Le European Poker Tour en Autriche

Publié le 15 octobre 2007

Un tournoi du European Poker Tour (EPT) se déroulait à Baden en Autriche du 7 au 10 octobre dernier. L’événement a attiré 282 joueurs qui ont chacun déboursé plus de 10 000 $ (7500 Euros) pour y participer. Très peu de joueurs connus du public ont réussi à atteindre les bourses offertes aux 24 meilleurs, mais notons tout de même la 15e place de Pascal Perreault, un joueur professionnel français, et la 17e place d’Alexander Kravchenko, un joueur russe qui connaît énormément de succès depuis quelques temps. En plus d’avoir terminé en 4e place au tournoi principal des Séries mondiales de 2007, il a également remporté un bracelet dans un tournoi d’Omaha Hi-Lo et il a atteint la 5e place dans le tournoi H.O.R.S.E des Séries mondiales organisées à Londres en Grande-Bretagne.
Voici donc les huit finalistes de ce tournoi (contrairement aux Séries mondiales, les tables finales du EPT ne comporte que huit joueurs au lieu de neuf) :
Vladimir Poleshchuk – Russie – 624 000
Julian Thew – Angleterre – 610 000
Denes Kalo – Hongrie – 468 000
Manfred Hammer – Allemagne – 369 000
Anton Allemann – Suisse – 254 000
Thierry van den Berg – Pays-Bas – 227 000
Thomas Fuller – États-Unis – 190 000
Ted Lawson – État-Unis – 81 000
L’action ne se fait pas attendre, car un joueur est éliminé dès la première main. Allemann croyait être en bonne position pour doubler lorsque son all-in avec AK est appelé par Poleshchuk et son K9 sur un flop K-x-x. Un neuf sur la rivière est cependant venu jouer les trouble-fêtes. Allemann termine donc en huitième place en empoche une bourse de 78 000 $.
La table finale s’annonce pour être des plus brutales, car dès la main suivante, un autre joueur tombe au combat. N’ayant plus beaucoup de jetons, Lawson décide de pousser all-in avec KcQc. Poleshchuk décide d’appeler la mise avec Ah9h. Un flop 100% c?ur aura rapidement mis fin aux espoirs de Lawson. L’américain remporte 108 000 $ pour sa septième place.
Le russe semble maintenant être sur une lancée que rien ne peut arrêter. Il remet ça une nouvelle fois avec AQ contre la paire de cinq d’Hammer qui avait poussé all-in préflop. Le suspense aura été de courte durée, car un As tombe immédiatement sur le flop. Alors que Poleshchuk continue de placer sa montagne de jetons, Hammer se dirige vers la sortie pour encaisser les 147 000 $ que lui rapporte sa sixième place.
Thierry van den Berg, qui avait plutôt tranquille jusqu’à présent, faute de recevoir de bonnes cartes, décide de pousser all-in avec J9 pour voler les blinds. Mal lui en pris, car Fuller appelle sa mise avec AT. Berg ne reçoit aucune aide du tableau et termine donc en cinquième place et empoche une bourse de 186 000 $.
Une fois rendu à quatre joueurs, l’action s’est un peu calmée et les tapis sont devenus plus ou moins égaux. Le répit n’était cependant que de courte durée, car une très grosse main allait bientôt menée à une nouvelle élimination.
Sur un flop Kc6cQh, Thew et Poleshchuk décide de checker. Fuller mise alors la moitié du pot. Thew décide de relancer. Le russe se couche et la main revient à Fuller qui n’hésite pas et relance all-in ! Avec sa main, Qc8c, Thew n’a d’autre choix que de suivre le all-in de l’américain. Fuller a cependant 66 en main pour le brelan ! Le tournant arrive… un As de trèfle ! Thew a maintenant pris les devants dans la main, mais Fuller a encore de bonnes chances de l’importer. La rivière… une « brique », comme on dit dans le jargon pokérien. Le tapis de Fuller est alors réduit presqu’à néant. Il sera éliminé en quatrième place quelques mains plus tard. L’américain reçoit une bourse de 209 000 $ pour sa performance.
Après avoir dominé le début de la table final, le russe Poleshchuk doit finalement s’avouer vaincu. Il se retrouve all-in préflop avec AQ et semble être en bonne position lorsqu’il voit la main de son adversaire Kalo, KJ. Une fois la rivière tombée, le KJ s’est toutefois transformé en séquence et Poleshcuk doit donc se contenter de la troisième place qui lui rapporte tout de même 292 000 $.
Le duel final durera très longtemps par la suite. Les blinds sont de 20K-40K vers la fin du tournoi, soit le plus niveau jamais atteint dans un tournoi du EPT. Arrive, enfin, la dernière et ultime main. Après que Kalo ait poussé all-in, Thew décide d’appeler la mise avec son A8. Il est d’ailleurs en meilleure posture qu’il pouvait l’espérer, car son adversaire n’a que A5. Le tableau n’apporte aucune aide au Hongrois et Julian Thew remporte ainsi le premier prix de 872 000 $ en plus d’une entrée d’une valeur de 10 000 Euros pour la grande finale du EPT à Monte Carlo. Denes Kalo, quant à lui, empoche une bourse de 487 000 $ pour sa deuxième place.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le plus large tournoi de l’histoire du Canada, ici même au Playground Poker Club!
Duel d’égo entre William Kassouf et Stacy Matuson
Ils ne sont plus que 32 à aspirer au titre!
Six Québécois dans l’argent au tournoi principal du championnat des Bahamas!
Marc-André Ladouceur termine 3e et empoche 71 000 $
HAUT DE LA PAGE