Le Semi Bluff

Publié le 23 janvier 2009

Article de stratégie du pro Full Tilt Poker Andy Bloch.
Le semi-bluff est l’une des armes les plus puissantes qui composent l’arsenal d’un joueur de poker. S’il y a une réelle chance de pouvoir voler un pot en utilisant le semi-bluff, vous devez la prendre. Mais comme n’importe quelle autre technique, le semi-bluff est toujours plus efficace si vous l’utilisez au bon moment et dans la bonne situation. Semi-bluffez abusivement et votre adversaire saura que vous avez obtenu votre tirage ; semi-bluffez trop peu et votre adversaire se couchera lorsque vous miserez. La clé du semi-bluff est de varier votre jeu et de rester imprévisible avec vos mises.
Disons qu’il vous manque une carte sur le flop pour avoir la meilleure couleur possible et que vous sentez que votre adversaire est connecté à ce flop par une top paire ou un set. Beaucoup de joueurs considèrent le check-raise comme un semi-bluff dans ce genre de cas. Pourtant, il se pose deux problèmes avec ce jeu: Premièrement, il est possible que votre adversaire gagne facilement sur ce coup. Deuxièmement, si votre adversaire possède vraiment une bonne main, un check-raise n’est pas nécessaire car votre adversaire ne couchera pas sa main et il y a de fortes chances qu’il vous paye si vous touchez votre couleur.
Dans ce cas, évitez de semi-bluffer et suivez tout simplement. De cette manière, si vous obtenez votre couleur sur la turn, vos options seront plus nombreuses – checker, suivre ou relancer – et votre adversaire ne pourra pas vous battre aisément. Vous augmentez donc vos chances de gagner un plus gros pot, alors même que votre adversaire possède une bonne main. Si vous n’utilisez pas le semi-bluff, certains joueurs penseront que vous n’avez pas obtenu votre tirage. Employez cela à votre avantage.
Maintenant, si vous pensez que votre adversaire n’a pas une bonne main ou que votre tirage n’est pas si bon (disons moins bien qu’une couleur), c’est le moment parfait pour un semi-bluff. Le semi-bluff doit être utilisé comme un outil permettant de voler des pots lorsque l’occasion se présente, non pas comme un moyen de construire de gros pots.
Pour également confondre votre plan de jeu, vous devriez attendre le turn pour semi-bluffer au lieu de systématiquement le faire sur le flop. Il est vrai que c’est dangereux car il n’y a plus qu’une seule carte à venir sur le turn et vos chances sont donc réduites. Mais votre adversaire sera moins à même de penser que vous semi-bluffez. Cela parait très fort de suivre sur le flop et ensuite de relancer sur le turn; votre adversaire pensera que vous avez obtenu la nuts sur le flop et couchera une bonne main.
L’autre avantage de semi-bluffer sur le turn plutôt que sur le flop est la possibilité d’obtenir un outs additionnel. Disons que vous avez un tirage Quinte ventral sur le flop et qu’ensuite vous obtenez un tirage couleur sur le turn. Vous passez donc de 4 outs possibles à 12, ce qui peut vous aider à prendre ce pot. De plus, beaucoup de joueurs auront du mal à vous attribuer un tirage couleur; c’est simplement plus difficile de voir un tirage couleur sur le turn que sur le flop.
Encore une fois, la clé d’un bon semi-bluff est de choisir le moment pour le faire. Si vous faites le mauvais choix, vous pourriez perdre une bonne partie de votre stack; choisissez bien et vous pourriez toucher votre adversaire là où ça fait mal.

Discutez de cet article de stratégie dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE