Commencer à jouer pour vrai (à l’argent)

Publié le 6 avril 2006

Comment allez-vous chers amis,
J’espère que vous vous êtes bien pratiqués sur les tables de jeu fictif de bet365poker. J’imagine que vous y avez pris un certain plaisir, mais que la motivation n’est pas là encore. Il y a deux raisons qui expliquent cela. D’abord, vous ne misez pas de l’argent durement accumulé. Deuxièmement, vos adversaires non plus ne mise pas de l’argent réel. Ils ne jouent donc pas de la même façon. Avez-vous déjà joué une main où vous aviez les As (AA), où vous avez relancé à chaque opportunité, et que malgré tout vous étiez encore 5 joueurs à voir la rivière? Et, arrivé de nulle part, un de ceux-là frappe, sur la rivière, un tirage intérieur à la séquence. Ayoye…Eh non, ils n’auraient pas joué de cette façon si cela avait été du vrai pognon.
Donc, si vous êtes désormais à l’aise avec les commandes et confortable avec le rythme de la partie, il est maintenant temps de passer aux parties à l’argent. Non, pas du 100$/200$ limite, ni même du 10$/20$ limite. Les requins en saliveraient juste à l’idée. Ils n’ont pas été formés par la philosophie de Nemo, et les poissons ne sont pas des amis, mais de la nourriture.
Commençons donc modestement : 0.10$/0.20$ ou 0.50$/1$. Le Hold’Em limite est la prochaine étape. Cela va considérablement réduire les chances d’un scénario similaire à celui mentionné plus haut. Soudainement, seulement 2 ou 3 joueurs appellent vos relances. Vos adversaires ne veulent plus vous donner leur argent, et en plus ils tentent de s’emparer du vôtre! Assoyons-nous avec 50$. Si cela ne vous dure pas au moins 20 heures de jeu, ne grimpez pas de limite. Idéalement, vous ne devriez pas monter de limite sans que vos gains égalisent au moins vos pertes. Cela constitue probablement une bonne règle à suivre, et ce à toutes les limites.
D’accord, je sais ce que vous pensez : je ne vous ai donnés aucun indice sur les types de cartes à jouer, les situations ou les positions dans lesquelles les jouer, ainsi que la manière dont il faut les jouer. Si seulement c’était facile comme ça! Les réponses à ces interrogations sont : ça dépend, ça dépend et, vous l’aurez deviné, ça dépend. (J’aurais dû devenir politicien.) Dans les semaines qui suivront, je tenterai de couvrir le plus de «ça dépend» possible.

Ah et puis merde!

Un petit début pour commencer…7 2 non-assortis ne constitue pas une belle main. 9 3 ne l’est pas non plus. Vous n’avez qu’à me regarder brûler 15000$ (du vrai argent) sur les ondes de Sky Sports, le mois prochain, pour vous le prouver. J’étais en duel avec Peter, après avoir survécu face aux 4 autres adversaires. Je croyais que Peter jouais un peu trop serré pour le jeu en duel, alors j’ai tenté de le déstabiliser à la moindre occasion. Erreur!! J’ai relancé sa grosse mise à l’aveugle une fois de trop avec 9 3, et il a appelé ma mise, à ma grande surprise, avec Q 10. Whoops! Pas le scénario idéal disons. Inutile de dire que j’ai : été éliminé, perdu mon argent, perdu la bourse de 15 000$ pour la victoire et perdu l’opportunité de remporter les 200 000$ de la finale. J’ai aussi eu l’air plutôt stupide à la télé, tout en y laissant ma fierté. La morale de cette histoire…Conservons un standard raisonnable de mains de départ.

À ne pas faire :

? N’appelez pas une mise avec une carte forte et une carte faible non-assorties. Exemple : J4, Q3, K5.
? N’appelez pas une mise avec deux cartes faibles non-assorties. Exemple : 84, 72 et surtout 93!
À essayer :
? Appeler une mise avec des connecteurs assortis. Exemple : 9h 10h, si le prix est le bon, c’est-à-dire une mise et aucune relance.
? Appeler une mise avec les petites paires. Exemple : 55, si le prix est le bon, c’est-à-dire une mise et aucune relance.
? Appeler une mise avec des mains telles AJ, KQ, AT. Ce sont des mains pour appeler une mise.
? Ne relancez qu’avec AK, AQ et les paires à partir de 99.

Certes, cela peut vous paraître trop prévisible. Mais vous serez surpris de voir à quel point vos adversaires ne s’en rendront aucunement compte. Et, de plus, vous verrez combien n’en ont rien à faire.
On se voit la semaine prochaine chers amis,
Dave
Écrit par :D ave Colclough (2004-04-12 18 :59 :19)
Traduit par: Benoit Piquette pour Princepoker.com

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE