dire de jouer pour les trois premières places, puisque le gros des bourses est dans ces positions. C’est beaucoup plus profitable de jouer en visant ces places, et cela veut dire que vous devriez prendre beaucoup de risques pour vous rendre là. Vous voulez bâtir un gros tapis tôt, afin de maximiser vos chances d’en avoir un plus tard, lorsque ça compte le plus. C’est un sujet que je discute plus en profondeur dans mon nouveau livre, qui en passant paraîtra prochainement.
Au Quebec Poker Tour, la donne change un peu, et il faut vous demander quel est votre objectif lors de votre tournoi. La raison est que votre classement final vous donne des points du « tour » et ces points servent à la fin de la saison à déterminer quels ont été les 54 joueurs avec le plus de points, et ces derniers ont droit à un tournoi extra gratuit pour une bourse supplémentaire. En effet, le QPT prend 10$ par inscription à chaque tournoi pour offrir cette bourse aux 54 finalistes de la saison.
Par exemple, en supposant que 315 joueurs participent à chaque tournoi du QPT, ça signifie que la finale aura une bourse de 18 900$ (3150*6). Donc, chaque finaliste a une équité de 350$ (18900/54) en participant à cette finale.
Là où ça se complique, c’est que le QPT ne privilège pas les premières places dans leur système de pointage. D’un point de vue du classement de pointage général, la bonne stratégie pourrait être de jouer plus conservateur, afin de grimper tranquillement dans les points plus vos adversaires se font éliminer. Par contre, les bourses, elles, sont typiques (il faut viser le podium).
Par exemple, le gagnant du tournoi reçoit 250 points, et le 30e reçoit 127 points, soit près de la moitié. Comparez ce fait avec leurs bourses, qui seraient autour de 10,000$ au gagnant, et plutôt autour de 250$ au 30e. C’est une différence considérable.
Il faut donc se demander s’il est plus profitable de jouer la finale à tout prix, compte tenu de l’équité assurée pour un finaliste, ou bien s’en tenir à une stratégie de tournoi plus traditionnelle de viser un podium.
C’est difficile de faire un tel calcul, puisqu’il y a tellement de détails à considérer, comme votre habileté personnelle, mais je ne vois pas comment une équité potentielle de seulement 350$ peut justifier une stratégie globale plus conservatrice. Si votre objectif premier est de maximiser vos profits, alors il est mieux de vous en tenir à une stratégie de tournoi de podium, et ne pas modifier votre jeu pour faire la finale du QPT.
Cela dit, si dans le dernier tournoi de la saison vous êtes sur la bulle de la finale, il pourrait être plus profitable de jouer plus serré, pour vous assurer de vous qualifier. Ce serait alors à un certain point comme un supersatellite pour vous. Mais il pourrait autant être mieux de simplement y aller pour la victoire, ce qui vous assurerait une place en finale, et surtout plus de profits.
Vers la fin de la saison, il sera possible d’estimer combien de points seront nécessaire pour passer en finale, et bien sûr si ça en vaut la peine ou non pour vous. En ce moment, il serait presqu’impossible de tenter un tel calcul, puisque nous ne savons pas exactement le nombre de joueurs différents qui prendront part à tous les tournois.
Sur ce, bonne chance à votre prochain tournoi du QPT!

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
De nouvelles règles adoptées par la TDA
Matt Savage sur la structure de tournoi parfaite
Les deux erreurs de Negreanu lors du tournoi principal WSOP
Un donk bet exemplaire
Le small ball 2.0 selon Daniel Negreanu
HAUT DE LA PAGE