Les comptes de joueurs Italiens sur Pokerstars.com fermés

Publié le 29 juillet 2009

Le poker en ligne en Italie est un dossier complexe qui ne cesse d’évoluer.  Encore une fois, la donne change drastiquement et ce, au grand malheur des joueurs italiens.  Récapitulons d’abord l’historique de ce dossier :

D’abord, en 2006, le gouvernement italien a mis en place des lois ordonnant aux fournisseurs de service Internet de bloquer l’accès à tous les sites de jeu étrangers.  600 sites avaient alors été ciblés par ces mesures.  La population ne pouvait alors jouer que sur des sites gérés par l’État lui-même.  Or, l’Union Européenne s’est vivement opposée à ces politiques en menaçant l’Italie de sévères sanctions.  L’État est ainsi revenu sur ses pas, laissant libre cours au marché.  Tous les paris étaient alors tolérés, y compris bien sur le poker en ligne sur toutes les plateformes existantes.

Suite à ces événements, l’Italie a discuté avec l’Union Européenne sur ses limites de gestion sur le dossier.  L’État a tenté de bien cerner ce qu’il était en mesure de faire, comme ce qui lui était interdit.  Entre temps, Pokerstars a ouvert une version italienne de son logiciel ; Pokerstars.it.  Le site a aussi lancé le Italian Poker Tour qui a été inauguré par un premier tournoi en juin dernier.

Or, dans une décision qui est passée plutôt inaperçue en février dernier, l’Union Européenne a accepté des changements demandés par l’État Italien sur la réglementation du jeu en ligne.  Bien que les modifications demandées par l’Italy’s State Monopolies Autonomous Administration (AAMS) étaient plus qu’étranges, elles ont finalement été acceptées par l’UE.  Ces changements incluaient des limitations telles que :

- Seuls les tournois sont acceptés, avec un buy-in maximum de 100 euros.
- Seuls les citoyens payeurs de taxes peuvent jouer
- Les serveurs doivent être situés en Italie
- Chaque tournoi doit être approuvé en temps réel par l’AAMS.
- Des restrictions de temps de jeu alloué sont ajoutées.  Le temps de jeu est calculé par le logiciel et ce dernier empêche un joueur de participer au jeu plus longtemps qu’une durée x.
- Toutes les parties à l’argent sont interdites

Il va s’en dire que toutes ses mesures sont extrêmement lourdes et complexes à appliquer.  La date d’implantation de ces restrictions était il y a deux jours, le 27 juillet 2009.  Seul le site de jeu Italien Gioco Digitale était prêt pour la transition.

Conséquemment, Pokerstars se voit dans l’obligation de fermer tous les comptes italiens sur pokerstars.com.  Les dirigeants disent n’avoir aucun autre choix afin d’éviter toute persécution.  Dans une réponse envoyée au site PokerNewsDaily, Pokerstars dit :

« Nous n’avons aucun choix dans ce dossier.  La loi instaurée par le Parlement Italien explique clairement qu’offrir du poker en ligne à l’argent aux Italiens n’est légal qu’avec un site détenant une licence de l’AAMS, tel que Pokerstars.it, et que les opérateurs ne respectant pas cette loi commettraient une offense criminelle.  [...]  Le gouvernement italien a directement demandé à Pokerstars d’arrêter de fournir une offre de jeu aux joueurs Italiens sur son logiciel .com.  Nous acceptons de nous soumettre à cette demande en date du 29 juillet.  [...]  À partir de maintenant, les joueurs Italiens ne pourront plus jouer aux tables sur Pokerstars.com, mais ils pourront transférer leur fonds sur pokerstars.it, ou convertir leur compte .com en compte .it si ce n’est déjà fait. »

Cette loi sera lourde de conséquence pour les joueurs professionnels italiens tels que Dario Minieri et Luca Pagano.  Ils ne pourront plus participer aux événements internationaux en ligne, tels que toutes les parties à l’argent et les tournois du dimanche à titre d’exemple.  Évidemment, ils seront en mesure de le faire lorsqu’ils seront à l’extérieur de l’Italie.  Les joueurs italiens pourront continuer de jouer sur Pokerstars.it où les règles spécifiques de la loi italienne seront respectées.

Discutez de cet article dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Une série en ligne exclusive pour les joueurs canadiens sur PartyPoker!
Gagner un bracelet WSOP grâce à une déconnexion?
8 forfaits WSOP seront attribués cette semaine sur Espacejeux!
Guillaume Nolet remporte 258 201.18 $ lors des SCOOP 2017
Mike Sexton quitte son poste de commentateur et tête d’affiche du circuit WPT
HAUT DE LA PAGE