[X]

Comment jouer AA et KK préflop

Publié le 8 décembre 2008

Ace-Ace et King-King sont les 2 meilleures mains préflop. Jamais au grand jamais je n’ai couché une de ces mains préflop, et je serais surpris de le faire un jour. Coucher AA préflop relève de la démence, et si vous commencez à coucher KK de crainte que votre adversaire ait AA, vous ferez le plus souvent de mauvais fold en affrontant AK, KK, QQ et d’autres mains plus faibles encore.
La vérité avec ces 2 mains, c’est qu’elles vous feront gagner beaucoup de petits pots et perdre quelques-uns très importants. Si vous n’améliorez pas votre main avant la rivière, vous n’aurez rien de mieux qu’une paire, alors qu’il faut « en moyenne » 2 paires pour gagner une main d’Hold’em. Quelles adversaires réussirez vous à videz avec AA et KK non améliorés? Peut-être Top paire good kicker qui s’accroche à sa main. Occasionnellement, une overpaire au flop, mais inférieure à la vôtre. Je ne vois pas grand-chose d’autre. En contre-partie, si vous rester accro à ce qui vous semble la nut, vous risquez de vous faire vider par any two pairs, les brelans, etc. Bref, vous risquez de perdre de gros pots si vous restez trop attaché à AA et KK. Et comme je l’ai écrit, vous gagnerez plusieurs petits pots, soit chaque fois que vos adversaires ne frapperont pas le flop ou qu’ils le frapperont marginalement.
Il y a 3 façons de jouer AA et KK préflop. 2 bonnes et une mauvaise. Malheureusement, la plupart des joueurs débutants optent pour la mauvaise qui consiste à miser un peu plus que leur mise standard. Ainsi si leur relance habituelle est de 3-5x le BB (Big Blind), bien là ils miseront plutôt 6-8x le BB. Une mise assez significatif pour qu’ils s’accrochent à leur main, mais pas assez élevée pour couper les cotes de n’importe quelle paire qui aura intérêt à courir son brelan et gagner le plein tapis (100BB) de votre AA ou KK. Par ailleurs, en augmentant ainsi votre relance habituelle, vos adversaires ont l’opportunité de se questionner sur vos motifs. Ils en auront bien une petite idée, laquelle sera confirmée au showdown et ils sauront à quoi s’attendre le prochain coup que vous télégraphierez votre main de la sorte.
Il reste à voir les 2 bonnes façons de jouer AA et KK avant le flop. La première est très simple : il suffit d’y aller d’une très importante relance consistant à 10-15x la BB. Oui, le plus souvent vous ne gagnerez que les blinds, mais à tout le moins vous ne perdrez pas un stack complet illégitimement versus un set qui aura, cette fois, fait une erreur s’il a appelé votre relance. Votre grosse relance, lorsqu’elle sera appelée, ne le sera généralement que par un seul joueur. Ainsi, il y a d’excellentes chances que votre main demeure la meilleure au flop et comme le pot sera déjà de taille considérable, il y a de sérieuses chances que votre adversaire s’accroche à une top paire ; ce qui devrait vous être particulièrement rentable.
La seconde bonne façon de jouer les 1ère et 2ème nuts préflop consiste à y aller de sa relance habituelle de 3-5BB. Avec cette stratégie, la meilleure chose qu’on peut souhaiter c’est de frapper son brelan. Puisque vous ne le frapperez pas, soit les 7/8e du temps, il vous faudra être très critique. Combien de joueurs se sont-ils joint au flop ? 4 ? ouch, ça augure mal. Une paire, soit-elle la meilleure, risque de faire pitié en face de 3 adversaires tentant leur main au flop… L se retrouve dans cette position embêtante, on réalise que le poker n’est pas qu’une partie de plaisir!
Deux petits détails pour terminer. Primo, il vous faut prendre bonne note que ce n’est pas parce qu’on a la meilleure main préflop qu’on doit souhaiter un maximum d’adversaire au flop. AA et KK sont des mains vulnérables à l’arrivé du flop, et conséquemment et personnellement, je ne cherche pas à avoir plus de 1 ou 2 adversaires en telles occasions. Secundo, je relance presque toujours préflop avec ces mains et je ne cherche pas à trapper mes adversaires en slowplayant d’un call. J’ai la meilleure main et je veux la rentabiliser tant et aussi longtemps que je suis en avance. Alors voilà, je vous souhaite ainsi de vous faire passer un minimum suckouts en jouant de telles manières AA et KK, bien qu’ils soient inévitables.
Bon poker!
Yannick Frenette alias Yaf

Discutez de cet article sur notre forum
Pas encore membre?  Inscrivez vous gratuitement à notre communauté!

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Sam, mon ami paresseux
Repérez le tilt avant qu'il ne gagne sur vous!
L'évolution constante du poker
Les bûcherons et les aventuriers
La variance au poker
HAUT DE LA PAGE