Moneybookers change de nom et devient Skrill

Publié le 23 novembre 2010

Depuis la fermeture de Neteller au marché canadien en mars 2007, Moneybookers s’est imposée comme solution financière afin d’aisément transférer ses fonds d’une salle de poker à l’autre, ou tout simplement comme intermédiaire pour dépôts et retraits en ligne.  Moneybookers représente l’un des portefeuilles électroniques les plus utilisés dans le marché du jeu en ligne, autant pour son efficacité, sa rapidité, que son acceptation généralisée sur la grande majorité des salles.

C’est donc avec grand scepticisme que les nombreux joueurs ont lu le communiqué envoyé par Moneybookers hier, annonçant son changement de nom, tout comme le dévoilement de nouveaux objectifs pour la compagnie.  Oubliez Moneybookers et rappelez-vous désormais de Skrill.

Selon le dictionnaire urbain, skrill est une abréviation pour skrilla et fait simplement référence à l’argent.  Le rêve de la compagnie ?  Que son nouveau nom puisse être utilisé comme verbe, comme c’est le cas avec les plus grandes histoires de succès du net.  Tout comme vous pouvez « googler » une information ou « skyper » un ami, on veut ainsi que « skriller » de l’argent devienne usage commun du jargon virtuel.

Outre ce changement de nom, quelles modifications doivent être prévues et surtout, quel impact cela aura-t-il sur les joueurs de poker ?

À priori, aucune raison de s’inquiéter ne transpire.  La transition d’un site à l’autre prendra du temps et pour l’instant, « moneybookers » et « skrill » mènent à la même interface.

Le produit final de Skrill est prévu pour la fin 2011.  La compagnie cherche ainsi à augmenter sa flexibilité ainsi que son éventail de choix.  Il sera désormais possible de transférer de l’argent d’un compte à l’autre sans devoir indiquer d’information bancaire.  De plus, le service à la clientèle, point faible du site actuel, promet d’être grandement amélioré.  La compagnie désire prendre ses distances face à sa réputation de portefeuille de jeu en ligne afin de mieux percer le commerce au détail.  Jusqu’à présent, rien ne laisse cependant croire qu’elle désirera carrément se retirer de ce marché, alors qu’il lui a plutôt bien servi depuis sa création en 2002 !

Bien des informations sur les changements à prévoir ont été conservées anonymes, par souci de protection contre la compétition.  L’objectif est quant à lui clairement exposé :  Skrill aspire à déclasser ses adversaires sur le marché grâce à un produit innovateur qui deviendrait un incontournable pour les achats et transferts monétaires en ligne.

La compagnie est enregistrée et administrée par l’Autorité des services financiers du Royaume-Uni.  Ses compétiteurs directs sont Neteller et Paypal.

Discutez du changement de nom de Moneybookers pour Skrill sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
L’industrie canadienne du jeu en ligne en avance sur celle des États-Unis
Les Nationals de Montréal sont champions de la GPL!
Place aux éliminatoires de la 1re saison de la GPL!
Des revenus en hausse chez Loto-Québec
Changements aux parties à l’argent sur PartyPoker
HAUT DE LA PAGE