Le sans-limite nuit à votre développement

Publié le 19 mai 2005

Avec l’explosion du poker dans les dernières années, le hold’em sans-limite a délogé toutes les autres variantes pour se loger confortablement en tête de popularité au sein des nouveaux adeptes du poker. C’est tout à fait normal, c’est cette variante que l’on peut voir dans presque toutes les émissions de poker à la télévision, et l’un des aspects uniques qu’offre cette variante: les gros bluffes, rend certainement le poker plus spectaculaire. Le poker ne serait jamais ce qu’il est si le World Poker Tour diffusait du Stud ou du Omaha, ou même du Hold’em limite.
Tout cela a bien sûr des conséquences majeures sur le jeu des débutants, qui s’adonnent pour la plupart au Hold’em sans-limite en partant. Il est de mon avis que la grande majorité des néophytes devraient s’en tenir au Hold’em limite à leurs débuts. Je sais que ce n’est pas ce qui se passe en ce moment; tout le monde veut passer le gros bluffe et sentir qu’ils ont déjoué leur adversaire.
Mais pour bien se développer, et pour devenir éventuellement un expert, je pense qu’il est beaucoup plus facile d’apprendre le limite, et d’ensuite évoluer vers le sans-limite, surtout en parties à l’argent. Le poker est très complexe en soit, et s’il faut ajouter à cela les subtilités du sans-limite, c’est probablement trop demander à un nouveau joueur de tout assimiler en même temps. C’est plus facile de comprendre que quand j’ai As9s sur un flop de Td5s3s je peux continuer parce que les cotes sont là, que de tenter en plus d’évaluer ce que je pense pouvoir soutirer de mon adversaire si je frappe mon tirage en tenant compte de son tapis, de mon tapis, de sa main, de mon image, des ses tendances et bien d’autres aspects qui prennent plus d’importances au sans-limite.
Le poker limite est plus mécanique, et certains diront plus routinier peut-être, mais il a des avantages considérables qui devraient être importants pour de nouveaux joueurs.

- Le Poker ABC -

Le poker limite permet de développer les habiletés de base qui vous aideront à devenir un expert au poker. Il est selon moi plus facile de comprendre les principes de cotes au limite, puisque les cotes sont habituellement là pour continuer avec un tirage positivement. Cela évite donc aux débutants de faire des grosses erreurs, et de devoir évaluer l’argent qui peut potentiellement être gagnée après avoir tiré la bonne carte.
Par exemple, si vous avez un tirage à la couleur sur le flop, vous aurez les cotes pour continuer sur le tournant dans la grande majoritédes cas, puisque le pot sur le flop sera généralement assez gros pour rendre votre tirage profitable. Au sans-limite, vous aurez aussi à évaluer vos cotes implicites, c’est-à-dire le montant que vous pourrez extirper en moyenne de votre adversaire advenant que vous frappiez votre tirage. Pour bien évaluer ces situations, cela demande beaucoup d’expérience et de jugement, chose que les joueurs débutants n’ont pas.

- Fond de Roulement -

Le poker limite est également plus facile sur le porte-feuille. Puisque vous pouvez perdre un gros montant sur une seule main, il est beaucoup plus dangereux de jouer au sans-limite. Une petite erreur peut vous coûter tout votre tapis, quelque chose qui ne vous arriverait jamais au limite.

- Jeu à Court -

Afin de vraiment passer à un autre niveau, vous devez devenir bien à l’aise dans le jeu à court. Selon moi, c’est bien plus facile de s’améliorer au jeu à court sur une table de limite. Le jeu à court est très, très volatile, et la variance est énorme puisqu’il faut pousser des situations marginales. Ajouter le fardeau du sans-limite, et vous avez un cauchemar pour bien des joueurs.

- Sur Internet -

Si vous jouez sur le net, il est selon moi beaucoup plus profitable de jouer au limite. Puisque le jeu est plus mécanique, c’est plus facile de jouer plusieurs tables à la fois, et ajouter ainsi à vos revenus.
Je crois sérieusement que la grande majorité des joueurs devraient commencer par le jeu limite. Avec un budget limité, des connaissances limitées, s’en tenir à une variante moins complexe me semble la bonne solution. Quand vous serez assez compétents pour bien vous débrouiller, alors le sans-limite peut-être intéressant.
En tournoi, il n’y a pas de problèmes, puisque le montant investi reste fixe, et donc le coût d’apprentissage est moindre. Mais pour ce qui est des parties à l’argent, je conseille à tout le monde de donner une chance au limite, c’est par là que j’ai personnellement commencé, et je sais que les les habiletés de base que j’ai développé au limite sont absolument responsables de mes succès au sans-limite.

Comments

Powered by Facebook Comments