Battre le poker basse limite en Casino

Publié le 3 mai 2010

Il s’agit aujourd’hui de la partie de poker la plus communément offerte dans les Casinos à travers le monde.  Le jeu est le Texas Hold’em sans limite.  Les blinds sont de 1$ et de 2$.  Le buy-in minimal est de 40$, puis le maximum, de 200$.  Qu’est-ce qui explique sa popularité ?  Son accessibilité pour tous, d’abord, puis surtout… sa facilité déconcertante !

Vous avez certainement déjà entendu le refrain: « Je déteste jouer contre des fish !  On ne sait jamais ce qu’ils ont, puis tout ce qu’ils font est call call call. C’est impossible de les battre ! ».

Un tel discours est simplement idiot.  Ce qui arrive est en fait ceci :  le joueur en question constate que ses adversaires jouent pratiquement toutes les mains de manière très passive.  De son côté, il patiente quelques orbites, sans recevoir de jeu satisfaisant.  Plutôt que de rester patient, exaspéré de perdre ses blinds, il entre dans le jeu de ses adversaires.  Il se met lui aussi à « tester sa chance » à chacun des flops, puis à se rendre au dévoilement avec des mains marginales.  Il se lamente ensuite lorsque son K9 perd contre le K10 du « fish » devant lui.  En fait, il n’est devenu qu’un pion supplémentaire dans ce poker de bas niveau.

Le profil de ces joueurs typiques est le guichet automatique du poker.  En effet, pas besoin de stratégies élaborées ou de nombreux niveaux de pensée afin de battre ces joueurs qualifiés de loose passifs.  Une seule arme vous mènera au triomphe :  Les value bet grâce à un bon poker ABC. (NDLR : Lire cet article sur le value bet au poker pour en apprendre plus sur ce concept)

Vos adversaires à la table de NL 1$/2$ seront variés.  Ils passeront du touriste qui joue pour la toute première fois, au vieillard habitué attendant calmement ses As comme s’il avait une deuxième vie devant lui, jusqu’au jeune blanc-bec trop loose et trop agressif qui pense avoir trouvé la recette magique du jeu, après avoir observé vingt minutes de la dernière émission de High Stakes Poker. Tous ces joueurs ont des défauts évidents et souvent, s’ils se trouvent à ces tables plutôt qu’à des plus hautes, c’est qu’ils sont incapables de progresser à un niveau de pensée supérieur.  Ils voient leurs cartes et c’est tout.  Leurs observations des adversaires, puis surtout les ajustements à apporter n’existent pas dans leur esprit.

Ces tables sont aussi le bassin le plus prospère des joueurs dits loose passifs.  Ce sont ces joueurs qui limp la moitié des mains avant le flop, puis paient toujours une ronde de mise de trop avant de se reconnaître battus.  Pour les battre, la méthode est simple.  Portez une attention toute particulière à repérer qui est qui à la table, puis à identifier vos cibles potentielles.  Ensuite, c’est le moment d’une paisible balade à Value Town.

Une tactique paisible ?  Au poker ?  Ça semble bien utopique comme idée !  Or, il en est ainsi puisque votre poker ABC discipliné sera suffisant afin d’être un joueur gagnant à ces tables.  Sans être la seule approche possible évidemment, un poker tight, agressif et concentré sur votre position à la table vous assurera un succès constant.  Mieux encore, il est facile à jouer !

Vos adversaires loose et passifs feront ce qu’ils savent faire de mieux ; ils call.  Laissez-les donc faire !  Par leur définition même, tenter de bluffer de tels joueurs sera futile.  Concentrez-vous sur le value bet lorsque vous frappez vos mains.

En joueur un poker tight avant le flop, vous rendez vos décisions post-flop plus facile.  N’oubliez pas, vos adversaires ont un sens d’observation plutôt limité.  Ils ne constateront pas nécessairement que vous n’avez pas joué lors des dix ou vingt dernières mains, puis ils s’ajusteront encore moins.  Cette faiblesse vous permet d’exercer une stratégie tight sans être victime de ses inconvénients.  Pourquoi faire compliqué quand la simplicité fonctionne à merveille ?

L’objectif est simplement de jouer de fortes mains de départ, puis de frapper meilleure paire fort kicker, ou mieux.  Concentrez-vous sur les mains qui peuvent être très payantes lorsqu’elles touchent, puis extirpez-en chaque once de valeur.  Toutes les paires, les cartes hautes, puis les suited connectors en position favorable entrent cette catégorie.  Concentrez-vous sur ces dernières.  La position vous place toujours dans le siège du conducteur.  Vous n’avez pas à jouer au jeu des devinettes, puis vous avez la liberté d’être facilement l’initiateur de l’action.  Des critères parfaits pour bien bâtir vos value bets.

Finalement, la patience

L’ennui n’est jamais un justificatif pour jouer une main que vous devriez coucher.  Lorsque vous n’êtes pas impliqué, faites ce que vos adversaires eux, se refusent.  Observez l’action et tentez d’établir les mains que peuvent détenir vos adversaires.  Vous en apprendrez autant que si vous étiez vous-même impliqué.  Lorsque vous avez cerné les tendances des joueurs à votre table, le reste se fera pratiquement seul.  Le poker n’est-il pas un jeu charmant, lorsque simplicité rime avec prospérité ?

Note de l’auteur :  Cet article s’adresse avant tout aux joueurs débutants qui se lancent dans le poker en Casino, ou à ceux qui ont de la difficulté à battre ces parties de basse limite.  En réalité, pour un joueur expérimenté, jouer une stratégie tight contre les adversaires décrits dans l’article ne sera pas optimal (bien qu’évidemment fonctionnel).  Ils pourront plutôt combattre les joueurs loose passifs par un style loose agressif, puisque leur expertise leur permettra un jeu post-flop de loin supérieur à celui de leurs adversaires. Ainsi, en étant tight, ils réduisent le nombre de situations où ils pourront trouver un avantage.  Néanmoins, une telle stratégie est beaucoup plus difficile à maîtriser.  Le débutant ne pourra l’appliquer sans d’abord avoir pris une expérience nécessaire avec un poker ABC correctement joué.  Il faut simplement comprendre que la stratégie décrite ici est un apprentissage sur la route du joueur de poker, non pas sa finalité !

Discutez des stratégies pour battre le poker basse limite en Casino sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L'épidémie moderne de relances au hold'em
Débutants: Êtes-vous du type tournoi ou partie à l'argent?
Quelle histoire racontez-vous?
Êtes-vous un joueur de poker du passé?
Qu'est-ce que le poker et une bouse de vache ont en commun?
HAUT DE LA PAGE