L’impact du Black Friday sur les meneurs du Main Event

Publié le 14 juillet 2011

Le 15 avril a tout changé au poker. Qu’un joueur joue en ligne ou non, l’impact sera réel.

Par exemple, l’an dernier, PokerStars et Full Tilt Poker se battaient pour acquérir le plus de joueurs acceptant de porter leur logo. Les deux géants opéraient alors tous deux de manière agressive, mais bien différente.  Ultimement, PokerStars offrant mieux globalement en sortit gagnant;  tout particulièrement à la fin des WSOP évidemment, avec la signature de l’éventuel champion du monde avant même le début de la compétition.

Ce que peu de gens savent, c’est qu’ils ont aussi signé un joueur au terme du jour 6. Jason Senti, sympathique pro américain, était en effet libre comme l’air après 6 jours et se situait en 60e position environs. Il s’est donc retrouvé assis entre les représentants des 2 géants, étant le seul joueur autonome d’intérêt à ce stade du tournoi. Il en profita pour signer un deal incomparable dans l’industrie.

Il en tira profit en se rendant à la table finale et fit littéralement fortune avec cette entente. Pourquoi? Simplement parce que les 2 compagnies l’ayant rencontré voulaient absolument le voir joindre leurs rangs.  Jason constituait une denrée rare: un pro qui avait toujours résisté aux offres, et en plus doté d’une personnalité en or.

La même chose se produira cette année, aucun doute. PokerStars voudra associer le nom du gagnant avec sa marque. WSOP, Party/Bwin et les autres rivaliseront pour fidéliser les meneurs, dans l’espoir qu’ils deviennent champions.

En même temps, la dynamique a complètement changé avec l’absence actuelle de FTP. À première vue, Stars tient le bon bout du bâton et pourra dicter ses conditions aux meneurs. En pratique, le tableau est bien plus complexe! Stars sait très bien que FTP pourrait renaître d’ici le November 9. Stars sait aussi que les nouveaux proprios potentiels de FTP sauteraient sur une occasion en or de redorer leurs couleurs en signant le futur champion du monde pendant la pause de juillet à novembre. Stars tentera donc de signer un maximum de joueurs parmi les meneurs à bas prix dès les prochains jours.

Cependant, le joueur rusé ou bien conseillé saura négocier son adhésion durement ou attendre. Évidemment, il n’y a pas de formule magique, mais le bon joueur de poker sera à l’aise dans cette joute de négociations. Ou encore, il saura bien se faire conseiller. Ce genre de décision impacte de façon majeure la carrière d’un joueur qui s’approche d’un bracelet du Main Event. Tout comme une décision sur une main, les meilleurs sauront prendre le temps nécessaire pour bien analyser leur situation.

Souhaitons que quelques Québécois se retrouvent dans cette avantageuse position dans les prochains jours!

Discutez de l’impact du vendredi noir sur les meneurs du Main Event sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Nouvelle étude sur l'influence du jeu en ligne sur les problèmes de jeu
Liv Boeree animera une émission télévisée
Insolite: Il gage et perd son nom dans une partie de poker
MOTS CLÉS :
Ce que je recherche d'une salle de poker
Ce soir! Jonathan Duhamel à Radio Poker!
HAUT DE LA PAGE