Le poker sur Facebook victime de sa popularité

Publié le 23 juillet 2009

C’est une étrange histoire qui est rapportée par Mark Anderson de PokerRoad.  Zynga, la compagnie derrière plusieurs jeux Facebook tels que Yoville, Mafia Wars et évidemment, Texas Hold Em, se voit obligée de procéder à des poursuites envers certains de ses joueurs.

Le jeu est devenu tellement populaire au cours des derniers mois qu’il s’est installé un marché de revente de jetons, bien que ceux-ci n’aient aucune réelle valeur monétaire.  Puisqu’il s’agit d’argent fictif et virtuel, le jeu n’est pas visé par les lois américaines.  Or, la revente de ces jetons via des outils comme Ebay et les forums de discussion déplaît à la compagnie.

Texas Hold Em est le jeu le plus joué sur Facebook en juillet.  Il est aussi disponible sur MySpace, Bebo, Hi5, Tagged, Yahoo et comme application IPhone.

Chaque joueur reçoit des jetons avec lesquels il peut miser lorsqu’il se connecte au jeu Zynga.  S’il les perd tous, il peut attendre le lendemain afin de recevoir un nombre x de nouveaux jetons.  Ce nombre varie selon le nombre d’amis poker recrutés.

Or, pour les impatients, il existe deux autres manières de se procurer des jetons.  Il est possible de les obtenir en boni avec plusieurs offres liées au site.  Par exemple, complétez ce questionnaire et vous recevrez 16k jetons.  Achetez un abonnement chez Columbia House et obtenez 388k jetons.  Finalement, il est aussi possible d’acheter directement des jetons chez Zynga.  5$ vous procure 75k jetons.  Vous pouvez débourser jusqu’à 150$ pour 5M de jetons !

Il n’en fallait pas plus pour que certains y voient une opportunité de profit.  Des joueurs ont ainsi bâti un système de revente autonome de leurs gains, à des prix plus bas que ceux offerts par Zynga.  Ces revendeurs affectaient évidemment les profits de la compagnie, qui n’a pas tardé à agir.

Ainsi, depuis la semaine dernière, Zynga se voit forcée de mettre des mesures en place très semblables à celles en vigueur sur les salles de poker à argent réel.  Zynga a commencé à bannir les comptes de joueurs fautifs.  La compagnie irait même jusqu’à poursuivre en cour les revendeurs de jetons.  Les comptes multiples ne seront désormais plus tolérés.  Les joueurs ont cependant disposé de quelques jours afin de consolider leurs avoirs.

Zynga justifie ce changement de politique en évoquant la sécurité des joueurs.  Ils affirment que certains ont vu leur compte piraté pour vol de jetons.  L’évidence montre cependant que le marché noir de revente serait la cause centrale de ces modifications.

L’engouement porté envers ce jeu gratuit et sans gain réel possible reste le point le plus surprenant de toute cette histoire.  Qui a osé affirmer que le poker se portait mal ?  Cette histoire nous laisse certainement conclure le contraire !

Discutez de cet article dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Une série en ligne exclusive pour les joueurs canadiens sur PartyPoker!
Gagner un bracelet WSOP grâce à une déconnexion?
8 forfaits WSOP seront attribués cette semaine sur Espacejeux!
Guillaume Nolet remporte 258 201.18 $ lors des SCOOP 2017
Mike Sexton quitte son poste de commentateur et tête d’affiche du circuit WPT
HAUT DE LA PAGE