La Relance (1ère Partie)

Publié le 19 mai 2006

Voici le premier de deux articles sur la relance au poker. Savoir quand, et sous quelle circonstance relancer, est un des outils stratégique pouvant être utilisé à n’importe quel moment pendant une partie. Voyez la relance comme une arme faisant partie de votre arsenal au poker. Il faut voir la relance au poker comme une arme faisant partie de votre arsenal. Une fois maîtrisée, il ne reste plus qu’à déterminer quel concept stratégique est à utiliser dans chacune des situations. Suite à cela vous serez sur la bonne voie pour devenir un bien meilleur joueur de poker
QUAND ?
La question quand en est une très stratégique dans le monde de la relance. Vous pouvez envisager la relance à n’importe quel niveau de la main. Parfois vous voudrez relancer lorsque vous apercevez une paire de Roi avant le flop. A d’autre moment vous patienterez jusqu’au tournant ou la rivière et relancerez lorsque vous aurez votre suite ou votre couleur. Les joueurs utilisent la relance de plusieurs façons, du joueur très prudent, vers le joueur très agressif en passant par le maniaque. Et puisqu’il y’a exception à chaque règle, essayons vous et moi de bâtir une stratégie qui sera gagnante dans la plus part des situations que vous rencontrerez à une table de poker
POURQUOI?
La relance est une des énigmes éternelles du poker. Certain joueur aime utiliser la relance abondamment. Plus d’action il y’a plus ces joueurs sont heureux, peu importe si leur carte le justifie ou non. D’autres joueurs ne relancent jamais à moins de tenir en main «’la nut”, et même à ce moment c’est avec un certain recul qu’ils relancent.
J’ai vue certains joueurs qui relancent d’un position hâtive avec des mains tel quel As-8s, croyant que n’importe quel As assortie est extrêmement puissant. D’Autres joueurs relancent systématiquement en position hâtive avec des mains comme K-J ou même Q-J. Certains autres relancent toujours avec deux bonnes cartes en mains. D’autres, moins nombreux, voient A-K comme n’importe quel autres cartes et ne font qu’appeler. Qui a raison? Quand devez-vous relancer, et pouquoi? Pour établir un plan d’action nous devons explorer en premier lieu pourquoi les joueurs relancent.
Voici 5 raisons pour relancer le pot au Hold’Em, regardons-les en détail:
? Relancer pour mettre plus d’argent dans le pot.
Quelle est la raison la plus fréquente justifiant la relance? Celle-ci! Vous avez une main puissante. Quelqu’un mise, 3 personnes appellent, et c’est votre tour. Que faites-vous? Vous relancer. BIEN SUR! Vous détenez probablement la meilleure main et désirer augmenter la valeur du pot, puisque ce pot ira sûrement vers vous une fois la main terminée.
Mettre plus d’argent dans le pot est la raison la plus fréquente pour un joueur de relancer. Mais vous n’avez pas toujours à détenir la meilleure main pour relancer. Supposons que vous êtes sur le bouton avec Ad-Kd et le flop est Jd-9-6c. La table est passive. Les blinds sont appelés par 4 joueurs. C’est maintenant votre tour. Vous obtenez 5 : 1 sur votre argent, et avec 2 cartes à venir la cote pour la meilleure flush est maintenant environ 2:1, la relance vaut le coup que vous gagner le coup ou non dans ce cas particulier… alors allez-y.
? Relancer pour éliminer des adversaires.
Vous avez une paire de dames. Vous êtes en 5e position et personne n’a appelé les blind. Votre paire de dame se jouera mieux contre un ou deux adversaire qu’une poigné d’entre eux. C’est à votre tour… relancé.
Mais se n’es pas toujours aussi simple. Supposons que vous avez toujours votre paire de dame, la même position, mais que le joueur à votre droite relance. Que devriez-vous faire? RELANCER! Relancer trois fois la précédante mise. Si votre opposant est du type à relancer avec A,K,J ou A-K, A-Q, A-J, K-Q, K-J ou même A-10, la cote d’avoir une meilleure main que vous avant le flop est très mince… Allez-y et relancer. Si le sur le flop il n’y a aucun carte supérieure à vos dames, vous êtes le favori et de bcp…
Si deux cartes supérieures à vos dames tombent, votre adversaire est probablement le favori, pensez à laisser tomber. S’il tombe seulement une carte supérieure à votre paire de dame et que vous êtes deux à contester le pot, c’est un appel de jugement, à moins d’avoir une lecture parfaite de l’adversaire.
S’il est passif et tente un passe mise en passant le flop et le tournant, allez-y et passer vous aussi derrière lui. S’il mise la rivière, vous allez l’appeler de toute façon, puisque vous lui avez aussi donné l’opportunité de vous bluffer avec une main plus pauvre que la votre… alors appeler la mise n’est pas une mauvaise idée.
? Relancer pour avoir une carte gratuite sur une main potentiellement payante
Vous êtes dernier à parler avec Q-J. Le flop était 10-9-4 de différentes couleurs et vous faites face à 3 adversaires. Le joueur en première position mise, et est appelé par les autres… pouvez vous relancer? BIEN SUR! Si le tournant n’est pas le Roi ou le 8 que vous attendez, le fait d’avoir misez pourrait vous permettre de voir la rivière gratuitement si vos adversaires passent successivement. Et si vous faite votre suite, et bien, vous avez mis plus d’argent dans le pot, pot qui d’ailleurs ira très probablement dans vos poches.
Dans le 2e et dernier article sur ce sujet nous continuerons d’explorer les mystères de la relance. Vous apprendrez à relancer pour définir votre main ainsi que relancer pour prévenir votre adversaire d’avoir une carte gratuite. Comme toujours, nous résumerons la leçon apprise à la fin, d’ici la continuer à tourner des as…
Écrit par : Lou Krieger
Traduit par: Jean-François Autate (Sharpeï) pour Princepoker.com

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Sam, mon ami paresseux
Repérez le tilt avant qu'il ne gagne sur vous!
L'évolution constante du poker
Les bûcherons et les aventuriers
La variance au poker
HAUT DE LA PAGE