Changer d’air

Publié le 20 mai 2010

Le titre le dit, nous avons tous besoin de changer d’air. Dans tout ce que nous faisons, se détendre à l’occasion est essentiel. Évidemment, le poker ne fait pas exception. Un joueur qui joue beaucoup et qui joue sérieusement a besoin lui aussi de changer d’air.

Ne jamais sortir de sa routine coûte cher à la longue. D’une part, jouer au poker sérieusement est long et souvent routinier. Pourtant, la routine est le pire ennemi de l’homme! La routine démotive et tue la créativité. Le joueur routinier perd donc deux parties importantes de sa force :  la soif de vaincre et la créativité.

À force de répéter, le désir s’atténue. Lever, déjeuner, session de 3 heures. Diner, autre session de 3-4 heures, soirée libre. Coucher tard, lever tard, déjeuner, session de 3 heures, etc. Après un certain temps, le plaisir s’atténue et le joueur se demande pourquoi il joue, surtout lors de périodes où ses résultats stagnent. Nous passons tous par là. Des fois, on se rend compte que l’on est devenu un joueur défensif, nous qui étions des machines à agresser il n’y a pas si longtemps! D’autres fois le contraire se produit. Nous devenons hyper agressifs, relançant des situations qui clairement ne s’y prêtent pas. Seule une bonne analyse nous permettrait de mettre le doigt sur le bobo. Malheureusement, l’envie nous manque alors on remet au lendemain.

Sans notre soif de vaincre, nous devenons des joueurs sous performants. En plus, nous tuons notre principal atout : la créativité. Celle-là même qui nous a menés là où nous en sommes! Celle qui nous a permis de développer un style qui est maintenant le nôtre et qui nous permet de gagner. Plus, elle nous permet de gravir les échelons, de monter de limite. Nos succès sont dus à ces deux facteurs uniquement : la soif de gagner et la créativité.

Que faire? C’est souvent très simple. J’entends et je lis régulièrement des gens conseiller de prendre une pause, de cesser de jouer. Si parfois le conseil porte fruit, souvent la pause agit simplement comme ce qu’elle est : une pause. Le joueur revient sans trop savoir pourquoi il a arrêté et retombe dans la même routine. Quelques mois et ça recommence! Autre pause en vue. Pendant tout ce temps, notre jeu stagne.

Voici selon moi une meilleure idée. Chaque joueur devrait incorporer à sa cédule un jour par semaine de poker différent. Daniel Negreanu appelle ces sessions « fun poker ». Une fois par semaine, aller faire un tour chez un jeu étrange. La semaine prochaine, allez vous faire une session de 2-7 triple draw. La semaine suivante, pourquoi pas un stud 7 cartes ou un razz? La troisième semaine, un badugi. La semaine suivante, un Omaha8.  Et ainsi de suite. Évidemment, baissez de limite pour ces sessions! Allez-y, amusez-vous, jouez de manière différente à votre style habituel. Si vous avez un style hyper agressif, relaxez votre jeu, et vice versa.

Plusieurs choses vont alors survenir. Un, sortir de son cocon fait un bien énorme. Hors de sa zone de confort, le joueur doit recommencer à se questionner. Sa main est-elle assez bonne pour relancer, voir pour suivre? Combien peut-il soutirer à son adversaire? Comment? Toutes les questions qu’il ne se pose plus au NL Hold’em refont surface. La créativité refait surface automatiquement. Le sourire revient, étrangement. Le plaisir et la détente reviennent. En même temps, la soif de succès est retrouvée, même si notre but premier n’est pas de détruire la table comme à l’habitude.

Pour moi, le meilleur livre de poker au monde demeure Theory of Poker de David Sklansky. Il l’est pour les mêmes raisons qui en éloignent plusieurs joueurs : il parle de jeux de poker divers. Contrairement aux livres contemporains, il donne des exemples de stud, de draw, de lowball. Alors que ces exemples déplaisent à la grande majorité, ils ont le mérite d’ouvrir nos horizons de poker. Ils nous permettent de réaliser certaines choses qui nous aideront dans notre poker, tout comme pour le NL Holdem de tous les jours.

Variez votre jeu, une session par semaine. PokerStars offre tous les jeux possibles de poker, sauf malheureusement le Pineapple, et avec son trafic, vous trouverez sans problème une table de la limite désirée.  Que ce soit au vrai argent ou en play money, Stars vous permettra – certains autres sites aussi bien sur, mais une moindre mesure – de jouer du fun poker et de rouvrir votre cerveau.

À la longue, votre poker et votre plaisir en sortiront gagnants!

Vous n’avez pas de compte joueur sur PokerStars?  Utilisez ce lien de téléchargement et profitez d’un bonus de premier dépôt de 100% jusqu’à 600$!  Il suffit d’entrer le code bonus STARS600 lors de la procédure.

Discutez de cet article sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Un argument à votre table de poker?
DÉBAT: Devriez-vous payer la bulle dans les tournois live?
Conseils pour fixer des objectifs de poker réalistes pour l'année 2014
Oubliez votre "poker face" et surveillez vos bras!
Sam, mon ami paresseux
HAUT DE LA PAGE