Le Long Terme

Publié le 27 novembre 2008

Tous les joueurs sérieux sont au courant de ce fait : “A court terme, la chance peut déterminer vos résultats ; mais au long terme, ce sont les connaissances et les habiletés qui comptent.” Mais comment faites-vous pour savoir que vous êtes rendu au long terme?
Récemment, un joueur qui était assis à mes cotés lors d’une partie de 20$-40$ Hold’em, me mentionnait qu’il n’avait pas gagné une seule main depuis son arrivée à la table et que ses pertes s’élevaient à plus de 1200$. Je ne croyais pas qu’il était un bon joueur, mais il n’était pas si mauvais non plus. De toute façon, perdre 1200$ pour un joueur comme lui semblait effectivement être une mauvaise séquence. Mais est-ce que son résultat était du court terme ou du long terme? Et comment faites-vous pour savoir quand vous êtes rendus dans le long terme? Est-ce que le fait de perdre 1200$ sans avoir gagné une seule main veut dire que vous êtes rendu dans le long terme? Est-ce que ça prend une semaine ou plus?
Comment savoir que vous êtes dans le long terme ? C’est une question importante, parce que lorsque vous êtes dans le long terme, la chance s’est évaporée et tous vos succès ou vos échecs ne peuvent plus lui être attribué. Lorsque vous êtes dans le long terme, vos résultats comme joueur de poker sont entièrement le fruit de vos propres habiletés et de votre discipline.
J’ai décidé d’utiliser un ordinateur pour simuler des mains et pour m’aider à déterminer combien de temps ça prend pour être dans le long terme. Les ordinateurs nous offrent la possibilité de jouer des milliers de mains dans une très petite période de temps. J’ai mis en place quelques scénarios. Le premier, j’ai utilisé le profil d’un joueur très serré (roche). Dans le second, un vrai poisson et dans le troisième, un joueur solide. Dans le quatrième et dernier scénario, j’ai utilisé chacun de ces trois profiles de joueurs pour remplir les 9 chaises de la table.
Avec les 9 sièges tout occupés par mon profile de joueur serré (roche), j’ai demandé au logiciel de simuler 60 000 mains de Hold’em (10$-20$) ce qui représente environs 1 année de jeu. Si vous calculez qu’un croupier va donner 30 mais à l’heure et que vous allez jouer 2000 heures (8 heures par jour, 5 jours semaine pendant 50 semaines) annuellement. Je n’ai pas pris d’argent pour la maison ni de pourboires pour les croupiers. Étant donné que les mêmes profils de joueurs ont été donnés aux 9 sièges à la table, l’espérance mathématique sera de zéro au long terme. Étant donné que les profils sont identiques, les joueurs assis à chaque sièges devraient ni gagner ni perdre. Tous devraient êtres égaux, éventuellement.
Ceci n’était cependant pas vrai. La roche dans le siège 9 a perdu 6368$ tandis que le siège 6 a remporté 3985$. Tous les autres joueurs avaient des résultats qui se situaient entre ces deux résultats. En tout, il y a eu 4 perdants et 5 gagnants. Le siège 9 a perdu à un rythme de 3.18$/heure tandis que le siège 6 a gagné à un rythme de 1.99$/heure. C’est une différence de plus de 5.00$/heure. C’était évident que les roches ne sont jamais arrivées au long terme, même après une année de simulation.
Lorsque j’ai placé 9 poissons à la même table, je pensais bien avoir beaucoup plus d’action, étant donné qu’une table remplie de mauvais joueurs allait jouer beaucoup plus de mains en courant après leurs tirages jusqu’à la rivière sans succès. C’est exactement ce qui s’est produit, même si l’espérance de chaque individu était quand même de zéro. Le grand gagnant a remporté 9918$. Il y a eu deux grands perdants. Le siège 4 a perdu 5300$ et le siège 5268$. Ce qui fait une différence de 7.61$/heure. Encore une fois, les poissons ne sont jamais arrivés au long terme, même après une année de simulation, même après plus de 60 000 mains de jouées.
Maintenant pour la table composée de joueurs solides, il n’y a eu qu’un grand gagnant : Le siège 5 a remporté 5630$ tandis que les deux plus grands perdants ont accumulé des pertes de 4968$ et une perte de 4226$. C’est une différence de 5.30$ entre le plus grand gagnant et le plus grand perdant. Encore une fois, avec une espérance mathématique de zéro, une table remplis de joueurs qui jouent très bien, n’est pas arrivée au long terme.
Pour le plaisir, j’ai entré un dernier scénario au logiciel. J’ai mis 3 roches, 3 joueurs solides et comme les poissons n’avaient aucune chance, j’ai ajouté 3 joueurs moyens (qui sont meilleurs que les poissons mais moins bons que les joueurs solides. Ils étaient assis en rotation, roche, moyen et solide pour remplir les 9 sièges. Devinez quoi ? Seulement les joueurs solides ont enregistré des profits. Ils ont gagné 32582$, 30715$ et 10721$ tandis que les roches et les joueurs moyens ont perdu environs les mêmes montants en moyenne.
Le long terme n’a pas été atteint non plus dans ce scénario, étant donné que le grand gagnant avait une moyenne de profit de 16.29$/heure (ce qui est très réaliste pour un joueur de 10$-20$) et le petit gagnant avait une moyenne de 5.36$/heure. Rappelez-vous qu’étant donné que leurs caractéristiques de joueurs étaient identiques, et même s’ils n’ont pas joué de la même façon qu’un vrai joueur aurait joué, ils avaient tous la même attente statistique. À cause des différentes caractéristiques de joueurs à la table, cette attente est plus grande que zéro mais ne peut pas être calculé de façon précise. Cependant, avec une différence de 10.93$ entre le grand et le petit gagnant, dont chaque joueurs à la table avait une attente prévisible et identique, la table de joueurs avec les habiletés différentes n’a jamais atteint le long terme non plus.
Quelle est la leçon à retenir ici? Il est clair que le joueur qui se plaignait qu’il avait perdu 1200$ avant d’avoir remporté une seule main n’était pas seulement malchanceuse. Sa mauvaise séquence n’était pas inattendue, en comparant avec les résultats de mes simulations. En fait, une année complète n’est pas assez pour atteindre ce plateau où les habilitée éclipse la chance.
J’ai l’intention de faire plus de recherche dans le future pour savoir quand exactement le long terme entre en ligne de compte. C’est plus qu’un an, peut-être 2 ou même 5 ans.
Lou Krieger est l’auteur d’une rubrique de stratégie de poker pour le magazine Card Player. Vous pouvez visiter son site internet à long terme au poker dans notre forum de discussion.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE