Pokerstars cherche aujourd’hui à battre son propre record mondial… encore

Publié le 27 décembre 2009

C’est aujourd’hui, dimanche le 27 décembre 2009, que PokerStars tente une fois de plus de battre son propre record mondial du plus gros tournoi en ligne jamais organisé.

PokerStars a lui-même battu ce record deux fois plutôt qu’une.  La première réussite s’est produite en décembre 2008 alors que 35k joueurs s’étaient affrontés.

C’est ensuite en juillet qu’un nombre fracassant de 65 000 joueurs avaient pulvérisé ce record précédent, alors que Full Tilt Poker tentait lui-même de dépasser le record de décembre accompli par PokerStars.

Le tournoi aura lieu cet après-midi à 14h45 et coûtera la modique somme de 1$.  Il s’agira bien évidemment de Hold’em sans limite.

Afin de maximiser la participation, 50 000$ sont garantis au gagnant, pour une cagnotte totale garantie de 300 000$

Le top 30 000 sera payé, peu importe le nombre d’inscrits.

Au moment d’écrire ces lignes, trois heures avant le début du tournoi, 106 000 joueurs sont déjà inscrits.  Il est donc déjà assuré que le record sera une fois de plus pulvérisé, et ce, par une forte marge.

Les inscriptions sont déjà ouvertes sous les onglets Tournois / Special du logiciel PokerStars.

Si vous avez un tout petit fonds de roulement, c’est une grande opportunité à ne pas rater.  Les tournois à 1$ permettant de remporter 50 000$ sont évidemment très rares! 

Nous rappelons que vous pouvez profiter d’un bonus de premier dépôt de 600$ en utilisant ce lien et le code STARS600.  C’est donc le moment où jamais de vous ouvrir un compte chez le géant du poker en ligne mondial !

Discutez de ce tournoi dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L’industrie canadienne du jeu en ligne en avance sur celle des États-Unis
Les Nationals de Montréal sont champions de la GPL!
Place aux éliminatoires de la 1re saison de la GPL!
Des revenus en hausse chez Loto-Québec
Changements aux parties à l’argent sur PartyPoker
HAUT DE LA PAGE