Faire la connection

Publié le 1 mars 2010

Au début, lorsque vous jouez au poker, vous souhaitez toujours commencer avec des cartes cachées de première catégorie. Des mains telles qu’A-A ou A-K assortis sont solides et c’est assez facile de dire si vous avez la meilleure main ou non. Une fois que vous maitrisez ces mains de départ basics, il est temps de les élargir. Cela signifie obtenir le maximum de mains telles que 9-8s ou 6-5s, connues également sous le nom de «Connecteurs Assortis Moyens’.
Lorsque vous possédez des connecteurs assortis moyens, la plupart des débutants sont, soit trop confiants ou bien effrayés. Les deux attitudes affaiblissent leur jeu. Pour jouer ces cartes correctement, abordez-les avec prudence et confiance.
La première chose à considérer est la position. J’aime jouer les connecteurs assortis aussi souvent que possible (en supposant que mon adversaire n’est pas trop short-stack* et ne cherche pas le all-in), mais c’est toujours mieux de les jouer en bonne position. Vous n’obtiendrez pas d’énormes mains avec ces cartes – la plupart du temps attendez-vous a une deuxième ou troisième paire – la position vous offre donc plus d’informations, vous permettant de prendre de meilleures décisions.
J’aime voir un flop à bon marché avec autant d’adversaires que possible (plus on est de fous …). Il y a un facteur clé dans ma décision de jouer ou de me coucher. 8-7s ne tient pas la route contre K-K – vous n’êtes qu’à 4-1 underdog* et vous ne remporterez pas assez souvent le pot pour justifier un call. Cependant, lorsqu’il y a plus de joueurs dans la main, il y a plus d’argent dans le pot. Si vous pouvez voir le flop pour peu, dans une main a plusieurs facettes, votre retour sur investissement l’emporte sur vos chances de ne pas gagner la main.
De plus, la possibilité d’avoir la nuts* et de gagner un énorme paiement à partir d’une faible main augmente avec plus de joueurs dans la main. Vous augmenterez également vos chances de tomber contre un joueur faible. C’est un avantage que vous devriez toujours rechercher, particulièrement si vous avez un connecteur assorti moyen. Les joueurs faibles ou débutants trouvent qu’il est difficile de coucher leurs cartes lorsqu’ils ont construit une main. Donc, si vous obtenez la nuts, vous gagnez le gros lot.
Jouer les connecteurs assortis moyens correctement demande un bon niveau de sophistication  et une habilité à bien lire le jeu. Lorsque vous êtes à l’aise pour identifier votre adversaire dans éventail de mains restreint, et assez bon pour prendre les bonnes décisions la plupart du temps, vous êtes alors prêt à jouer ces cartes plus agressivement et plus souvent. Je joue beaucoup les connecteurs assortis, particulièrement contre des adversaires qui misent beaucoup trop d’argent avec une top-paire* ou des over-paires*.
Comme je l’ai dit précédemment: jouez avec un mélange de prudence et de confiance. Si vous êtes en bonne position, utilisez les informations pour décider si vous avez ou pas une bonne  main. Le pire des scénarios serait d’obtenir une couleur moyenne et de vous faire battre par une meilleure couleur. Je vois beaucoup de joueurs qui ont peur de ça. N’ayez pas peur – si vous jouez seulement les connecteurs assortis moyens dans l’espoir de flopper la nuts, en ne jouant jamais ou sans prendre de risques, alors vous ne ferez pas beaucoup de profits.

Discutez de cet article sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Sam, mon ami paresseux
Repérez le tilt avant qu'il ne gagne sur vous!
L'évolution constante du poker
Les bûcherons et les aventuriers
La variance au poker
HAUT DE LA PAGE