Le Squeeze Play

Publié le 9 janvier 2010

En tournoi, vous devriez toujours chercher à recueillir des jetons. Vous ne pouvez simplement attendre les As ou les Rois et espérer doubler votre tapis à ce moment là. L’un des meilleurs moyens pour ajouter des jetons à votre tapis est de mettre en application ce qu’on appelle le Squeeze Play.

Un Squeeze Play typique fonctionne comme ceci: Un joueur actif et agressif relance en fin de parole, et il est suivi par un autre joueur au bouton. Vous êtes aux blinds et vous devez décider quoi faire.

Il n’y a encore rien qui puisse indiquer qu’un joueur possède une main particulièrement forte. Le joueur agressif pourrait très bien relancer avec un large éventail de mains, et le call du bouton peut signifier beaucoup de choses. Il peut avoir une main moyenne, ou même plutôt faible, mais veut jouer post-flop en position favorable.

Á ce stade, une grosse relance en position de blind “squeeze” (presse) le relanceur initial qui se trouve entre vous et le bouton. Votre sur-relance agressive vous donne une chance de remporter le pot dans cette situation.

Il fut un temps où les bons joueurs utilisaient le squeeze play occasionnellement. C’était l’un des nombreux outils qu’ils utilisaient de temps en temps. Mais récemment, le squeeze play est devenu très populaire. Des fois, il semble même qu’à chaque fois qu’il y a une relance et un call, il y a un joueur sur les blinds qui cherche à “squeezer”.

Je préfère être un petit peu plus sélectif lorsque j’initie un squeeze. J’aime mieux avoir une main qui peut prendre de la valeur sur le flop si je suis suivi. Selon mon expérience, les connecteurs assortis sont des bonnes mains pour effectuer un squeeze play.

Je pense que le squeeze est plus efficace lorsque vous avez une image tight à la table. Si vous avez été actif et agressif, les autres joueurs vous donneront moins de crédit et vous suivront.

Vous pouvez essayer le squeeze play en ring-game, mais c’est véritablement plus efficace en tournoi. Lorsque les joueurs ont peur pour leur vie en tournoi, ils sont beaucoup plus susceptibles de se coucher dans des situations marginales.

Si vous n’avez jamais essayé le squeeze play, vous devriez essayer de le travailler lors de vos tournois. Commencez sélectivement et attendez les occasions où les joueurs, les cartes et votre image vous offriront les meilleures chances de gagner le pot.

Profitez d’un bonus exceptionnel de premier dépôt de forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Sam, mon ami paresseux
Repérez le tilt avant qu'il ne gagne sur vous!
L'évolution constante du poker
Les bûcherons et les aventuriers
La variance au poker
HAUT DE LA PAGE