Des hauts, des bas et de la comédie au Québec Poker Tour #1 de Montérégie!

Publié le 27 février 2006

Les hauts

J-F Rhéaume l’a emporté de belle façon face à Martin Hébert. Alors qu’il le dominait par environ 800 000 jetons, Martin poussa son tapis de 1,2 M de jetons en pré-flop avec une paire de 9. Sans aucune hésitation, Jean-Francois appela la mise avec ses « hooks »(JJ). Les cartes sortirent comme suit : 5JQ-K-Q Lui donnant une main pleine (JJJQQ) qui fut plus que suffisante pour battre les deux paires (99QQ) de Martin. Les deux se sont donc respectivement mérités des bourses de 9615 $ et de 5240 $.
Fait tout de même surprenant, J-F Rhéaume était à la dernière position lors du comptage des jetons au début de la table finale (T81000) alors que le 9e en comptait 131000 (Jean-Guy Sauvé). Quant à lui, Martin Hébert avait commencé la table finale en 2e position et est arrivé en « heads-up » avec 634000 jetons, soit 5000 jetons de moins qu’au départ de la table finale.
Pour les autres positions, elles viennent comme suit :
Vincent Minville en 10e position (690$), Alain Rondeau en 9e position (750$), Yannick Desjardins en 8e position (880$), Jean-Guy Sauvé en 7e position (1125$), Yannick Desnoyers en 5e position (1870$), Yves « Cado » Cadorette en 4e position (2620$) et Jean-François Robillard en 3e position (3460$) que l’on donnait comme favori au départ puisse qu’il avait 820000 jetons, soit 181000 de plus que son plus proche poursuivant qui se trouvait être Martin Hébert (2e position) avec 639000 jetons.

Des Bas

Par contre, certains bons joueurs sur la scène québécoise nous auront déçus. En effet, des joueurs comme Pierre « Khaosman » Bergeron, Martin Roy et Martin « Hitman » Campeau se sont fait respectivement éliminer en 165e, 146e et en 133e position. Quant au champion en titre du QTP Final de 2005, Francis « Slickdog » Boulianne a terminé en 90e position des suites d’une main plutôt chanceuse.

Voici donc cette main :

Alors que les blinds étaient de 600-1200 et les ante de 100, Yves « Cado » Cadorette (T50000) appelle le blind, tout le monde se couche jusqu’à Slickdog (T30000) qui relance à 6200 jetons. Tout le monde s’est couché jusqu’à Cado qui re-relance à 16200, Slickdog appelle la mise. C’est le moment de montrer ses cartes ; Slickdog montre un AKs en pique et Cado A5o ! Les cartes sont tombées comme suit : QJ9-2-5 !!! Donnant ainsi une paire de 5 à Cado qui évince le Champion défendant du QTP bredouille et complètement ahuri.
Par la suite, un manque d’attention de la part de Tony Zarife (19e position) lui aura coûté son tournoi. En effet, Nicholas DiLalla (T5K) poussa all-in en pré-flop avec son A2o, Cado (T250K) pousse all-in à son tour avec AQ… Ensuite Tony Zarife (T140K), n’ayant pas bien suivi la main, appela en croyant ne devoir mettre que 10K (BB) !!!! Il a donc dû se mettre all-in lui aussi. Il croyait avoir un “cheap flop” avec sont 74s en trèfle… Son « cheap flop » lui aura donc été dispendieux dirons-nous !

De la comédie

Nous retiendrons par contre une chose, un seul nom… Neil Cross AKA Cross The River! Cet homme sympathique mais tellement ivre, qui décida par 5 fois (dont 3 consécutives) de pousser des « blinds All-in »!!!!
J’ai tout de même essayé de recueillir quelques commentaires de sa part. Voici donc ce que j’ai obtenu comme réponse après lui avoir dit qu’il était fou d’avoir fait cela : « Who cares f**k ?!? You had fun, I had fun, the people had fun, it’s all that count ! »
Voici la traduction de ses propos : « on s’en c***s ! T’as eu du fun, j’ai eu du fun, tout le monde a eu du fun et c’est tout ce qui compte ! ». Il m’a dit cela avec la plus grande joie de vivre que j’ai eu la chance de voir depuis longtemps.
Il a gagné les trois premières… TOUTES PAR CHANCE… Il était hilarant pour la foule, mais frustrant pour les joueurs de sa table… Finalement, les deux dernières fois consécutives ont eu raison de son tapis de plus de 125000 jetons et ce, au dépend du même joueur ! En effet, ce gain de 125000 jetons aura aidé Alain Rondeau à se rendre à la table finale et de se mériter une très belle 9e position.

En conclusion

Ce premier Québec Poker Tour de l’année 2006 aura donc été un franc succès. En effet, l’organisation était plus que parfaite, il n’y aura eu aucun problème. Ils ont même réussi à rendre le tournoi possible pour un homme en chaise roulante ! Et le tout, sans que nous nous en rendions compte ! De son propre aveu, cet homme a levé son chapeau aux organisateurs, et moi de même !
Carl « Snyp » Pelletier, pour PrincePoker.com

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Le championnat de PokerStars au Panama fut-il un désastre pour les joueurs?
François Billard sur la table finale du tournoi High Roller du Panama
Samuel Louis Gagnon assuré de 12 480 $ au Panama
Cinq Québécois en quête d’un profit au Panama aujourd’hui!
Jiachen Gong 4e au championnat PokerStars du Panama
HAUT DE LA PAGE