James Schaaf remporte le tournoi 51 de H.O.R.S.E. à 1500 $

Publié le 4 juillet 2008

Tous les yeux étaient bien sûr tournés vers Phil Hellmuth pour cette finale de tournoi H.O.R.S.E. auquel participaient 803 joueurs. C’est cependant James Schaaf qui a remporté une victoire pour le moins inattendue, car plus tôt dans le tournoi, il ne lui restait plus que 200 jetons après avoir perdue une grosse main. Sa remontée est probablement l’une des plus spectaculaire de l’histoire des Séries mondiales. « A chip and a chair », comme le veut l’expression consacrée (un jeton et une chaise).
La table finale était donc composée des huit joueurs suivants :
Siège 1 : James Schaaf – 392 000
Siège 2 : Matt Grapenthien – 46 000
Siège 3 : Sam Silverman – 310 000
Siège 4 : Phil Hellmuth – 400 000
Siège 5 : Jason Dollinger – 346 000
Siège 6 : Tommy Hang – 680 000
Siège 7 : Victor Ramdin – 78 000
Siège 8 : Esther Rossi – 166 000
La ronde d’Omaha Hi-Lo amène la première élimination. Grapenthien et les deux blinds vont voir un flop AsKdQs sans relance. Les deux blinds passent encore sur l’Ad au tournant. Grapenthien décide de miser et Hang relance pour le mettre all-in. Ramdin couche sa main et les deux joueurs dévoilent leurs cartes :
Grapenthien : AhJs6s3h
Hang : KsKh8h2c
La rivière est alors inutile, car Matt Grapenthien n’a plus aucune chance de l’emporte contre la main pleine KKKAA de Hang. Il termine donc en huitième position et empoche 27 511 $.
Victor Ramdin tente de survivre tant bien que mal, mais il n’a presque plus de jetons et se retrouve finalement all-in durant la ronde de Stud contre Schaaf. Sa paire de Neuf ne parvient pas à s’améliorer pour battres les deux paires de Schaaf et Ramdin est éliminé en septième place. Il reçoit une bourse de 32 992 $.
De retour à la ronde de Hold’em, Sam Silverman se retrouve all-in préflop avec ses Trois contre la paire de Sept de Dollinger. Silverman ne reçoit aucune aide du tableau et termine le tournoi en sixième place pour une bourse de 42 966 $.
Durant une ronde de Stud Jason Dollinger complète la mise avec le Kc, Tommy Hang relance avec le 9c, Dollinger surelance et Hang se contente de suivre. Dollinger se retrouve finalement all-in sur la cinquième avenue avec une simple paire de Quatre. Ses chances de l’emporter sont très minces contre le brelan de Sept de Hang et ses deux dernières cartes n’améliorent pas sa main. Dollinger est ainsi éliminé en cinquième place et reçoit une bourse de 54 804 $.
Pendant ce temps, Hellmuth survit avec un petit tapis et demeure le joueur avec le moins de jetons à la table même après avoir doublé.
Les femmes sont très rares dans les grands tournois de poker, et encore plus aux tables finales, mais cela n’empêche pas Esther Rossi d’offre une très bonne performance avant d’être finalement éliminée en quatrième place par Hellmuth lorsque son Jh9h n’arrive pas s’améliorer contre le Ks8h du Poker Brat. Rossi empoche tout de même 68 505 $.
La quête pour un 12e bracelet d’Hellmuth se termine abruptement durant la ronde d’Omaha Hi-Lo lorsqu’il se retrouve all-in préflop après une simple relance de Hang. Sa main, AsKsTs5d, lui offre de belles possibilités de doubler contre le QdQh8d4c de Hang, mais un tableau J-8-7-7-5 donne le pot à Hang et élimine Hellmuth en troisième place. Dans son cas, la bourse de 93 168 $ qu’il reçoit n’est qu’une bien maigre consolation.
James Schaaf entreprend ce duel final avec un déficite important en jetons, mais parvient à remonter progressivement la pente avec un jeu très aggressif et quelque tirages chanceux. C’est durant la ronde de Stud Hi-Lo que la main ultime se produit. Tommy Hang se retrouve all-in à la sixième avenue et croit bien doubler son tapis avec un brelan de Sept, mais Schaaf dévoile alors un brelan de Huit. La dernière carte ne change pas la main d’aucun des deux joueurs et Tommy Hang est donc éliminé en deuxième place, une performance bonne pour 158 933 $. Après une remontée spectaculaire en début de tournoi et durant le duel final, James Schaaf remporte donc la victoire ainsi que le premier prix de 256 412 $.

Main Event

Le grand championnat de Hold’em Sans Limite a complété sa première journée, 1A. Parmi les 1297 joueurs inscrits dans cette vague (la première de quatre), on retrouve le Québécois Patrick Fortin, mieux connu sous le nom de Panitrof. Ses 145K jetons le place provisoirement au quatrième rang.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le plus large tournoi de l’histoire du Canada, ici même au Playground Poker Club!
Duel d’égo entre William Kassouf et Stacy Matuson
Ils ne sont plus que 32 à aspirer au titre!
Six Québécois dans l’argent au tournoi principal du championnat des Bahamas!
Marc-André Ladouceur termine 3e et empoche 71 000 $
HAUT DE LA PAGE