Stewart Scott remporte le Aussie Million

Publié le 25 janvier 2009

Le dénouement de l’évènement principal du Aussie Million de cette année fera sans aucun doute grand plaisir aux organisateurs et à l’Australien d’origine Joe Hachem qui avait lancé le défi, à la blague, à tout australien de ramener le prestigieux titre à la maison. Stewart Scott a pris Hachem au pied de la lettre et a remporté, samedi, le grand prix de deux millions de dollars australiens rattaché à la première place de cet évènement principal. Scott a eu le meilleur sur les 679 autres joueurs du tournoi, prenant l’avance en jetons à la fin du quatrième jour et la conservant jusqu’à la toute fin, ne laissant aucun doute sur le mérite de sa victoire.

Voici l’apparence de la table finale du tournoi avec les tapis respectifs des joueurs présents.

Zach Gruneberg — 1,355,000
Barny Boatman — 349,000
Elliot Smith — 1,120,000
Richard Ashby — 658,000
Stewart Scott — 4,520,000
Peter Rho — 2,420,000
Rajkumar Ramakrishnan — 2,050,000
Sam Capra — 1,161,00

La table finale débute sans grand éclat, le jeu étant plutôt conservateur et méthodique de la part des huit joueurs. Personne ne veut se mouiller en premier et les fluctuations sont plutôt mineures, sauf peut-être pour Barny Boatman qui réussi à doubler ses jetons devant le jeu conservateur de ses opposants.

Boatman sera tout de même le premier joueur éliminé de cette table finale. Avec A-2 non assorti under the gun, Boatman mets tous ses jetons en jeu et Zach Gruneberg fait l’appel, du gros blind, avec A-Q non assortis. Le tableau n’aidera absolument pas Boatman qui repartira à la maison avec la huitième place et 100,000$.

Richard Ashby suivra Boatman peu de mains par la suite, voyant beaucoup trop d’actions pour sa main fatidique. Rajkumar Ramakrishnan venait de relancer à 90,000 et Elliot Smith a simplement appelé la mise. Ashby voit ici l’occasion de mettre tous ses jetons en jeu et les deux joueurs appellent la mise sans trop d’hésitation. Par la suite, Smith et Ramakrishnan laisse aller le tableau, passant sur tous les tours de mises pour se rendre à la résolution. Ashby montre A-Q non-assortis et non aidé par le tableau. Le A-K de Ramakrishnan sera suffisant pour éliminer Ashby, en septième place, avec une bourse de 150,000$

Zach Gruneberg a connu une excellente séquence en Australie. Pour se faufiler jusqu’à cette table finale, il a d’abord gagné un freeroll de qualification sur Cake Poker, raflant la première place et 35,000$ lors du quatrième évènement du groupe. La belle séquence de Gruneberg a donc prit fin lors de cette dernière main. Avec K-J non assortis, Gruneberg a relancé avant le flop et Rajkumar Ramakrishnan a appelé la mise avec 4-4. Le tableau se présente 4-J-4, donnant un carré à Ramakrishnan. Gruneberg ouvre la mise et Ramakrishnan appelle sans relancer. Le tournant est un 7 de carreaux et Gruneberg pousse tous ses jetons avec ses deux paires. Très rapidement, Ramakrishnan appelle la mise et présente son carré de quatre, éliminant ainsi Gruneberg qui n’avait plus de chances de remporter cette main. Il repart donc au sixième rang avec une bourse de 210,000$

Sam Capra est aussi un des finalistes qui est entré dans le tournoi avec beaucoup d’efforts mais peu de coûts, gagnant sa place dans un satellite joué en direct à 330$. Son tournoi a pris fin avec 10-10 under the gun, alors qu’il poussa tous ces jetons au centre pour se voir appelé par Peter Rho, du gros blind, qui ouvra A-A et laissant bien peu de chances à Capra de poursuivre sa séquence. Le tableau n’aidant pas Capra, il retourne à la maison en cinquième place avec une bourse de 300,000$

Le carré d’as par la suite fût une bataille de patience et de stratégies très méthodiques. Les quatre joueurs restants ont joué près de la moitié des mains de cette table finale durant cette période avant de voir la prochaine élimination. Après cette longue bataille à quatre, Rajkumar Ramakrishnan avec A-A under the gun décide de simplement appeler le blind, pour voir sa mise triplée par Peter Rho du gros blind. Ramakrishnan a relancé à son tour pour voir Rho se mettre en danger en poussant tous ses jetons en réponses. Rho ouvre avec K-K de la même suite que les as de Ramakrishnan, voyant ses chances de couleurs réduites à zéro. Heureusement pour Rho, un K sur le flop scelle l’issue du tournoi pour Ramakrishnan qui quitte en quatrième place pour une bourse de 400,000$
Suite à cette élimination, 70 mains seront jouées à trois joueurs avant de voir un autre participant quitté. Elliot Smith, avec A-7 non assortis a tout simplement appelé du petit blind pour voir Stewart Scott le relancé pour tous ses jetons. Smith a fait l’appel assez rapidement pour affronter le A-A de Smith. Le tableau a fourni un 7 à Smith, mais rien d’autres pour lui permettre de rattraper la mise et il quitte donc en troisième place avec une bourse de 700,000$

Vient finalement le duel en tête à tête pour déterminer le champion de cette année. Voici l’état des tapis lors du début de ce duel.

Stewart Scott – 10.7 million
Peter Rho – 2.9 million

Avec près de cinq fois l’avoir de Rho, Scott était en très bonne position pour rafler ce championnat. Le duel n’a pas été très long entre les deux hommes. Après une petite relance de Scott sur le bouton, Rho a fini par relancer à son tour pour se faire sur-relancer et finalement devoir mettre tous ses jetons en jeu. Le A-J non assorti de Rho se bute au A-A de Scott qui terminera en beauté son ascension jusqu’au sommet de ce championnat, éliminant Rho avec la main rêvée de tout joueurs de poker. Rho repart tout de même avec une bourse de 1,000,000$ pour sa deuxième place.

Stewart Scott est donc le champion de l’édition 2009 des Aussie Millions, emportant une imposante bourse de 2,000,000$, le bracelet en or attribué au champion ainsi qu’une montagne de fierté nationale, lui qui permet aux australiens de conserver leur championnat à la maison. Scott est le premier australien d’origine à remporter ce prestigieux tournoi.

Discutez de cette nouvelle dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments