La mise continue et votre position à la table

Publié le 31 mars 2010

Conseil du pro Full Tilt Poker Jon « Pearljammed » Turner

Lorsque vous décidez, ou non, d’effectuer une Mise Continue (Continuation Bet) sur le flop, le facteur critique est votre position à la table.

Disons que vous relancez preflop, que vous êtes « under the gun » (à la gauche immédiate des blinds) et que la big blind vous suive. Vous devriez effectuez une mise continue dans la plupart des cas, que le flop vous aide ou non, car votre relance preflop à la pire des positions suggère que vous avez une très bonne main. Dans le même ordre d’idée, le call de votre adversaire ne veut pas forcement dire qu’il ai une meilleure main que vous, dans le sens où il avait une réduction sur son call en étant big blind. S’il vous check sur le flop, vous devriez effectuer une mise continue dans 90% des cas, à alterner avec quelques checks lorsque vous avez des mains tels que A-J et A-Q et un flop top paire avec votre Ace.

Maintenant disons que vous effectuez une relance preflop sur le bouton et que la big blind vous suive. Vous avez une meilleure position par rapport à votre adversaire, mais il ne vous laissera probablement pas beaucoup de crédit quant au fait d’avoir une bonne main, car voler les blind dans cette position est très commun. Il y a des chances qu’il vous check-raise avec rien du tout. Vous devriez donc être plus enclin à checker lorsque votre adversaire check, particulièrement si vous avez une main décente telle que 8 pocket (servis) sur un flop J-7-3 ou A-K sur un flop Q-J-5.

Dans la dernière situation, il serait mieux de checker afin d’obtenir un carte gratuite avec A-K car il pourrait sortir un dix, et même si vous n’améliorez pas votre main, elle sera toujours assez fort et sera de bonne valeur sur la river. Si vous décidez d’effectuer une mise continue et êtes suivi, vous pouvez être sûre que votre adversaire a une meilleure main que la votre. Vous devriez tenter d’obtenir une carte gratuite sur la turn, ce qui vous donnera une autre opportunité d’avoir la bonne sur la river.

Comme beaucoup de joueurs voient la mise continue comme une tentative de vol dans cette situation, vous devez être préparé à y aller à fond avec votre main, qu’importe si vous êtes le plus petit tapis et lié au flop. Par exemple, si vous avez seulement 20 big blinds dans votre tapis, vous relancez au bouton avec Q-10 suited (même couleur ou même famille) et le flop donne Q-J-5. Vous devez être disposé à mettre tous vos jetons au milieu de la table. Vous devriez effectuer une mise continue la plupart du temps, mais vous pouvez aussi checker occasionnellement afin de camoufler la force de votre main.

Maintenant, si vous avez 30 grosses blinds dans votre tapis dans la même situation, il serait bon de checker car vous êtes plus à même d’attirer votre adversaire qui a le Valet et veut y aller all-in. Si vous checkez, la plupart des cartes qui vont tomber sur la turn ne pourront pas vous nuire. Seul un Ace, un Roi ou un Valet pourrait vous inquiéter. En ayant déguisé la force de votre main, vous pouvez miser en conséquence sur la turn et la river. Votre mise sera suivi par des mains pires que la votre, incluant la plupart des petites paires servies (pocket pair). Si votre adversaire check encore sur la river, vous devriez miser en conséquence, mais s’il mise vous devriez juste suivre. Si vous relancez, vous serez seulement suivi par une main meilleure que la votre.

Maintenant, disons que vous êtes en milieu de parole. Vous relancez preflop en milieu de table et vous êtes suivi par le bouton. Vous êtes désormais un peu plus dans le pétrin si vous effectuez un mise continue car si votre adversaire suit, vous serez le premier à jouer sur la turn, et si vous la checker votre adversaire en profitera pour effectuer une grosse mise, étant donné qu’il aura perçu de la faiblesse.

Cependant, c’est également une chance de prendre avantage de cette situation. Si vous avez une bonne main sur le flop, une top paire ou mieux, si vous effectuez une mise continue et que vous êtes suivi, c’est le bon moment de checker sur la turn. En faisant cela, votre adversaire pensera que vous concédez le pot, et il sera dupé en pensant qu’il a la meilleure main. Si le flop est J-7-3 et que vous avez Q-J et checkez sur la turn, votre adversaire pourrait essayer de vous pousser all in avec une main comme pocket neufs (neufs servis), alors que si vous misez sur la turn, il couchera probablement s
a main.
Si vous voulez réussir en tournoi, vous devez toujours considérer votre position à la table lorsque vous décidez, si oui ou non, de faire une mise continue sur le flop.

Discutez de cet article dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE