Nicolas au NEPC 2004 – 1ère Partie

Publié le 10 avril 2004

MERCREDI 24 MARS
Parti le matin de Montréal avec 5 comparses, nous arrivons au casino de Foxwoods au Connecticut dans l’après-midi, pour participer à quelques tournois du New England Poker Classic (NEPC). Après s’être installé dans nos chambres, nous nous rendons au « Sunset Ballroom », une salle de congrès dans laquelle se trouvent les satellites et les tournois durant les deux tournois majeurs du casino Foxwoods. Même si le tournoi de demain est un tournoi de 300$, pas question de jouer un satellite pour ce montant, puisque le casino se prend trop d’argent pour en valoir la peine soit 15$ sur 60$. Nous optons tous pour les satellites de 500$ qui coûtent 65$+15$. Chers aussi, mais moins pire.
Personnellement, je m’inscris dans un satellite de Hold’em sans-limite. Rien d’extraordinaire. Il reste 4 joueurs et je n’ai pas joué une seule main encore ! Sur le bouton et avec des blinds de 50-100, je pousse mon tapis de 600 pour la première fois avec K8o. Le petit blind égalise rapidement, oups, il a KK et me sort du satellite. Eh bien…une seule main de jouée, ce sera pour la prochaine fois.
J’opte pour aller me coucher pour être bien en forme pour le tournoi du lendemain.
JEUDI 25 MARS
Le tournoi de Hold’em limite de 300$ attire 600 joueurs, mais ne paie que 27 places. Bien des joueurs trouvent que le nombre de places payées est trop bas mais bon, faut faire avec. Personnellement, je pense qu’ils auraient pu payer plus de places, par exemple 5-6 tables avec 600 joueurs. Mais les structures des tournois sont publiées des mois à l’avance et pas question de les modifier maintenant. Nous partons avec 1000 en jetons avec des limites de 25-50. Et chaque ronde dure 40 minutes.
Mon tournoi commence bien, j’ai QQ en position intermédiaire et sur-relance un joueur agressif. Le gros blind égalise. Le flop vient avec une dame. Je relance le flop et le tournant (puisque mon adversaire mise les deux), et je mise la rivière pour remporter un gros pot. Quelques mains plus tard, je trouve KK et gagne un autre bon pot contre un joueur qui a égaliser ma relance avec Q6s et qui floppe un tirage à la couleur.
Une heure plus tard, j’ai TT en position intermédiaire. Un joueur moyen relance, un égalise, j’égalise et nous sommes 5 sur le flop. Le flop vient J T 8. Je relance et cappe le flop et je mise le tournant et la rivière et gagne un très gros pot avec trois dix.
Dans les rondes suivantes, je réussi à me maintenir sans trop de problème. Je vole les blinds de temps en temps, et quand je suis égalisé avant le flop, je mise le flop et remporte la main. Je sur-relance quelques fois avant le flop un joueur agressif qui relance en dernières positions. Une mise sur le flop me permettant de remporter le pot la plupart du temps.
Je me fais changer de table avec environ 5000 et des limites de 200-400. Dès ma première main, je suis confronté à une décision. Je me retrouve en premières positions avec TT. Le joueur à ma droite ouvre avec une relance. N’ayant aucune information ni sur le joueur ni sur le reste de la table, je couche ma main. Je ne pense pas que c’est proche.
Avec environ 10 000 en jetons et les limites 300-600, il reste 70 joueurs. Un joueur agressif relance avant le flop à la droite du bouton. J’ai ATo dans le petit blind. Sachant que le gros blind allait jeter sa main, je décide de simplement égaliser. Le flop est 9 9 7. Je mise et il me relance. Je ne suis pas convaincu. Ça sent le bluff. Je décide de l’égaliser jusqu’au dévoilement avec mon as. Le tournant et la rivière sont des briques. Mon adversaire mise chaque tournée et j’égalise. Il me montre A3 et mon AT est bon. Solide !
Rien d’extraordinaire dans les tournées suivantes. Je joue ma stratégie normale, sans trop m’attarder au fait qu’il s’agit d’un tournoi.
Il reste maintenant que 3 tables, toutes dans l’argent. Le même joueur qui avait A3 est dans le gros blind. Je suis à sa gauche immédiate avec AJo. Je relance la mise. Tout le mode se couche à lui et il égalise. Le flop vient K K J. Il checke, je miser et il relance. Sachant que ce joueur et moi avions joué plusieurs mains l’un contre l’autre et compte tenu de la main de AT contre A3, j’aurais dû coucher ma main. C’est à peu près impossible qu’il me relance avec moins qu’un roi. Je l’ai suivi jusqu’au dévoilement. Il me montra KQ pour le triple floppé.
Il ne reste que 2 tables, 18 joueurs. J’ai Ad9s avec 14 000 en jetons, limites de 2k-4k. Un joueur relance en position intermédiaire. Je suis le seul joueur. Le flop est Td7d5d, me donnant un tirage à la couleur. Je mise et il suit. Le tournant est le 8c et me donne également un tirage à la suite. Je mise et il suit. Il ne me reste que 2000 que je mise sur la rivière quand je ne frappe rien. Mon adversaire égalise et me montre AJo pour un as en tête. Je suis éliminé en 18e place, remportant 1 820$.
J’ai fait quelques erreurs durant cette main. Premièrement, j’ai mal jugé la position du joueur avant le flop. Je pensais qu’il était plus en position de vol. J’aurais dû coucher ma main avant le flop. Aussi, sur le flop, j’aurais dû checker et relancer. C’est ce que je fais ordinairement. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j’ai misé à la place. Il aurait été bien plus dur pour mon adversaire d’égaliser ma relance ou bien une mise sur le tournant si j’avais relancé. Aussi, sur la rivière, checker aurait été mieux. S’il mise, je me dois d’égaliser. Mais je ne pense pas que mon adversaire va coucher une main pour 2k de plus. Et donc, le meilleur jeu aurait été de checker en espérant qu’il checke aussi, me laissant avec 2k si ma main n’était pas bonne.
Très satisfait tout de même de mon tournoi. J’ai commis quelques erreurs, mais pas des erreurs très graves. Que des petits détails.
Dans la seconde partie, je parlerai du tournoi de 500$ limite et de quelques mains assez intéressantes.

Comments

Powered by Facebook Comments

MOTS CLÉS : 2004, Le Prince, NEPC, Nicolas Fradet
Autres nouvelles dans cette catégorie
Le Playground Poker Club passe officiellement au Bouton Ante
Le tournoi principal WSOPE 2017 sera de format re-entry
Kevin Rivest est le nouveau champion canadien de poker!
Patrick Serda mène à l’aube du jour ultime du championnat canadien de poker
Sébastien Labbé mène les 145 finalistes au championnat canadien de poker
HAUT DE LA PAGE