De 50$ à 10 000$ en moins d’un an

Publié le 23 février 2010

50 à 10k en moins d’un an , comment y arriver

L’un de nos anciens membres, Palindrom, avait publié il y a longtemps un tableau similaire. Cet article est probablement encore aujourd’hui l’un des plus lus. Malheureusement, avec le temps s’est développé 2 problèmes avec son excellent article. De un, le tableau est maintenant illisible, pour des raisons inconnues, et surtout, celui-ci accordait beaucoup de place au Hold’em limite, étant donné que le sans limite n’existait pas il y a 5 ans! Nous avons donc décidé de refaire le même parcours en l’adaptant au poker d’aujourd’hui. Merci à notre ancien membre et confrère pour l’idée.


Vous avez déjà lu le tableau sur la manière de monter un bankroll, voici maintenant un petit explicatif. Pour ceux qui sont vraiment tentés par l’aventure, cet article vous expliquera bien sur la mécanique, mais aussi les embuches que vous rencontrerez dans cette aventure. Nous tenterons aussi de vous donner les moyens de «’survivre” à cette épreuve !  On a toujours dit que le poker est un marathon et non un sprint, en voici une belle démonstration.

D’entrée une bonne nouvelle! N’importe qui peut suivre cette démarche et réussir. Certains prendront plus d’un an pour une multitude de raisons. Manque de temps, changements de vie, longue période creuse, mauvaises habitudes ou manque de discipline, tant de raisons qui vous retarderons. Nous croyons fermement par contre que tenter un tel projet vous obligera à vous surpasser et à corriger ces lacunes dans votre jeu, tel le tilt, l’impatience ou simplement la paresse.

Notre projet débute avec un bankroll de 50$. Évidemment, vous pouvez partir avec plus! Si déjà votre compte poker comprend par exemple 500$, vous venez de sauver du temps. En plus, vous avez sauvé le pire temps! Celui où un joueur devra se forcer à jouer à ces micro limites détestées de tous. Le simple fait de débuter avec 60$ au lieu de 50$ permettrait de sauver 15 heures!

Vous devrez prendre plusieurs facteurs en considération . Dans notre analyse, il était difficile, voire impossible de calculer dès le départ le retour de rake dont un joueur peut profiter. Premièrement, tous les sites ne sont pas créés égaux. Deuxièmement l’accessibilité aux bonus est impossible à quantifier surtout aux micro limites. Il ressort clairement par contre que certains sites sont plus appropriés que d’autres pour des joueurs de micro et de basses limites. S’il est vrai qu’un PokerStars est un excellent site pour les joueurs de hautes limites et pour ceux qui jouent 16 à 24 tables à la fois, il change un peu de vocation pour les débutants. Stars donne dès le départ un excellent bonus.  Pour un débutant qui désire faire de l’argent,  Stars ne donne pas de retour de rake valable pour les micro limites. Par contre, il compense avec des promos inédites, un trafic inapproché par ses concurrents, et un package complet de jeu. À moins d’être un gros joueur, un joueur de hautes limites et de hautes mises, Stars ne génère pas de gros retour de rake. La bonne nouvelle? À ce niveau de débutant, les sommes impliquées en retour de rake sont minuscules de toute façon. Il ne s’agit pas ici de dénigrer Stars, au contraire. Tout joueur de tournoi se doit d’y avoir un compte et d’y jouer la majorité de ses tournois. Nous parlons ici de bâtir un bankroll à partir de peu, chose très différente. Pour un tel projet, des sites tels 888, Everest, et Party Poker sont beaucoup mieux indiqués, tout comme un réseau comme IPoker. Encore une fois, il faut se rappeler que ce qu’un joueur perd en retour de rake en jouant sur PokerStars (ou PokerStars.fr pour les joueurs de France) est amplement compensé par ses avantages compétitifs.

Prenez pour acquis qu’un débutant n’amassera pas ou très peu d’argent supplémentaire à ses débuts. À jouer du nl2 et du nl5, personne ne peut compter sur autre chose que ses revenus de jeu. Par contre, à partir du nl10 et surtout du nl25, il est possible de faire un bon pourcentage de ses revenus via le retour de rake et les bonus. Un site tel Full Tilt Poker sera aussi très avantageux . Tout comme Everest, FTP permet aux débutants de profiter de montants intéressants plus tôt que la majorité des sites. Selon nous, de tous les sites, FTP est supérieur à cause de ses bonus ajoutés à son retour de rake, Everest est supérieur grâce au fait que tous ses retours et ses bonus se débloquent  graduellement. Avoir l’opportunité d’aller chercher une centaine de dollars par mois de cette façon en jouant du nl25 aide à raccourcir le temps nécessaire à atteindre ses objectifs.  Refuser d’en profiter est inexplicable.

Nous avons basé notre calcul sur un joueur qui joue 4 tables à la fois, du début à la fin du défi. Nous croyons que 4 tables est suffisant pour un joueur qui a des choses à voir, à analyser, et à comprendre. Impossible de s’améliorer au départ en jouant trop de tables à la fois. Si vous jouez 3-4 fois/semaine à raison de 3 heures par session, vous en arriverez à 10 heures/semaine, ce qui est tout de même très peu. Calculez aussi par contre 2 heures minimum/semaine pour l’apprentissage.

Lire des livres, des articles, voir des vidéos explicatifs sont un passage obligatoire vers l’excellence. Revoir ses mains, les analyser, les poster surtout sur un forum où les réponses des autres vous remettront souvent dans le meilleur chemin font partie obligatoire de votre cheminement. Y arriver seul demande beaucoup d’apprentissage ardu, c’est-à-dire en commettant la même erreur suffisamment de fois pour finir par s’interroger!

Il est absolument possible pour n’importe qui de réussir ce défi. Il s’agit de s’armer de patience.

Lors du prochain article, nous verrons les embuches que vous rencontrerez et comment les éviter, ou du moins les combattre.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE