Erik Seidel remporte de Foxwoods Poker Classic 2008

Publié le 11 avril 2008

Le Foxwoods Resort Casino accueillait du 24 mars au 9 avril dernier une série de onze tournois du World Poker Tour, soit dix tournois de Hold’em sans limite et un tournoi de Stud. L’événement se terminait par le tournoi de championnat à 10 000 $ auquel 346 joueurs ont participé.
Après cinq longues journées de jeu, on connaissait finalement les six derniers joueurs qui auraient la chance de participer à la table finale télévisée. Parmi eux se trouvait deux joueurs professionnels bien connus dont la réputation n’est plus à faire, Erik Seidel et Ted Forrest. Voici le décompte des jetons des six finalistes :
Siège 1 : Erik Seidel – 3 280 000
Siège 2 : Frank Cieri – 403 000
Siège 3 : Robert Richardson – 526 000
Siège 4 : Ted Forrest – 2 347 000
Siège 5 : Andrew Barta – 1 522 000
Siège 6 : Adam Katz – 2 301 000
Les deux plus petits tapis à la table réussissent d’abord à doubler leurs jetons dès les premières mains. Richardson se retrouve all-in avec un tirage à la couleur au Roi contre un tirage à la séquence pour Katz. Il n’obtient pas la couleur, mais son Roi lui suffit pour remporter la main. De son côté, Cieri parvient à accumuler un million de jetons en relançant all-in à plusieurs reprises les mises des autres joueurs. Aucune de ses surelances n’ont été appellées.
Contre toutes attentes, c’est finalement Ted Forrest qui devient la première victime de cette table finale. Il perd d’abord une bonne partie de ses jetons lorsqu’il se retrouve all-in avec 99 contre les KK de Barta. Quelques mains plus tard, il est à nouveau all-in avec une très bonne main, JJ, mais se frappe malheureusement aux AA de Richarson. Même s’il reçoit 103 000 $, Forrest repart très déçu de ses résultats, lui qui espérait grandement remporter son deuxième titre du WPT.
Environ 30 mains plus tard, Adam Katz est maintenant le joueur avec le moins de jetons. Il croyait bien doubler aux dépends de Richardson, mais le hasard en a décidé autrement. Sur un Qh6h5s, Katz relance directement all-in avec QcJs après une mise de 140K de Richardson. Ce dernier appelle aussitôt la relance avec Kh5h. Un Roi sur la rivière lui permet de gagner le pot et d’éliminer Katz en cinquième place, une performance qui lui rapporte 151 000 $.
Après avoir perdu une très grosse main contre Richardson, Cieri se retrouve rapidement obligé d’aller all-in avec le peu de jetons qui lui reste. Son Q7 ne réussit pas à battre le K6 de Richardson et il est donc éliminé en quatrième place pour une bourse de 200 000 $.
Étonnament, alors qu’il ne reste plus que trois joueurs, l’action ralentit considérablement, à un point tel qu’il faudrait attendre six (!) heures avant de voir la prochaine élimination. Elle se produit finalement lorsque Seidel se retrouve all-in préflop avec sa paire de Valets contre le AhQs de Barta. Un troisième Valet sur le flop vient rapidement mettre fin au suspense et décime complètement le tapis de Barta qui n’a plus que 30K jetons, soit la moitié d’un small blind ! Il est éliminé la main suivante lorsque les deux autres joueurs passent jusqu’à la rivière et que l’As de Seidel lui suffit pour remporter la main.
Alors que le jeu à trois joueurs avait duré une petite éternité, le duel final est des plus expéditif. Dès la première main, Seidel relance à 260K et Richardson appelle la mise. Seidel mise ensuite 300K sur un flop AcKh9s et Richardson appelle à nouveau. Étonnament, Richardson décide ensuite de pousser directement all-in lorsque le 8h arrive au tournant. Seidel appelle sans hésiter la mise de 1275K jetons avec AhJd. Le semi-bluff de Richardons avec 9c7s n’a pas fonctionné et le Kd sur la rivière vient confirmer son élimination en deuxième position pour une bourse de 558 000 $. Erik Seidel remporte donc son premier tournoi du World Poker Tour ainsi qu’une bourse de 992 000 $.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le plus large tournoi de l’histoire du Canada, ici même au Playground Poker Club!
Duel d’égo entre William Kassouf et Stacy Matuson
Ils ne sont plus que 32 à aspirer au titre!
Six Québécois dans l’argent au tournoi principal du championnat des Bahamas!
Marc-André Ladouceur termine 3e et empoche 71 000 $
HAUT DE LA PAGE