WPT Doyle Brunson Classic 2007

Publié le 10 janvier 2008

En décembre dernier, 664 joueurs de poker s’étaient réunis au Bellagio à Las Vegas pour prendre part au dernier tournoi du World Poker Tour pour l’année 2007, soit un tournoi de Texas Hold’em sans limite dont le coût d’entrée est de 15 000 $. La bourse ainsi générée, soit plus de 9,6 M$, est l’une des plus élevée jamais offerte après celle du tournoi principal des Séries Mondiales et du championnat du WPT.

Le 18 décembre, les six finalistes sont finalement déterminés. Voici le décompte de leurs jetons :

Siège 1 : Ken Rosen – 1,135,000
Siège 2 : Ted Kearly – 1,620,000
Siège 3 : Jordan Rich – 6,585,000
Siège 4 : Eugene Katchalov – 8,360,000
Siège 5 : Ryan Daut – 330,000
Siège 6 : David « Devilfish » Ulliott – 1,900,000

N’ayant pratiquement plus de jetons, Daut pousse all-in dès la première main avec AJ pour doubler son tapis ou au moins voler les blinds. Kearly appelle la mise avec sa paire de Huit depuis le small blind et un tableau 8s5s2c 8h Qh lui assure de remporter la main avec rien de moins qu’un carré ! Daut repart tout de même avec 192 000 $ pour sa « brève » participation.

L’improbable se produit quelque mains plus tard lorsque le deuxième meneur en jetons est soudainement éliminé à la seizième main. Après avoir perdu une partie de son tapis contre Katchalov, Jordan Rich se retrouve all-in préflop contre se dernier avec JJ. Malheureusement pour lui, le russe avait AA en main. Le tableau ne lui apporte aucune aide et il est ainsi éliminé en cinquième place, ce qui lui rapporte 289 000 $.

Les éliminations s’enchaînent à un rythme effréné, car un autre joueur et éliminé seulement trois mains plus tard. Après une relance à 300K de Katchalov, Rosen décide de faire all-in pour les 905K jetons qui lui reste. Même s’il n’a que Td7d en main, Katchalov décide d’appeler la relance, car il possède près de 14 millions de jetons. Rosen est en bonne position pour doubler avec Ad2d, mais un tableau 5d5c4c 9c Th vient donner deux paires à Katchalov et élimine Rosen en quatrième place, une performance bonne pour 433 000 $.

Le plus célèbre des joueurs à la table, « Devilfish » Ulliott, n’avait pas encore été très actif à la table finale jusqu’à cette main, sa dernière. En position du donneur, Devilfish pousse immédiatement all-in les 2M de jetons qui lui reste avec AT. Katchalov, que rien ne semble pouvoir arrêter, appelle la mise avec AJ dans le big blind. La meilleure main tient le coup jusqu’à la rivière et Devilfish repart pour sa Grande-Bretagne natale avec un joli chèque de 674 000 $ pour sa troisième place.

La domination du russe se fait sentir davantage lorsque vient le moment d’entreprendre le duel final. Il possède en effet une avance écrasante de 16,7M de jetons contre seulement 3,1M pour Kearly ! À l’image de la table finale, le duel sera très bref et ne durera que huit mains. Lors de la main fatidique, Kearly relance à 380K et Katchalov appelle la mise. Sur un flop Ts6c3d, Katchalov passe, Kearly mise 300K, Katchalov relance à 800K et Kearly surelance all-in ! Le russe appelle aussitôt la mise avec JhTd. Kearly aura besoin d’un petit miracle pour l’emporter avec son KcJs. Aucun Roi n’apparaît sur le tournant ou la rivière pour sauver Ted Kearly qui doit donc se contenter de la deuxième place et d’une bourse des plus respectable de 1 252 000 $. Comme s’était prévisible depuis le tout début, Eugene Katchalov remporte donc le Doyle Brunson Classic 2007 pour une magnifique bourse de 2 482 000 $ ainsi qu’une entréed’une valeur de 25 000 $ pour le grand championnat du WPT. Katchalov a également établi un nouveau record du WPT pour la table finale la plus rapide de son histoire, soit 53 mains. Le record précédent datait de 2004 et appartenait à Doyle Brunson lui-même.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Kevin Rivest est le nouveau champion canadien de poker!
Patrick Serda mène à l’aube du jour ultime du championnat canadien de poker
Sébastien Labbé mène les 145 finalistes au championnat canadien de poker
Place au jour #2 du Championnat canadien de poker au Playground Poker Club!
Charles de la Boissonnière remporte le Playground1000!
HAUT DE LA PAGE