QPT #4 à Gatineau

Publié le 22 juin 2006

C’est dans un esprit de chaude compétition que s’est commencé samedi midi le tournoi numéro quatre de la fameuse série des QPT de l’Association des joueurs de tournoi de poker du Québec. C’était la dernière édition avant l’été. Le prochain se déroulera en septembre, région de Québec, dans la ville de Québec…
La route est longue entre Montréal et Gatineau, mais je dois avouer que les paysages sont beaux et relaxants. Ça donne parfois envie de s’acheter une maison de campagne, loin de la ville et du bruit… Nous sommes arrivés dans la petite église Ste-Maria-Goretti, le front en sueur et l’âme légère à cause de l’été qui s’annonce. Évidemment, même si les joueurs avaient chaud, ils étaient tous prêts et fringants pour l’attaque de cette nouvelle compétition.
Dans cette édition, nous avons marqué les entrées à exactement deux cent treize joueurs présents. Il va de soi que la clientèle habituelle ne peut pas se déplacer en entier toujours à deux heures de route, à chaque fois… Donc, avec une centaine de joueurs en moins que l’édition de Montréal, il fut annoncé que les vingt-quatre derniers joueurs du tournoi seraient les finalistes officiels.
Encore une fois Martin, Pierre et toute leur équipe avaient préparé un tournoi bien organisé et fonctionnel. Si ce n’avait été que de l’air climatisé qui ne fonctionnait pas, il aurait été parfait, comme à l’habitude.
Je fus surprise de réaliser que cette édition du tournoi se déroulait plus vite que je ne le pensais. En fait, je suis pour ainsi dire arrivée en retard, croyant qu’il commencerait vers midi trente, et je fut étonnée à mon arrivée, à midi vingt, de voir que le premier participant avait déjà été éliminé. Le premier sorti cette fois était un joueur que vous connaissez bien, du forum et pour ses performances épatantes, soit Françis « Porcelet » Naud.
Le déroulement du tournoi en général s’est passé sans faille, il va de soi, qu’à chaque tournoi de plus, on acquiert une expérience de plus, et qu’ainsi il se déroule de mieux en mieux chaque fois. C’est donc à une vitesse tout de même considérable que s’éliminaient les joueurs entre eux, jusqu’à ce que le soir tombe… Après la période du souper, les joueurs sortaient à un rythme plus ralenti. Les tapis se resserraient et le jeu, de même. C’est vers les minuits que s’est terminée la première journée de la quatrième édition 2006 du QPT. Les vingt-quatre finalistes pouvaient rentrer se reposer, histoire de faire le plein d’énergie pour le lendemain matin.
Vers les dix heures du matin, reprenait le tournoi. La journée se déroula plus lentement que toutes les autres finales de l’édition 2006, à date. Ce n’est que vers les dix-neuf heures trente que s’est conclu le tournoi, laissant pour grand gagnant Michel Boisvert avec une bourse de sept milles cinq cent dollars.
Félicitations à tous les participants, gagnants et organisateurs du tournoi. Encore une fois de plus, une totale réussite. Ne manquez pas l’épisode numéro cinq du QPT, à Québec, en septembre prochain.
D’ici là profitez bien de l’été,
Cookie!

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le calendrier préliminaire des WSOP 2018 publié par erreur
MOTS CLÉS : , 2018, calendrier, horaire, WSOP
Le festival hivernal du Playground annoncé
Benoit Coulombe remporte la classique de poker Espacejeux au casino de Montréal
PartyPoker lance sa propre monnaie pour son circuit live
Place à la Classique de poker Espacejeux au Casino de Montréal cette semaine!
HAUT DE LA PAGE