Comment faire 10 000$ en un an avec 50$

Publié le 7 février 2005

*** Une mise à jour de cet article stratégique a été publiée afin de correspondre au poker de 2010.  Vous pouvez lire la stratégie afin de faire 10 000$ à partir de 50$ au poker, version améliorée, ici.

Faire 10 000$ à partir de 50$ au poker ? En moins d’un an ? Est-ce vraiment possible ?
Je réponds définitivement par l’affirmative. C’est possible, je l’ai fais, et d’autres joueurs également l’ont réussi. Peut-être que cela peut sembler invraisemblable pour certains d’entre vous, à ceux-ci je réponds en vous proposant un marché encore meilleur et d’autant plus réalisable, transformer 0.25$ en 14 000$ en un an ! Comment faire ?
Envoyez un CV chez McDonald et travaillez 50 semaine au rythme de 40 heures par semaine à 7$ de l’heure (0.25$ le prix du CV, 50 x 40 x7$ = 14 000$). Comme vous le voyez par cette comparaison, il n’y a rien d’incroyable dans le fait de faire 10 000$ en un an au poker, par contre cela ne se fait pas instantanément, et requiert beaucoup d’efforts. Le poker est une méritocratie qui dicte que pour gagner il faut en faire toujours plus que les autres. Voici donc comment je procèderais si j’avais à tout recommencer à partir de 50$.
Mais avant permettez moi de vous avertir que cet article ne traite pas de stratégie ou de tactique, pour les novices du poker qui lisent cet article, je suggérerais qu’avant de mettre de l’argent en jeu, de se pratiquer avec de l’argent fictif et de lire le plus possible sur les stratégies de poker. Cet article est plutôt un guide de route qui va vous aider à planifier votre parcours et de vous bâtir un bon fond de roulement. Ce plan suppose donc que vous êtes déjà un bon joueur au départ et que vous allez continuer de vous améliorer à un rythme intéressant, en maintenant un salaire horaire excellent pour votre limite. Hélas pour ceux qui sont incapables de battre le 0.01$-0.02$, cet article ne pourra vous aider et vous allez éventuellement perdre votre 50$. Je propose donc un cheminement sécuritaire et peu risqué si vous êtes un joueur gagnant, vous n’êtes pas supposé perdre votre investissement de départ. Ce qui est beaucoup mieux qu’une quantité de joueurs qui envoient des centaines de dollars sans jamais les revoir. Certains vont préférer peut-être commencer avec 100$ ou plus et sauter des étapes dans le plan suggéré, allez y si vous être sûr de gagner à la limite que je suggère pour le montant que vous envoyez. Pour les autres, je prône avant tout de faire ses preuves aux plus basses limites possibles avant de pouvoir monter.
Je suggère donc que votre montant de départ va constituer le seul que vous allez mettre dans le poker en ligne de toute votre vie et je planifie en conséquence un schéma dans lequel les chances de le perdre seront réduite au maximum. 50$ est un fond suffisant pour jouer du 0.05$-0.10$ et du 0.10$-0.25$ limite, mais j’encourage le monde à faire leur preuve à de plus basses limites en premier lieu. La base d’un poker gagnant est de toujours jouer à une limite que l’on peut battre. Si c’est seulement le 0.01$-0.02$, eh bien soit, montez de limite seulement quand vous allez le battre. Peut-être que cela vous rebute de jouer pour seulement gagner 0.10$ de l’heure ? Dites vous que c’est toujours mieux que de perdre 1000$ dans votre année. Le poker n’est pas un jeu vidéo, trop de joueurs semblent avoir l’attitude de s’essayer avec 50$, d’échouer, de se réessayer encore et encore sans presque rien modifier à leur jeu et penser un jour réussir! Ce n’est pas l’attitude à avoir pour se bâtir un bon fond de roulement à long terme.
Puisqu’il faut malheureusement oublier le Hold’em sans limite quand on commence avec seulement 50$ étant donné le fond de roulement insuffisant, quelle variante choisirons-nous ? Le hold’em limite, le omaha ou le stud ? Le premier critère serait de trouver les variations où un jeu solide va offrir le plus grand important avantage sur les très mauvais joueurs. Hélas pour les mordus du hold’em limite, ce jeu est reconnu pour être un jeu qui va trop souvent à l’encontre du théorème qui dit que les erreurs des adversaires contribuent à nous faire gagner de l’argent. Au hold’em limite, les erreurs des adversaires vont souvent soustraire à l’espérances de gain de la meilleure main pour en redistribuer à la seconde et à la troisième meilleure main, qui se retrouvent alors avec des meilleures cotes, tandis que ce phénomène est moins courrant dans les autres variations. Pour ce qui est du stud, ou stud high-low, il serait primordial de trouver une partie sans ante ou ante basse, comme le 0.02$-0.04$ ou 0.50$-1$ sur Paradise Poker, je déconseille le stud avec ante élevé pour aborder le stud.
Le omaha high-low serait donc mon premier choix, c’est celui qui offre à mon avis le meilleur rendement contre des mauvais joueurs et qui va permettre de doubler le plus rapidement le 50$, par contre c’est sans doute la variation la plus ennuyante pour certains. Disons qu’un mélange permettant d’apprendre chaque variation, tout en s’amusant et en faisant de l’argent serait de 60% de omaha, 30% de stud, et 10% de hold’em. J’en profite au passage pour vous conseiller de profiter le plus possible des offres de deposit bonus à chaque fois que vous allez vous ouvrir un nouveau compte.
Une fois que votre fond atteint 100$, ou bien si vous décidez de sauter des étapes et de commencer avec 100$ au lieu de 50$, il devient alors possible de faire du hold’em sans limite (au 0.01$-0.02$ à 5$ de buy-in). Le hold’em sans limite est une partie rentable puisqu’elle est tranchante: les meilleurs joueurs gagnent plus rapidement tandis que les moins bons se font plumer plus vite. Alors assurez-vous d’être parmi les meilleurs en vous assoyant sur une table. Que vous décidiez de vous spécialiser dans le stud, le omaha ou le hold’em, voici une progression suggérée. Vous montez quand vous avez les fonds nécessaires, et si jamais vous perdez trop, vous redescendez de limite. Ces tableaux considèrent que le joueur joue deux tables en même temps, ce qui semble être la norme.

Évidemment ce tableau n’est qu’une approximation et il représente le rythme d’un joueur excellent, ce qui est la minorité des joueurs de poker. Je suppose donc un an à 20 heures par semaine, les meilleurs d’entre vous devraient réussir avant un an, d’autres devraient prendre plus de temps et enfin le reste n’y arrivera pas car ils perdront la motivation pour faire les efforts nécessaires afin d’être gagnant.
Il est également plus que probable que plusieurs joueurs vont plafonner, n’arriveront plus à gagner rendu à une certaine limite, je conseillerais à ceux-ci de redoubler d’ardeur dans leur apprentissage du poker. Meilleur est le joueur, plus son salaire horaire risque d’être élevé et plus vite il va avoir les fonds rapidement pour monter de limite et vice versa s’il est moins bon. La chance va également jouer un rôle sur le rythme avec lequel le joueur va pourvoir monter de limite. Les joueurs de omaha sont avantagés, et ils peuvent s’aventurer avec moins que les fonds nécessaire puisqu’il y a moins de variance à ce jeu. Plusieurs joueurs vont penser que jouer sur quatre tables va également permettre d’amasser l’argent plus vite, ce qui n’est pas nécessairement faux, mais ce n’est pas à long terme la meilleure méthode pour s’améliorer, il est préférable de jouer beaucoup mieux sur deux tables que de jouer moyennement sur quatre table.
Alors comme vous le voyez, il est possible d’atteindre 10 000$ en environ un an (1100 heures) de poker en ligne, et surtout, cela ne s’achève pas là, si vous avez réussi les douze prochains mois devraient être encore plus payants. Je sais que seulement une minorité y arrivera, mais j’espère que ce guide pourra aider celle-ci dans son cheminement.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE