Des changements majeurs pour tous les joueurs

Publié le 25 mai 2018

Le monde du poker bouge enfin, et quelle bonne nouvelle! Après avoir vécu une vague incroyable depuis la victoire de Chris Moneymaker en 2004, l’évolution du poker avait stoppé. Les salles engrangeaient fortunes en profit, les pros voyaient leurs revenus exploser, et les débutants découvraient le poker, autant en petites salles/bars qu’en ligne à bas prix.

À ne rien changer, on s’enlise. En ligne, moins de ristournes (rakeback) aux joueurs et organisateurs. En live, un rythme de jeu tellement lent qu’il éloignait bien des gens, tout comme des structures de jeu favorisant trop les meilleurs, au dépend du joueur talentueux, mais moins qu’un pro.

À notre grand bonheur, les choses changent, et rapidement! Les deux premiers changements nous ont étés présentés lors du dernier festival au Playground Poker Club; les North America MILLIONS. J’ai eu l’occasion lors de mes déplacements au célèbre club de jaser avec bien des joueurs, puis par la suite d’en discuter longuement avec Martin Roy, le grand manitou des tournois du Playground et une figure dominante sur la scène du poker mondial. PrincePoker en profite d’ailleurs pour le remercier de sa grande collaboration.

Des cartes de temps supplémentaires

Depuis longtemps, bien des joueurs se plaignaient du temps énorme gaspillé par certains. Rien de positif ne peut résulter d’une telle procédure. On l’a dit longtemps d’ailleurs : si un joueur peut se décider rapidement lorsqu’il joue en ligne, pourquoi ressent-il le besoin d’éterniser sa réflexion en live? Poser la question, c’est y répondre. Dans sa série North America MILLIONS, Le Playground Poker Club a instauré un nouveau remède, enfin! Une banque de temps, comme celle dont on dispose en ligne.

En gros, le système est simple à comprendre et à gérer. Au début du tournoi, le joueur reçoit du croupier ses jetons, un carton « Tapis », plus 6 cartons de temps. Chacun d’entre eux donne 30 secondes additionnelles au joueur qui en a besoin. Donc, lorsque l’action tombe sur lui, le joueur dispose de trente secondes vérifiées par le croupier. Après 20 secondes, ce dernier avise le joueur qu’il lui reste 10 secondes. Si le joueur désire penser plus longtemps, il donne au croupier une de ses cartes de temps, puis une autre s’il en a besoin, tant qu’il lui en reste.

À la refonte des tables (24 ou 27 joueurs) et à la table finale, chaque joueur en reçoit une supplémentaire.  La réaction des joueurs fut quasi unanime : tous ont adoré, même si quelques-uns ont pris un peu de temps à s’y habituer. Selon Martin Roy, son club utilisera cette règle dans tous les tournois à haute mise. Pas question par contre, pour le moment du moins, de l’appliquer dans tous les tournois réguliers du Playground.

L’un des bénéfices cachés de cette règle est que la durée des blinds devient plus intéressante. « Nous bâtissons nos structures de blinds en fonction d’environ 20 mains par heure. Lorsque quelques joueurs abusent du temps, leur table se retrouve dans une situation où on ne joue que 10 mains, changeant donc une bonne structure en turbo. Certaines tables se voyaient donc désavantagées » explique Martin.

Prenez pour acquis que cette procédure est là pour rester et devenir la norme un peu partout dans le monde.

Un seul ante, un nouveau débat

Une autre règle qui pousse rapidement est celle qu’un seul joueur paye les ante à chaque main. Plusieurs séries de tournois en Europe l’appliquent déjà, en faisant payer les ante de toute la table par le big blind. Par exemple, alors que dans le passé on arrivait à un point du tournoi où les blinds étaient de 100/200 et les ante de 25 (payés par chaque joueur) la structure actuelle devient 100/200/200. Dans cet exemple, le big blind paiera donc 400. Évidemment on sauve du temps et on évite des situations plus complexes lorsqu’on cherche à savoir qui n’a pas payé.

Les WSOP qui débutent la semaine prochaine ont adopté la même règle à titre expérimental pour quelques-uns de leurs tournois, mais, à l’américaine, comme les autres séries sur leur territoire, font payer les ante au bouton. Éventuellement, quelqu’un tranchera et tous (du moins on l’espère) adopteront la même méthode. En attendant, si vous allez aux Séries Mondiales, vous étiez probablement au Playgroud aussi. Lorsque vous aurez vécu les deux formes de ante, celle du BB et celle du bouton, n’hésitez pas à revenir partager avec nous tous vos impressions. Laquelle vous plait le plus? Pourquoi? Vous avez votre mot à dire, vous êtes clients, alors ne vous gênez pas!

Vous débutez ou vous aimez l’action? Lisez ceci

On dit que toutes les modes partent, mais reviennent. Si c’est vrai, je suis définitivement vieux!  Dans mon jeune temps, il m’arrivait souvent de jouer avec des amis, des parties maison puisque ni les casinos ni l’internet n’existaient. Des fois nous étions plusieurs, mais d’autre fois on se retrouvait à 2, 3 ou 4 à jouer. Le jeu de l’époque était le draw à 5 cartes, avec un seul draw. Nous n’avions évidemment jamais de jeu et ça manquait drôlement d’action notre affaire. Pour rendre le jeu plus intéressant, nous enlevions du paquet tous les 2, 3, 4, 5 et 6. On jouait donc avec un paquet de 32 cartes. Une merveille!!!

Devinez.  Les pros ont découvert notre secret et l’adorent. Pas surprenant d’ailleurs que des gars comme Phil Ivey, Tom Dwan et Jungleman Dan Cates en jouent depuis un an. Récemment, Ivey remportait le titre de short-deck et plus de 600 000 dollars US au Montenegro.

Le jeu se joue comme un Hold’em ordinaire ou on ante seulement avec 36 cartes, en conservant les 6; dans cette variante, chaque joueur poste un ante et le gros blind poste un double ante.

Autre modification, l’As sert à compléter une suite, en étant considéré soit comme un As ou comme un 5 (ou 6 dépendant du nombre de cartes).  La variante dominante présentement se joue à 36 cartes avec quelques autres différences :

-          Dans l’ordre des forces, une suite est moins forte que 3 pareilles. Suivent, dans l’ordre, une main pleine, une couleur, puis 4 pareilles

-          Dans une variante des plus intéressante, la rivière n’est pas exposée et commune. Elle est remise cachée à chaque joueur et celui-ci doit utiliser 2 de ses 3 cartes cachées avec 3 des 4 cartes communes.

Le jeu prend de l’ampleur maintenant qu’il est sorti des tables à hautes mises asiatiques et gagnera surement de plus en plus de fans. Essayez-le et donnez-nous en des nouvelles.

Le poker se donne une cure de jeunesse et il s’agit d’une excellente nouvelle pour tous. Partagez vos expériences avec vos amis et tenez nous informés.

Discutez des nouveautés côté poker sur le forum de discussion

PrincePoker vous offre la meilleure sélection de bonus de poker pour les plus populaires salles offertes sur le net! Ne manquez notamment pas ces offres d’argent de poker entièrement gratuit! Vous préférez tenter votre chance dans les casinos? PrinceDuCasino propose une sélection des meilleurs casinos en ligne, dont une liste vous offrant de l’argent de casino gratuit, sans dépôt nécessaire! Pourquoi ne pas commencer par cette incroyable offre de 88 $ gratuits sans dépôt nécessaire sur 888 Casino, ou encore une heure de jeu gratuite avec 1500 $ (gardez vos profits!)sur Golden Tiger Casino!

Comments

Powered by Facebook Comments