Réflexions sur l’Omaha huit ou mieux – 4e Partie

Publié le 15 février 2008

C’est notre quatrième et dernier texte de cette courte série sur l’Omaha huit ou mieux. Nous espérons que nous y avons inclus des éléments intéressants pour chacun d’entre vous autant les novices que les vétérans du Omaha. Étant donné que les trois premiers textes de cette série ont une approche conceptuelle du jeu, nous pensons que nous pouvons passer directement au c?ur du sujet et terminer notre série avec quelques trucs vraiment spécifiques que vous pourrez utiliser la prochaine fois que vous jouerez.

Les erreurs et les pièges fréquents au Omaha huit ou mieux

? Prier et jouer pour le « runner-runner » : Vous avez une excellente main de départ, vous avez un mauvais flop et vous égalisez une mise en espérant obtenir une carte sur le tournant qui vous donnera un tirage sur la rivière. Lorsque vous faites ceci, vous vivez sur l’espoir et l’espoir est la mort de plusieurs fonds au Omaha huit ou mieux. Laissez vos adversaires essayer d’obtenir le « runner-runner » parce que jouez de cette façon est vraiment de mauvaise augure.
? Tirage pour la main la plus forte lorsque trois cartes basses sont tournées : Lorsque trois cartes basses sont tournées et que vous n’avez rien d’autre qu’un tirage pour une main forte – les tirages au Omaha huit ou mieux incluent l’obtention d’un set intermédiaire et bas – vous courrez pour obtenir la moitié du pot, mais le coût pour obtenir un tirage est le même que si vous courriez pour obtenir tout le pot. Il est approprié de voir le tournant si vous tournez un bon set ou que vous avez un tirage sur la meilleure couleur, mais même ces mains doivent être jetées de temps en temps.
? Échec dans l’évaluation d’une mise : Lorsque vous échouez dans l’évaluation d’une mise sur la rivière, vous vous retrouvez à laisser votre argent sur la table. Évaluer la mise sur la rivière est un revenu neutre la plupart du temps. Vous misez et quelqu’un égalise et ce n’est pas tellement différent que si votre adversaire misait et que vous égaliseriez. Mais en misant, vous pousserez les joueurs qui ont moins de mains à égaliser et qui auraient passé avec joie sur la rivière. Dans d’autres occasions, vous miserez et un adversaire relancera, et lorsque cela surviendra, vous pouvez habituellement jetez vos cartes. Parce que la plupart des adversaires relancent sur le tournant, une relance sur la rivière est assez rare et signifie habituellement une carte miracle pour celui qui relance.
? Les tirages et les pièges à éviter : Voici quelques tirages que vous devez éviter et quelques mains pièges auxquelles il faut faire attention :
1. Paires hautes et basses
2. Troisième meilleure couleur
3. La seconde meilleure quinte
4. La seconde main la plus basse
5. K-Q-Q-X et mains similaires
6. J-J-10-X et mains similaires
7. 7-6-5-4 assortis ou non assortis
8. 6-5-4-3 assortis ou non
? Quelques trucs variés : Voici quelques trucs variés pour améliorer votre jeu au Omaha huit ou mieux. Ils sont couverts plus en détails dans notre livre, mais nous les avons énumérés ici pour que vous puissiez accéder à tous ces trucs en un seul endroit.
1. Si vous jouez à 10 $-20 $ ou plus bas, après le flop vous devriez généralement y aller pour un tirage qui vous assurerait d’avoir la plus haute main ou encore si vous avez plusieurs chances d’avoir une main de très haute qualité.
2. Si vous avez obtenu A-3 ou 3-2 et rien d’autre qui ait vraiment une qualité réelle, vous devez les jetez si vous êtes en position hâtive. En position tardive, A-3 peut presque toujours être joué, mais 3-2 ne peut pas être joué.
3. Alors qu’une position tardive vous permet de jouer plus de mains, les cartes intermédiaires comme 9-8-7 – particulièrement les mains ayant des neuf – ne devraient pas être jouées.
4. Lorsque vous avez la meilleure main la plus faible sur le flop et que vous êtes certain que vous obtiendrez un quart du pot parce que vous être pris entre une main haute ou forte, vous avez notre permission, de façon occasionnelle, de refuser de montrer vos cartes à la fin de la partie, particulièrement lorsque vous n’avez pas de main de rechange pour vous protéger contre une défaite et qu’il n’y a pas de possibilités d’avoir une main hautement gagnante. Si vous avez A-2-K-Q, cela peut sembler bon si le flop est 6-5-4, mais si vous suspectez que l’un de vos adversaires a aussi A-2 dans sa main, le plus que vous pouvez espérer s’il y a trois autres adversaires dans le pot avec vous est de reprendre votre argent. C’est un peu comme un tirage pile ou face, « Pile ils gagnent et face on égalise » et ce n’est pas un portrait très optimiste, n’est-ce pas?
5. Sur la rivière, vous pouvez habituellement relancer si vous êtes au moins quatre joueurs mais généralement vous devez égaliser si vous jouez à trois.
6. Lorsque vous êtes dans un siège isolé ou si vous êtes le croupier dans un pot dans lequel personne n’a misé, relancez ou laissez faire. N’égalisez pas.
7. Dans des pots où vous avez plusieurs possibilités pour gagner la main, vous devriez miser lorsque vous avec la force de la position hâtive parce que vous aimeriez attirer des joueurs payants. La déception n’est pas importante. Lorsque vos adversaires voient le flop, plusieurs d’entre eux trouveront toutes les excuses possibles pour égaliser la mise et voir le tournant – et la rivière aussi.
8. Si un joueur en position hâtive mise lorsqu’il y a eu une relance, ne l’égalisez pas si vous n’avez le meilleur flop possible. Dans cette situation, il est très approprié de jeter votre main.
9. Un as est la carte la plus importante dans l’Omaha huit ou mieux. En seconde place, c’est le deux. Un 9 est la pire carte et si vous jouez à une table d’Omaha huit ou mieux assez longtemps, vous verrez que les neuf, huit et sept font souvent partie des mains perdantes plus que tout autre carte.
10. Selon Linda Johnson, une gagnante d’un bracelet des Séries mondiales de poker (World Series of Poker) et une experte du Omaha huit ou mieux, 6-5-4-3 est la plus mauvaise combinaison de main de départ, mais que la plupart des joueurs considèrent comme une bonne main et ils vont la jouer régulièrement.
11. Le facteur couleur : vous obtiendrez une main assortie ou dans deux sortes la plupart du temps. Donc vos adversaires aussi. Alors quand vous optez pour un tirage sur une couleur, assurez-vous qu’il y a de bonnes chances de remporter le pot ou au moins la main la plus forte, si vous le pouvez.
12. Cela prend une plus grosse main pour égaliser une relance que de relancer en premier lieu. Et cela prend une plus grosse main pour égaliser à nouveau que d’être le premier à égaliser.
13. Même si plusieurs joueurs pensent que l’Omaha huit ou mieux est un jeu de tirage, il est important de se rappeler que 7/9 ou 77 %, de votre main est connu sur le flop.
14. La carte de la rivière est la carte la moins importante au Omaha huit ou mieux. Toutes les actions importantes ont lieu avant la rivière. Si vous avez la meilleure main avant la rivière, vous gagnerez plus souvent que vous ne perdrez. Mettez votre argent dans le pot quand vous avez la meilleure main et conservez vos mises lorsque vous n’avez pas de bonnes mains. Même si cela peut sembler simpliste et évident, beaucoup de joueurs ne suivent pas cet adage.
15. Annie Duke, la joueuse de poker à hautes limites énumère ici les erreurs que plusieurs joueurs d’Omaha huit ou mieux font :
? Des mains comme K-K-8-4 ne sont pas payantes mais des mains comme Ks Kc 2s 3c et K-K-Q-Q peuvent être jouées.
? Surestimer la valeur des petites paires, des deux jusqu’aux huit, parce qu’elle sont très vulnérables si ne pas obtenir un flop avantageux
? Surestimer la valeur de A-2
? Surestimer la valeur de A-A
? Sous-estimer la valeur de cartes élevées avec connecteurs parce qu’il est plus difficile d’être pris au piège avec elles.
C’est maintenant la fin de notre série de textes sur l’Omaha huit ou mieux. Si vous êtes un joueur d’Omaha, nous espérons que vous avez appris des éléments de valeur dans ces textes ou au moins avoir renforcé quelques réflexions et conceptions auxquelles vous n’aviez pas pensé depuis un certain temps. Si vous commencez à jouer ou que vous n’avez jamais joué au Omaha huit ou mieux mais que vous pensez à y jouer, nous espérons que vous avez trouvé ces textes utiles. Maintenant, cherchez une partie et jouez.

Comments

Powered by Facebook Comments