Zynga réitère son intérêt face au jeu à argent réel

Publié le 25 juillet 2012

Zynga représente de loin la plateforme de poker fictif la plus populaire du web.  Avec plus de 300 000 joueurs de poker s’affrontant sur le réseau en tout temps, une conversion future de ce bassin de joueurs au jeu à argent réel est par plusieurs jugée comme la plus tangible chance d’assister à un nouveau boom pour le poker en ligne.

Qu’un tel boom puisse exister ou non, il semble bel et bien que l’hypothèse soit sur le point d’être vérifiée.  En effet, c’est désormais ouvertement que le fondateur de la compagnie affirme activement explorer le marché, à la fois aux États-Unis et ailleurs au monde.  En entrevue à CNN, Mark Pintus a en effet confirmé que “l’opportunité était activement développée” et que Zynga songeait sérieusement prendre part à “cette industrie de 15 milliards de dollars”.  L’ouverture pressentie du marché américain n’est clairement pas étrangère à cette approche:

“Je pense qu’il y a de fortes chances que le jeu y devienne légal, mais je ne suis pas un bon analyste politique.”  Pintus renchérit toutefois avec la possibilité d’investir en lobbying afin de se positionner le plus favorablement possible.

Ce passage au jeu à argent réel pourrait prendre différentes formes.  Celle qui est jugée la plus plausible à l’heure actuelle est l’acquisition des actifs en surplus de la compagnie nouvellement formée bwin.party.  En effet, avec la migration du bassin de joueurs de bwin vers le logiciel de Party Poker, la compagnie dispose de la plateforme du réseau OnGame ne lui servant simplement plus.  Cette solution coûte peu (Shuffle Master avait acquis le réseau pour 29.5M d’euros avant de retirer son offre il y a quelques mois) et permet de posséder le logiciel plutôt que de simplement en obtenir les droits d’utilisation.

Utiliser un autre logiciel existant sous forme de licence apparaît toutefois aussi comme une possibilité.  Le magazine EGR a d’ailleurs confirmé que GTECH G2 et Playtech avaient déposé leur offre afin de fournir le logiciel derrière la future salle à argent réelle de Zynga.

La compagnie semble désormais vouée à prendre ce tournant.  Les actions de la compagnie se portent en effet bien mal, alors que les investisseurs s’inquiètent d’une baisse de trafic sur le logiciel, tout comme de la viabilité du modèle de dépendance face réseau social Facebook sur la rentabilité à long terme.  Ce n’est plus un secret que la compagnie désire renouveler ses sources de revenus, tout comme remodeler son approche afin d’assurer une existence indépendante de la plateforme Facebook.

Après avoir reculé sur ses intentions il y a quelques mois, cette fois sera-t-elle la bonne pour Zynga?  Avec des ressources financières dépassant le milliard de dollars acquis lors de son IPO, la compagnie dispose sans contredit des ressources pour tenter le coup.  Son immense bassin de joueurs à argent fictif a-t-il réellement le potentiel d’être converti au jeu à argent réel, alors que l’offre existe déjà bel et bien pour cette même clientèle?  Le boom du poker en ligne lié à Zynga n’est-il pas plutôt histoire de passé, ayant déjà intéressé sa clientèle potentielle au poker et ayant du coup converti les joueurs ayant le potentiel de l’être?  Voilà de nombreuses questions qui seront adressées par les actionnaires face à cette importante décision de passer du jeu à argent fictif à une offre à argent réel.

Discutez de la possibilité de Zynga d’offrir du jeu à argent réel sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments