Le gaz cérébral

Publié le 22 juillet 2009

Quel titre à connotation étrange n’est ce pas?  Le gaz cérébral est une étrange substance produite par le cerveau du joueur de poker.  Il s’agit d’une bulle qui se loge à la tête et qui y éclate soudainement.  En plus d’être gênante, elle s’avère surtout très coûteuse.  C’est elle qui est responsable de votre all-in rapide sur la rivière, alors que vous venez de rater votre tirage.  C’est elle qui vous fait appeler pour tous vos jetons avec vos Rois sur le flop contenant un As.  À chaque fois qu’elle éclate, le même scénario se produit.  Vous faites un geste irréfléchi et avant même que le résultat ne soit tombé, vous regrettez votre action.  Vous avez laissé ce gaz s’échapper et il est déjà trop tard pour le couvrir.  Votre erreur est lourde, évidente et bien sentie.

Le gaz cérébral est responsable des plus grosses erreurs.  Il vous fera perdre tous vos profits de la soirée sur une main fatidique.  Il vous fera terminer sur la bulle du tournoi alors que vous étiez en position d’atteindre la table finale.  Le gaz, lorsqu’il s’échappe, est toujours suivi du classique « uh oh ».  Les jetons n’ont pas encore terminé leur déplacement vers le milieu de la table que vous savez pertinemment l’ampleur de l’erreur commise.  L’impulsion a prédominé sur un raisonnement adéquat.  Pourtant, déjà, vous voyez l’évidence de la faute.  Pourquoi donc l’avoir commise quelques instants plus tôt ?  Si vous savez instantanément avoir commis une erreur, qu’est ce qui vous a empêché de l’éviter ?

Clairement, le processus mental avant d’agir était différent de celui qui s’installe après l’erreur.  L’aspect stress lié au caractère inusuel de la situation est à la source de ces bulles.  L’humain sait réagir adéquatement aux situations dans lesquelles il se retrouve fréquemment.  C’est un principe d’apprentissage tout à fait logique et standard.  Au poker, les joueurs sérieux ont la tête remplie de concepts de jeu appropriés à chaque situation.  Toutefois, il ne faut pas sous estimer l’écart séparant la théorie de la pratique.  Lire des centaines de livres sur la communication ne fera pas de vous un excellent orateur à votre premier discours.  Il en va de même au poker.  Lorsque vous vous retrouvez dans une situation de jeu stressante et importante, la première chose à vous venir en tête ne sera pas nécessairement le concept approprié.  Ce sera parfois cette bulle puante qui engourdira vos neurones.  Avant même que l’odeur se soit dissipée, il sera trop tard.  Vous avez été victime de votre inexpérience.  Déjà, vous savez ce qui aurait été le jeu approprié.  Pourtant, vous vous retrouvez sans chaise ni jeton.

Comment éviter ces gênantes bulles ?  Évidemment, plus souvent vous vous retrouverez dans des situations similaires, moins elles auront tendance à apparaître.  Toutefois, établir une routine vous permettra plus souvent qu’autrement de ne pas céder aux impulsions.  Prenez le golf par exemple.  Afin de ne pas craquer sous les situations de grand stress, les professionnels répètent une routine depuis longtemps rodée avant chacun de leur coup.  Cette routine constitue un repère rassurant alors que tout autour d’eux est angoissant.  Faites de même au poker.  Si vous avez une routine mentale pour chaque décision, votre tendance à céder aux impulsions sera réduite.  Cette routine peut être personnelle, tant et aussi longtemps qu’elle est rationnelle.  Je vous suggère personnellement d’appliquer le processus de décision que j’ai introduit dans ma chronique d’avril dernier.  Non seulement cette routine mentale vous permettra de placez votre concentration à l’endroit approprié, elle vous fera aussi gagner du temps ; ennemi juré du gaz cérébral.  En effet, même si ce gaz est lourd et dangereux, il demeure en bout de ligne très éphémère.  Appliquer votre routine demandera suffisamment de temps pour passer du mode impulsif au mode rationnel.  Plutôt que de regretter votre faute, vous laisserez le temps à votre cerveau de laisser le gaz se dissiper et de prendre une bonne bouffée de rationalité pure.  Vous respirerez mieux, tout en gardant vos jetons !

Discutez de cet article dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Un argument à votre table de poker?
DÉBAT: Devriez-vous payer la bulle dans les tournois live?
Conseils pour fixer des objectifs de poker réalistes pour l'année 2014
Oubliez votre "poker face" et surveillez vos bras!
Sam, mon ami paresseux
HAUT DE LA PAGE