Gérer votre argent et votre fonds de roulement – 1ère Partie

Publié le 26 novembre 2010

Pouvez-vous l’apporter avec vous? Est-ce qu’il existe des méthodes de gestion de l’argent pour compenser le fait que le casino veuille vous enlever l’argent que vous avez difficilement gagné? Gérer votre argent et gérer vos mises de jeu doivent être pris en considération pour le poker, tout comme les autres jeux du casino. Cette série d’articles vous expliquera comment. Quelques fausses idées sur la façon de gérer l’argent dans un établissement de jeu seront démystifiées et vous apprendrez tout ce dont vous devez savoir sur la façon de construire et de conserver un fonds de jeu.

Si vous pensez que presque tout a été pensé dans un casino pour mettre la main sur votre argent, comme l’absence d’horloges un peu partout – par exemple, si vous savez qu’il est 3 h 00 du matin et que vous jouez depuis midi, vous vous sentirez peut-être coupable et vous quitterez la table, et ils ne veulent surtout pas que vous fassiez cela. Il y a aussi les boissons gratuites, l’aspect visuel, les sons et les odeurs (certains casinos envoient même de réelles odeurs dans leurs faux jardins). Ils veulent votre argent, c’est leur façon de faire des affaires. Mais c’est correct, car voulez leur argent aussi, c’est donc équitable.
La bataille est donc commencée. L’objectif du casino est clair : si vous jouez à des tables de jeux ou à des machines, ils veulent obtenir une bonne partie de votre fonds. Vos objectifs sont plus nobles : avoir du bon temps, gagner si possible, minimiser vos pertes (au moins vous ne partirez pas en ayant l’impression d’avoir été floué) et, sans oublier, obtenir le maximum de gratuités que vous pouvez. Au moins, si vous ne les battez pas, ils paieront le maximum pour avoir osé assaillir votre portefeuille. Partir fauché n’est pas plaisant. Après tout, si vous êtes fauché, vous ne pourrez regagner votre argent. Et si vous êtes fauché pendant que vous êtes en vacances, il est certain que vous n’aurez pas de bon temps. Les jeux du casino, après tout, ne sont pas vraiment des sports de spectateur; ils sont faits pour être joués.
Bien sûr, il est important de protéger votre fonds de jeu et vous ne devez jamais jouer l’argent du loyer, en aucune circonstance. Ce n’est pas le genre de « gestion d’argent » dont nous allons débattre ici. Nous parlons ici de toutes ces ridicules théories qui prétendent pouvoir vous dire quand quitter, en se basant sur les montants d’argent prédéterminés que vous avez gagnés ou perdus.

La gestion de l’argent : pourquoi cela ne fonctionne pas

La gestion de l’argent est un de ces concepts qui auraient dû mourir il y a longtemps. L’aspect positif de la gestion de l’argent est que c’est basé sur l’adage intemporel : « Quittez pendant que vous êtes en avance ». Ceux qui souscrivent à cette philosophie sont bons pour dire aux autres, de façon très audible : « Quittez la partie avec plus d’argent que lorsque vous êtes arrivé ».
Les experts de la gestion de l’argent vous diront que quitter pendant que vous gagnez fera en sorte que vous soutirerez un certain profit de la partie et vous empêchera de redonner l’argent que vous avez déjà gagné. Tout en étant un argument très séduisant, cela prend tout son sens uniquement si vous décidez de quitter le jeu complètement. Si vous ne jouez plus jamais et que vous êtes en avance en ce moment, mettez ce valet dans votre poche et quittez pendant que vous êtes gagnant.
Cependant, si vous décidez de quitter alors que vous êtes gagnant aujourd’hui et perdant demain, êtes-vous plus regagnant que si vous jouez et perdez ce que vous avez gagné précédemment? Bien sûr que non; vous mettez simplement ces gains dans votre poche pour quelques heures supplémentaires.
Il est plutôt conseillé d’établir vos limites de pertes. « Lorsque vous avez perdu 500 $ en une session – il n’est pas nécessaire que ce soit précisément 500 $, vous pouvez mettre n’importe quel montant dans l’équation – il est temps de quitter. Laissez tomber et retournez à la maison; vous ne réussirez pas à regagner vos pertes aujourd’hui. Revenez demain. La chance vous a tourné le dos et vous êtes mieux de vous en rendre compte plutôt que de tenter de regagner vos pertes. »
Les limites de pertes ou leur contrepartie, c’est-à-dire quitter quand vous avez gagné un montant d’argent prédéterminé, ne vous empêcheront pas de subir des pertes ou ne protègeront pas vos gains. La plupart des jeux de casino ne peuvent être battus, peu importe ce que vous faites, même si des joueurs expérimentés dans les jeux qui peuvent être battus comme le poker, les paris sportifs et les courses de chevaux vont établir un taux de gains à l’heure qui ne sera pas affecté s’ils quittent ou continuent de jouer. Jouer pendant moins d’heures en quittant lorsque vous avez de l’avance fera en sorte que le processus sera seulement plus long.
Est-ce que tout ceci fait du sens? Est-il correct de quitter lorsque vous êtes en avance? Devez-vous quitter lorsque vous avez perdu un montant prédéterminé? Si vous quittez pendant que vous avez de l’avance et que vous quittez alors que vous perdez, jouez-vous seulement pendant que vos résultats sont situés entre vos limites de pertes et vos limites de gains? Parce que cela ne fait aucune différence que vous jouiez pendant deux heures aujourd’hui et deux heures demain ou quatre heures aujourd’hui, quelle est la logique derrière les théories de gestion de l’argent?

Quelque chose à retenir

Il y a des raisons de quittez, mais elles n’ont rien à voir avec le fait que vous ayez gagné ou perdu une somme prédéterminée. Si vous êtes fâché, stressé, épuisé, que vous combattez la grippe ou que vous n’êtes simplement pas à votre meilleur, il est préférable que vous ne jouiez pas, parce que votre condition aura un impact sur votre fonds.

Prendre le contrôle de votre fonds

La gestion du fonds fait référence au maintien du contrôle de vos mises de jeu, pas à une prétendue stratégie qui vous fera marcher sur la ligne étroite entre gagner et perdre des montants prédéterminés pour vous assurer de meilleurs résultats à une table. Votre fonds de jeu est seulement cela – c’est de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Ne jouez jamais avec l’argent du loyer, les fonds d’études de vos enfants ou votre assurance automobile. Si vous pensez que c’est acceptable de jouer l’argent mis de côté pour des nécessités comme celles-là, vous êtes probablement un joueur compulsif; vous ne devriez pas jouer et vous devriez consulter.
Alors que la situation financière de tous et chacun est différente, jouer plus que ce que vous pouvez vous permettre peut être désastreux. Votre fonds pour le jeu devrait être perçu comme de l’argent que vous ne reverrez jamais et, si vous pensez de cette façon, vous jouerez seulement l’argent vraiment superflu pour les besoins réels de votre vie. Si vous êtes chanceux et assez habile pour gagner, vous pouvez acheter un complet Armani avec vos gains, jouer au baccarat ou acheter des bandes décoratives pour votre camion. Cela importe peu. L’argent excédentaire n’est pas nécessaire pour subvenir aux besoins de base; alors sortez et profitez-en.

Maîtrisez votre fonds : ce que cela signifie réellement

La gestion du fonds implique une douzaine de petites décisions et requièrent beaucoup de temps et de discipline. Cela signifie de ne pas tripler votre pari sur la dernière course pour « gagner rapidement aujourd’hui » lorsque ce n’est pas certain qu’un cheval ou deux chevaux aient une réelle valeur. Cela signifie de prendre vos jetons et de vous en aller à la maison après une partie désastreuse de black-jack – lorsque vous dépassez à chaque 12 et 13, pendant que le croupier a des cinq et des six chaque fois qu’il tire un 14 ou 15 – pas parce que vous perdez, pensez-vous, mais parce que vous êtes fatigué, dépressif et que vous commencez à prendre de mauvaises décisions.

Cela signifie de quitter une bonne partie de poker pendant laquelle vous avez gagné un peu d’argent, non pas parce que vous croyez que la chance va tourner de votre côté, mais plutôt parce que vous avez faim et que vous êtes plus susceptible de prendre de mauvaises décisions, à moins que vous ne mangiez.

Gérer votre fonds signifie simplement de ne pas parier sur une partie de football au-delà de vos limites, simplement parce que vous avez entendu quelques remarques de la part de personnes qui croient tout savoir, expliquant que la défense de l’UCLA est poreuse.
La gestion de fonds est uniquement qu’une question de discipline; connaître ses limites, savoir quand prendre un risque et quand quitter, connaître le degré avec lequel vous êtes confortable pour jouer et savoir quand les limites sont trop hautes par rapport à vos finances. Cependant, si vous jouez depuis un certain temps, vous apprendrez rapidement que quitter est plus difficile que simplement le dire. Nous pouvons toujours faire mieux en ce qui concerne la gestion de notre fonds. Lorsqu’il est question de jeu, c’est la leçon la plus difficile d’entre toutes.
Notre conseil peut sembler simpliste, mais il fonctionne : quitter si vous n’avez plus de plaisir. C’est trop facile de perdre, de devenir dépressif si vous perdez et que vous commencez à utiliser vos problèmes sur votre fonds. Si vous continuez à jouer lorsque vous êtes dans ces conditions et que vous continuez à perdre, vous serez responsable d’atteindre le point de non retour. Vous deviendrez tellement insensible aux pertes qui succèdent aux pertes que cela ne vous affectera plus et cela pourrait être désastreux.
C’est facile à dire et difficile à faire. Une chose que les auteurs ont comprise avec la sagesse de l’âge – après quelques expériences non mémorables comme celle-là dans notre folie de jeunesse – est que le casino et les jeux seront encore là demain. Une fois que c’est compris, et une fois que c’est implanté dans votre cerveau et vos émotions, il est beaucoup plus facile de se lever de table lorsque vous êtes stressé ou troublé. Après tout, le jeu n’a aucun commencement et aucune fin. Il est là aujourd’hui et sera encore là demain. Si vous décidez de jouer et bien vous devez jouer lorsque vous êtes dans la meilleure forme possible.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
La Corée du Nord permet le gambling pour financer l’État
La saga Weinstein s’invite sur la planète poker
Le New Jersey, Nevada et Delaware partageront leur bassin de joueurs
Caesars émergera officiellement de la faillite demain
Le litige impliquant Ivey et le Borgata se tourne vers le manufacturier de cartes
HAUT DE LA PAGE