Michael Schulze remporte le EPT de Varsovie

Publié le 25 mars 2008

Le Hyatt Regency de Varsovie, capitale de la Pologne, accueillait du 11 au 15 mars dernier un tournoi de Texas Hold’em sans limite du European Poker Tour. Les 359 participants avaient chacun déboursé 5750 euros, soit près de 9000 $, pour prendre part à cette compétition.
Schulze possédait déjà une avance confortable au moment de commencer la table finale, avance qu’il conservera jusqu’à la toute fin. Voici le décompte des jetons des finalistes :
Siège 1 : Trond Erik Eidsvig – 220 000
Siège 2 : Christian Oman – 110 000
Siège 3 : Mehdi Ouakhir – 360 000
Siège 4 : Niclas Svensson – 174 000
Siège 5 : Daniel Woolson – 164 000
Siège 6 : Juan Maceiras – 436 000
Siège 7 : Michael Schulze – 1 162 000
Siège 8 : Ricardo Sousa – 756 000
Siège 9 : Mathias Viberg – 220 000
Woolson croyait bien tripler son tapis dès les premières mains en se retrouvant all-in sur un flop Qs3h5c avec les As en main. Tout allait bien contre Ouakhir avec KcQc, mais le brelan de Cinq de Viberg a rapidement mis fin à ses espoirs de remontée. Le brelan tient le coup jusqu’à la rivière et Woolson est alors éliminé en neuvième place pour une bourse de 53 000 $.
Trond Eidsvig avait connu énormément de succès cette année sur le circuit européen. En effet sa troisième présence à une table finale lui assurait de plus une quatrième bourse pour cette saison seulement. Malheureusement, le sort l’aura empêché de dépasser la huitième place alors que son AhTd est battu par le As9h de Maceiras sur un tableau Ad5h2s-2c-9s. Sa performance lui rapporte tout de même 88 000 $.
Svensson est le prochain joueur à tomber au combat lorsque son all-in est appelée d’une façon un peu douteuse. Après que plusieurs joueurs aient simplement égaliser le big blind, Svensson de poussser all-in avec une paire de Quatre. Pour une raison mystèrieuse, Ouakhir décide alors de suivre cette mise avec QsTs. Un tableau 5s8h5c-2c-8c contrefait la paire du suédois et permet à Ouakhir de l’éliminer en septième place avec une bourse de 120 000 $.
Après avoir réussi à tripler son petit tapis, Maceiras est tout de même éliminé lorsqu’il se retrouve all-in préflop contre Viberg dans une des situations les plus serrées qui existe au Hold’em, 2h2s contre AhKs. Viberg obtient une paire d’As sur le tournant qui élimine Maceiras en sixième place pour une bourse de 151 000 $.
Christian Oman était demeuré plutôt tranquille jusqu’à présent et sa main la plus importante de la table finale s’avérera aussi être la dernière. Oman appelle une relance de Schulze avec Kd5d et les deux joueurs décident de passer sur un flop QhKh7d. Schulze pousse ensuite all-in lorsque le 9h tombe sur le tournant. Après mûre réflexion, Oman prend la bonne décision et appelle la mise. Il est heureux de voir que son adversaire n’a que Ac9s en main, jusqu’à ce que la rivière apporte… un troisième Neuf ! Sa cinquième place crève c?ur lui rapporte 192 000 $.
Avec seulement quatre joueurs à la table, Ouakhir est maintenant celui qui possède de loin le moins de jetons. Il tente en désespoir de cause de voler les blinds en allant all-in avec Qd3h. Schulze appelle aussitôt la mise avec une paire de Dix et élimine Ouakhir en quatrième place qui lui vaut une bourse de 236 000 $.
Ayant lui aussi perdu la grande majorité de ses jetons, Viberg se retrouve obligé d’aller all-in avec n’importe quelles cartes, ce qu’il fait avec 6c2h. Schulze appelle la relance avec une paire de Quatre et floppe un brelan pour anéantir rapidement les chances de Viberg. Tournant et rivière n’aide pas le sort de Viberg qui est donc éliminé en troisième place pour une bourse de 315 000 $.
Les deux joueurs qui possèdaient le plus de jetons au moment d’entreprendre la table finale sont donc ceux qui se retrouvent également en duel à la toute fin. Après environ deux heures de jeu où les joueurs s’échangent les jetons à tour de rôle, le grand all-in survient finalement alors que Schulze possède As6s et Sousa, 7s7c. La chance sourit définitivement à Schulze qui attrappe un As sur le tournant et remporte ainsi la victoire. Sa performance lui vaut une bourse de 946 000 $ ainsi qu’une entrée pour le championnat du EPT à Monte Carlo. De son côté, Ricardo Sousa reçoit tout de même 536 000 $ pour son excellente performance.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
François Billard sur la table finale du tournoi High Roller du Panama
Samuel Louis Gagnon assuré de 12 480 $ au Panama
Cinq Québécois en quête d’un profit au Panama aujourd’hui!
Jiachen Gong 4e au championnat PokerStars du Panama
Jonathan Roy remporte le tournoi inaugural et 22 530 $!
HAUT DE LA PAGE