Pokerstars Caribbean Adventure

Publié le 18 janvier 2008

Année après année, ce tournoi de Hold’em sans limite attire aux Bahamas une quantité impressionnante de participants. L’édition 2008, qui s’est déroulé du 5 au 10 janvier, n’a pas fait exception à la règle, car 1136 joueurs de poker y ont participé. Contrairement aux années antérieures, le tournoi fait maintenant parti du European Poker Tour (au lieu du World Poker Tour), car son commanditaire, le site de poker en ligne Pokerstars, est également le principal commanditaire de ce circuit.

Après cinq longues journées de poker des plus intenses, les huit finalistes sont finalement connus. Voici le décompte de leurs jetons à leur arrivée à la table finale :

David « The Dragon » Pham – 7 390 000
Bertrand « Elky » Grospellier – 3 060 000
Joe « BigEgypt » Elpayaa – 2 755 000
Hafiz Khan – 2 560 000
Kris Kuykendall – 2 150 000
Richard Fohrenbach – 1 855 000
Craig Hopkins – 1 770 000
Christian Harder – 905 000

Les connaisseurs reconnaîtront deux noms dans cette liste, soit Pham qui a remporté le titre de joueur de l’année du magazine Card Player en 2007 et Grospellier, un jeune joueur français, ancien champion de Starcraft, qui connaît beaucoup de succès au poker en ligne.

C’est d’ailleurs ce dernier qui est responsable des deux premières éliminations à la table. Il élimine d’abord Fohrenback en huitième place avec AK contre JJ en floppant un Roi, puis quelques mains plus tard, il se retrouve all-in alors qu’il possède lui-même JJ. Son adversaire Harder n’a que 77 en main et termine donc le tournoi en septième position. Les deux joueurs empochent respectivement 150 000 $ et 200 000 $ pour leurs efforts.
Après un départ canon, l’action de cette table finale ralenti considérablement par la suite. Toutefois, avec la montée incessantes des blinds, une nouvelle élimination ne saurait tarder. C’est à nouveau la jeune vedette française qui en est responsable lorsqu’il appelle le all-in de Elpayaa avec AQ. La situation est relativement serrée, car « BigEgypt » a KhJh en main. Aucune carte ne tombe pour améliorer sa main et Elpayaa repart donc avec une bourse de 300 000 $ pour sa sixième place.Pham, qui était demeuré tranquille depuis le début de la table finale, fait sentir sa présence par la suite en éliminant Hopkins lorsque son TT floppe un brelan contre le modeste Kd8d de son adversaire. Ce dernier reçoit tout de même 450 000 $ pour sa cinquième place.
Malgré cette élimination, Pham avait perdu depuis longtemps son titre de meneur en jetons au profit de Grospellier. Étant la cible de nombreuses attaques des autres joueurs qui espèrent bien éliminer monsieur « joueur de l’année », Pham se fait gruger son tapis main après main avant de finalement succomber lorsque le piège qu’il avait tendu à son adversaire se retourne contre lui. Après une relance à 400K de Grospellier, Pham décide d’appeler avec Qc5c depuis le big blind. Le flop tombe KhQh5d, Pham passe et Grospellier aussi. Le tournant amène un Jd, Pham passe à nouveau et Grospellier mise alors 700K. « The Dragon » relance alors all-in pour 2,5M de plus. Après une longue réflexion, « ElkY » appelle la relance avec son Ad2d. C’est décidément le jour de chance du Français, car un 7d tombe sur la rivière et lui donne la couleur. Pham poursuit donc sa belle lancée de l’an dernier et encaisse 600 000 $ pour sa quatrième place.
Peu de temps après, Kuykendall voit lui aussi son rêve de remporter le tournoi disparaître lorsqu’il se retrouve forcé d’appeler la relance all-in de Khan depuis le small blind, car il ne possède plus beaucoup de jetons. Son KQ n’est pas en si mauvaise posture contre le Ah7h de Khan, mais Kuykendall ne reçoit aucune aide du tableau. Il est donc éliminé en troisième place et touche 800 000 $.
Le duel final commence alors avec Grospellier en tête avec 16,2M de jetons contre 7,7M pour Khan. L’affrontement ne durera pas très longtemps, gracieuseté d’un bluff raté de Khan. Après une relance du bouton de Grospellier, Khan relance aussitôt all-in pour 6M. Le Français appelle rapidement la relance et montre une paire de Huit. Khan doit alors montrer son bluff… un horrible 93o… Aucune carte ne vient le tirer du pétrin et il est ainsi éliminé en deuxième place, ce qui lui rapporte un peu plus d’un million de dollars. Bertrand « ElkY » Grospellier remporte donc le titre du Pokerstars Caribbean Adventure avec la bourse de 2 000 000 $ qui s’y rattache.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le guide complet de taxation en prévision des WSOP 
Mike Sexton quitte son poste de commentateur et tête d’affiche du circuit WPT
Fin du concept des neuf de novembre dès les WSOP 2017
De toutes nouvelles règles de “calling the clock” aux prochaines WSOP
Jean-Pascal Savard remporte Le PartyPoker LIVE North America et 956k$!
HAUT DE LA PAGE