Comment jouer et gagner dans un casino? – 4e partie

Publié le 23 août 2004

D’après l’auteur de livres sur le poker Ray Zee, “le Texas Hold’em est un jeu dur !”. “Il n’y a probablement aucune autre forme de poker difficile comme ce jeu”. Pourtant le Hold’em semble être simple. Il est attirant surtout en raison de sa simplicité. Parce qu’il y a des cartes communautaires au centre de la table, vous n’avez pas besoin de vous rappelez quelles cartes ont été jetées plutôt dans la main. Habituellement joué avec un minimum de neuf joueurs à une table, le Hold’em est plus rapide que le Stud par exemple.

Pourquoi jouer au Hold’em ?

Toujours d’après Zee beaucoup de joueurs, même après avoir acquis de l’expérience aux tables, jouent encore comme si n’importe quelles 2 cartes pouvaient gagner. Bien entendu, ceux qui jouent de cette façon perdent rapidement leur argent. Le Hold’em est le jeu employé pour déterminer le Champion des Séries Mondiales de Poker. Même si le Hold’em semble ressembler au Stud à 7 cartes, il est bien différent. Voici un survol des procédures. Chaque joueur reçoit 2 cartes fermées (faces vers le bas). Il y a ensuite une première ronde de mises. Ensuite 3 cartes communautaires sont ouvertes (faces vers le haut) appelé le flop. Il y a ensuite une deuxième ronde de mises. Une quatrième carte communautaire est ouverte (face vers le haut) appelée le tournant. Elle est suivit par une troisième ronde de mises. Une cinquième et dernière carte communautaire est ensuite ouverte (face vers le haut) appelée la rivière. Une dernière ronde de mise s’en suit. La meilleure main, en utilisant une combinaison de 5 des 7 cartes, sera déclarée la main victorieuse.
Un bouton alterne devant les joueurs autour de la table après chaque main, signifiant le croupier pour cette main. Contrairement au Stud à 7 cartes ou la force des cartes exposées détermine la position, le joueur qui est en position de croupier agit (parle) en dernier lors de chaques rondes de mises. Les deux premiers joueurs à la droite du croupier doivent mettre des mises à l’aveugle, appelé petit et gros blind pour stimuler l’action. Dans une partie 10$-20$ par exemple, les mises à l’aveugle seront de 5$ et 10$. Les joueurs dans ces deux positions peuvent également relancer lorsque leur tour viendra (mais seulement dans la première ronde de mises).
Puisque l’ordre dans lequel les joueurs parlent est fixé d’avance, le jeu de Hold’em en est un de position. Jouer après avoir vu comment votre adversaire a joué est un avantage énorme. Au Hold’em. La chance est un facteur moins important parce que lorsqu’il y a une paire sur le tableau (dans les cartes communautaires), tous les joueurs ajoutent cette paire dans leur main. Par contre, si cette même paire donne un brelan à l’un de vos adversaires, c’est une toute autre histoire.
Pour réussir au Hold’em, la première décision que vous allez prendre sera la plus cruciale. “Est-ce que je joue mes deux premières cartes ?” Au Hold’em, particulièrement aux basses limites, vous aller rencontrer quelques joueurs qui vont aller voir les 3 premières cartes (le flop) avec n’importe quelles cartes et de n’importe quelles positions. Ils peuvent jouer plus serrés que lorsqu’ils jouent dans leurs parties maisons, mais ils risquent beaucoup en jouant trop de mains.
L’auteur britannique Anthony Holden expose les différences entre les jeux de hasards et le Poker dans son livre Big Deal : A year as a pro poker player. “Le poker, raconte Holden, mieux connu dans les cercles littéraires comme le biographe du Prince Charles, n’est pas une forme de jeu de hasard”.
Pour avoir du succès au Hold’em, vous devez posséder une bonne dose de patience, porter attention à la position des joueurs et comprendre que même si les mains qui sont favorites perdent de temps en temps, ça arrive moins souvent qu’au Stud à 7 cartes. Vous devrez apprendre beaucoup plus que cette introduction. Heureusement, plusieurs bons livres sur les stratégies du Hold’em sont disponibles. Je recommande ceux-ci : Hold’em Poker de David Slansky, Winning low limit Hold’em de Lee Jones en plus de mes propres livres; Hold’em excellence : From beginner to winner, More hold’em excellence : A winner for life et Poker for dummies co-écrit par Richard D Harroch. Il y a assez de matériels de stratégies ici pour vous occuper pendant près de 3 ans.
La vitesse avec laquelle les mains sont jouées dans un casino va peut-être vous surprendre. Cependant, la majorité de vos adversaires ne sont pas des joueurs qui étudient les livres de stratégies. Ils veulent avoir du plaisir et c’est tout. En étudiant et en jouant, vous serez bientôt en mesure de vous familiariser et d’être plus confortable à la table. En jouant beaucoup et en étudiant beaucoup, vous allez vous améliorer à un un rythme plus rapide. Si vous voulez passer pour quelqu’un qui a du vocabulaire, vous pouvez dire à vos amis que vous pratiquez le Kai-zen, qui est une philosophie de gestion Japonaise. Un élément du Kai-zen est de vous améliorer plus rapidement que vos compétiteurs, les rattraper et ensuite les surpasser tout en continuant à viser la perfection. Si vous êtes un joueur de poker sérieux ou si vous voulez le devenir, le Kai-zen en vaut la peine.
Nous débutons tous quelque part et c’est habituellement très loin de la ligne d’arrivée. Si vous voulez devenir un bon joueur de poker et savourer toutes les opportunités et les plaisirs que vous allez trouver dans un casino, vous devriez toujours vouloir vous améliorer.
Rappelez-vous ceci. La décision la plus difficile que vous ayez prise est celle-ci ; la décision de jouer au poker dans un casino. En peu de temps, vous serez confortable avec vos connaissances et vos habiletés. À partir de ce point, vous irez aussi loin que vos habiletés, votre sérieux ainsi que votre discipline vous transportera.
Vos parties-maisons seront toujours là. Devenez un meilleur joueur et vous serez dominant lors de ces parties, si vous le voulez. Maintenant que vous avez pris la décision de jouer dans un casino, foncez ! Soyez confiant en arrivant à la table et prononcez ces mots magiques “Donnez-moi des cartes?
Lou Krieger est l’auteur d’une rubrique de stratégie de poker pour le magazine Card Player. Vous pouvez visiter son site internet à www.loukrieger.com.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE