La table finale de l’événement principal des WSOP maintenant connue!

Publié le 16 juillet 2009

Le jour 8 constitue la 12ème journée de jeu du prestigieux championnat à 10 000$ de Hold Em sans Limite des Séries Mondiales de Poker.  À ce stade, tous sont déjà assurés de plusieurs centaines de milliers de dollars.  L’objectif à cet instant ne peut être plus clair : Atteindre la table finale et ainsi graver son nom dans l’histoire des Séries Mondiales.

Parmi les 27 joueurs toujours en lice en début de journée, nous reconnaissions notamment Phil Ivey, Antonio Esfandiari et la dernière femme restante du tournoi, Leo Margets.  C’est cependant cette dernière qui sera la première victime de la journée alors que Zackey la sortira avec A-10 versus le A-7 de Margets.

L’action s’est déroulée à une vitesse inattendue hier.  L’obtention de la table finale est historiquement un processus lent, alors que personne ne veut terminer sur la bulle de ce prestigieux résultat.  Il en fut différent cette année alors que le jour 8 fut joué à une vitesse beaucoup plus rapide que par le passé..

Antonio Esfandiari est de ceux qui auront eu une trop courte journée.  Il fut éliminé en 24ème position alors qu’il poussa tous ses jetons avec 55 sur un flop 4-2-10, après avoir relancé preflop bien évidemment.  Begleiter l’appela avec K-10.  Le Magicien ne pu améliorer.  Il amasse une bourse de 352 832$.

Ludovic Lacay qui fut 2ème au classement après 2 journées consécutives ne pu atteindre la table finale.  Le Français a poussé son tapis avant le flop avec une paire de 7.  Jeff Shulman a appelé avec AK pour une situation de pile ou face.  Le tableau 9-K-5-9-6 fut tout à l’avantage de ce dernier, qui élimine Lacay en 16ème position.  Ludovic amasse 500 557$.

Darvin Moon confirme sa large avance en jetons lorsqu’il élimine Billy Kopp en 12ème place.  Kopp relance preflop et Moon appelle.  Le flop vient K-9-2, tout en carreaux.  Moon check et Kopp mise, pour se voir check raisé par Moon.  Kopp décide de pousser all-in par-dessus pour près de 20M en jetons.  Moon appelle presque automatiquement.  Kopp ouvre 5-3 en carreaux mais est dévasté de voir le Q-J, aussi en carreaux de Moon.  La rivière n’est d’aucune importance et Kopp est éliminé.

C’est Jordan Smith qui sera le bubble boy de cette table finale de 9 joueurs.  Plusieurs craignaient que Ivey revive le scénario de 2003 alors qu’il avait été le joueur terminant à la 10ème position.  Il avait alors perdu son tapis sur un bad beat contre Chris MoneyMaker.  Vous pouvez revivre ces émotions sur youtube à cette adresse:  forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le guide complet de taxation en prévision des WSOP 
Mike Sexton quitte son poste de commentateur et tête d’affiche du circuit WPT
Fin du concept des neuf de novembre dès les WSOP 2017
De toutes nouvelles règles de “calling the clock” aux prochaines WSOP
Jean-Pascal Savard remporte Le PartyPoker LIVE North America et 956k$!
HAUT DE LA PAGE