Demandez et vous recevrez: partie 2

Publié le 12 juin 2009

Dans mon dernier article, j’ai offert un exemple d’une main où je posais la bonne question : « Pourquoi avoir misé autant ? » m’a permis d’amasser un pot considérable.

Dans cet article, je vais vous montrer comment une question différente au même tournoi a pu se montrer aussi efficace.

Deuxième cas :

Aujourd’hui, je débute ma table comme chip leader avec plus du double du tapis moyen.  Il s’agit d’une table plus difficile, avec Annie Duke, Bill Gazes, Casey Kastle et Lee Salem.

Un Monsieur âgé à cette table relance et sur relance plusieurs pots et joue beaucoup de mains de manière générale.  Tout comme le Cowboy du jour précédent, il est définitivement la cible choisie.  Il a Casey à sa droite qui devient de plus en plus frustré.  Les trois fois où Casey a relancé, le veillard à sur relancé, obligeant Casey à se coucher.  Dans cette main, Casey limp pour 1200 jetons.  Annie Lee et un autre joueur appellent.

Je suis presque certain que j’ai la meilleure main avec AT et je relance à 5k.  Je m’attends à remporter le pot à cet instant et je suis plutôt insatisfait du fait que Casey dise rapidement All-In pour une mise totale de 25k.  Tous se couchent jusqu’à moi, qui doit maintenant prendre une décision pour la moitié de mes jetons.

Ici, Casey représente qu’il a limpé AA dans l’espoir d’une relance derrière lui afin qu’il puisse sur relancer all-in.  Il s’agit d’un slowplay typique dans nos parties.  Par contre, son jeu ici ne fait pas de sens.  Casey n’aurait-il pas été plus qu’heureux de relancer avec AA, sachant que le veillard le sur relancerait probablement ?  Je regarde Casey dans l’espoir d’y trouver quelque chose, mais il est figé comme un enfant jouant à la statue.

J’ai besoin de plus d’information, alors j’essaie de faire comprendre à Casey que je suis toujours dans la main, ou au minimum qu’il est toujours en vie.  Je lui demande s’il a limpé avec des As sans obtenir de réaction.  Je lui demande ensuite, « peux tu battre Dame haute ? ».  Il me regarde finalement, sourit et dit : « Oui, je peux battre Dame haute ».

Plusieurs joueurs aiment mentir à propos de leur main.  Ici, je sentais que Casey était heureux de dire la vérité en réponse à ce qui est, admettons le, une question plutôt ridicule.  Après tout, si je ne peux même pas battre Dame haute, pourquoi est-ce que je considérerais appeler sa mise ?

Maintenant, je me sens presque certain que Casey détient KT, KJ ou KQ de même couleur.  Je l’ai.  « Je n’achète pas ça » dis-je et je pousse mes jetons au milieu.  « Bon call » dit-il alors qu’il tourne K10 en carreau.  Je montre fièrement mon A10 et ma main tient, me permettant de remporter un pot de 50k.

Parfois, une simple question peut donner une réponse très profitable.  Rappelez vous cependant, l’information circule en deux directions à la table.  Restez assuré que vous obtenez plus d’information que vous en donnez.

Profitez d’un bonus exceptionnel de premier dépôt de 100% jusqu’à 600$ sur Full Tilt Poker.  Il suffit de suivre le lien précédent et d’indiquer le code bonus PRINCEPOKER
Discutez de cet article dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE