Glen Chorny remporte la finale du EPT à Monte-Carlo

Publié le 21 avril 2008

Le magnifique Monte Carlo Bay Hotel & Resort accueillait du 12 au 17 avril la grande finale du European Poker Tour qui clôture la saison de onze tournois. L’événement a été si populaire que les organisateurs ont créer deux Jour 1 pour accomoder les 842 participants. Les frais d’entrée d’environ 16 800 $ (10 000 + 600 ?) garantissaient au grand gagnant une bourse de plus de trois millions de dollars.
Les tables finales du EPT compte normalement huit joueurs, mais exceptionnellement, celle-ci en comptait dix, car les deux derniers joueurs n’avaient pu être éliminés à temps durant l’avant-dernière journée. Voici donc le décompte des jetons de ses finalistes :
Glen Chorny (Canada) – 3 370 000
Isaac Baron (États-Unis) – 2 365 000
Michael Martin (États-Unis) – 1 579 000
Maxime Villemure (Canada) – 1 220 000
Denes Kalo (Hongrie) – 957 000
Antonio Esfandiari (États-Unis) – 735 000
Luca Pagano (Italie) – 705 000
Valeriy Ilikyan (Russie) – 650 000
Stig Top Rasmussen (Danemark) – 590 000
Henrik Gwinner (Danemark) – 466 000
La logique est respectée alors que se sont les deux joueurs avec le moins de jetons qui sont éliminés les premiers. Alors qu’il espère doubler son maigre tapis avec sa paire de Dix, Rasmussen est plutôt malchanceux et se frappe aux Valets d’Ilikyan. Aucun Dix chanceux pour le danois qui repart tout de même avec 200 000 $ pour sa dixième place.
Quelques mains plus tard, Gwinner pousse directement all-in sur le bouton après que tout le monde se soit couché. Baron dans le big blind lui demande combien il a de jetons, puis appelle la relance avec AsTh. L’autre suédois aura besoin d’aide, car son Ad9h est dominé. Les deux joueurs attrappent une paire d’As sur le flop, mais rien de plus et Gwinner est dont éliminé en neuvième position et empoche lui aussi 200 000 $.
La véritable table finale télévisée peut finalement commencer.
Après une relance du bouton de Pagano, Esfandiari décide de pousser all-in avec Ah8c. Malheureusement pour lui, Pagano appelle la relance et montre AsJc. Le flop K-Q-T vient rapidement sceller l’élimination du Magicien en donnant la séquence à l’As à Pagano. Esfandiari reçoit une bourse de 265 000 $.
À la suite d’une série de relances préflop, Ilikyan se retrouve all-in avec AcQc contre le AdKd de Martin. Le joueur russe ne reçoit aucune aide du tableau et est ainsi éliminé en septième place pour une bourse de 400 000 $.
Alors que plusieurs joueurs le voyait remporter le tournoi, c’est Luca Pagano qui est le prochain à être éliminé à la suite d’un jeu pour le moins discutable. Après une relance de Kalo, Pagano décide de le surelancer depuis le big blind. Kalo relance à nouveau, ce qui place l’italien all-in. Étonnament, il décide d’appeler cette relance avec AhJs, ce qui le place en très mauvaise posture face au QQ de Kalo. Les Dames tiennent le coup jusqu’à la rivière et Pagano est ainsi éliminé en sixième place pour une bourse de 534 000 $, sa neuvième sur le circuit européen.
Après avoir terminé à seulement deux joueurs des bourses l’an dernier, Michael Martin empoche cette fois-ci 667 000 $ pour sa cinquième place lorsqu’il se butte aux Valets de Chorny qui appelle son all-in sur un flop Th7c6h. Tournant et rivière n’apportent aucune aide à son QcTd.
Isaac Baron connaissait un excellent tournoi et plusieurs experts le plaçait favori pour l’emporter à ce stade-ci. Il s’est cependant éliminé lui-même lorsque sa tentative de bluff contre Chorny a complètement échoué. Sur un flop 6-7-2, Baron décide de relancer all-in avec AsQd après une mise de Chorny pour lui faire coucher sa main. Mission impossible, car Chorny avait les As en main ! Le dernier joueur américain à la table aura alors besoin d’un véritable miracle pour l’emporter. Rien de tel ne se produit et Baron est donc éliminé en quatrième place pour une bourse de 933 000 $.
Après avoir connu un tournoi extraordinaire, et ce malgré une grippe, le parcours de Maxime Villemure arrive malheureusement à sa fin à la suite d’une main que personne n’aurait pu éviter. Maxime se contente d’égaliser depuis le small blind avec Q9 et Chorny passe dans le big blind. Les deux joueurs passent sur un flop A-T-5. Maxime mise ensuite 220K lorsqu’un Valet tombe sur le tournant. Chorny se contente d’appeler la mise. Maxime mise ensuite 520K lorsqu’il attrappe une séquence avec un Huit sur la rivière. Chorny le relance alors all-in et Maxime n’a d’autre choix que de suivre. Malheureusement pour lui, Chorny montre KQ pour une séquence plus haute. Son prix de 1 133 000 $ devrait cependant l’aider à oublier sa vilaine grippe.
Le duel final sera ensuite des plus bref, c-à-d deux mains. Avec seulement 1,2 million de jetons, contre 11 millions pour Chorny, Denes Kalo aurait eu besoin de doubler son tapis au moins deux fois simplement pour être dans le coup. Le sort en décide autrement lorsque son KhQd n’arrive pas à battre le Ah5h de Chorny. Sa deuxième place lui rapporte tout de même une généreuse bourse de 1 867 000 $.
C’est donc un jeune ontarien de 22 ans, Glen Chorny, qui remporte le victoire et le premier prix de 3,2 millions de dollars, et ce avec une absence d’émotion presque totale qui en surprendra plusieurs. Il tenait sûrment à conserver son poker face jusqu’à la toute fin…

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
1er score en tournoi en trois ans pour Tom Dwan
Le championnat de PokerStars au Panama fut-il un désastre pour les joueurs?
François Billard sur la table finale du tournoi High Roller du Panama
Samuel Louis Gagnon assuré de 12 480 $ au Panama
Cinq Québécois en quête d’un profit au Panama aujourd’hui!
HAUT DE LA PAGE