Événement spécial à 1000 $

Publié le 20 avril 2007

Un tournoi de pro à Montréal…

Le tournoi qui se déroulait à Montréal, n’avait pas eu beaucoup de publicité au préalable, puisque seulement soixante places étaient disponibles. Martin, ayant annoncé la venue de ce tournoi au cours de l’événement précédent, à 500 $ en mars, avait vu les inscriptions se remplir pratiquement dans la même journée que l’annonce. On le comprend bien, un bon tournoi, avec une structure hors pair, un prix d’entrée de 1000 $, le tout à Montréal, ça ne courre pas les rues !
Cette fois, j’ai connu des problèmes informatiques dès le départ, qui se sont malheureusement étendus jusqu’à la toute fin de la journée. Le réseau sans-fil était souvent indisponible sur le terrain. Je dois donc m’excuser aux fidèles lecteurs des reportages « Live », n’ayant pu répondre à l’attente. Toutefois, toutes les photos, et les pair de déroulement, se sont trouvés sur le site, à l’intérieur de vingt-quatre heures. Vous pouvez y jeter un coup d’?il si ce n’est déjà fait, par le lien suivant :
http://forum.princepoker.com/showthread.php?p=153552#post153552

Au début de l’événement, nous étions quelque peu serrés dans la salle, mais l’ambiance était bonne, de la saine compétition dans l’air. Cinquante-huit personnes se sont finalement présentées pour participer au tournoi. Dès le départ, D0r1t0s (Christopher Mc Clung) et The Wilder (Justin Wilder) ont prit d’assaut la partie. D0r1t0s a presque doublé dans une main AA vs KK, et Justin a éliminé, en se doublant du même coup, le premier joueur sorti avec AA vs AK. Ils avaient tout deux approximativement 41K, 17K étant le montant de départ des tapis, sans add-on.
Peu après le début du tournoi, nous apprenions que les bourses seraient partagées entre les neuf finalistes. La première laissant une impressionnante bourse de vingt mille dollars.
Nathalie était la seule fille à participer à l’événement, pour ma part, c’était la première fois que je ne voyais qu’une seule femme dans tout un tournoi. Elle a fait un très long bout de chemin dans la partie, mais nous a quitté peu après le souper.
Cette fois-ci, je n’étais pas impliquée dans la gestion du tournoi, puisque seulement soixante joueurs étaient à gérer, et que Martin ne jouait pas non plus. On voit qu’avec le temps il acquiert une expérience remarquable, s’attirant chaque fois toujours plus d’éloges, et dirigeant le tournoi d’un naturel surprenant.
Après que deux tables se soient brisées, séparant ainsi JPP et The Wilder, ce dernier était chipleader du tournoi, et il restait alors quarante-cinq joueurs. Benoît Auger avait lui aussi un stack respectable. Ainsi, qu’à ce moment, D0r1t0s, JPP, Jean-Pierre, Michel et Dundee.
Peu de temps après, Jean-Pierre était notre chipleader, avec tout près de 100K de stack et The red lui, se faisait éliminer par Éric Lévesque, un peu avant le souper. Au retour de la pause du souper, il restait trente-deux joueurs.
Après le changement de table que JPP et The Wilder avait subi, les deux connaissaient une évolution contraire, Justin perdait quelques plumes ci et là, et JPP avait monté de 40K à 90K.
Albert (Alby), Mathieu Binette, Pat Fullmitch Michaud et Fred avaient réussi eux aussi à se tailler une place respectable au cours du tournoi. Vers les sept heures quarante, les blinds étaient rendus à 1K-2K, ANTE200 – Moyenne : 36K avec encore vingt-sept combattants.
La lutte, par la suite fut serrée, et les participants n’étaient pas prêts à laisser leur place pour un oui ou pour un non ! Tous se battaient de leur mieux !
Lorsqu’il ne fut resté que seize joueurs, JPP était un des chipleader avec plus de 100K et les blinds étaient de 2K-4K, ANTE500…
C’est vers les dix heures trente que se débuta la table finale de neuf joueurs. À Chaque fois, lorsque les participants entrent dans l’argent, la game change de bord. L’ambiance se détend, tout le monde soupire. On sait, rendus là, que l’on va faire du profit, on vient de perdre cent livres de pression sur notre dos. On sort alors donc notre meilleur poker, et on y va pour la victoire !
La table finale, on ne peut plus intéressante, était constituée de Dave (un joueur que je n’avais jamais vu dans des événements similaires), Alby, Seva (un joueur comique qui suscitait les réactions, de par son attitude, et du fait qu’il parlait sans arrêt à la table), Éric (un joueur qui également a lui aussi beaucoup de parlotte), Fred (le gars le plus discret du monde, et gagnant trois fois d’affilée du tournoi du KGR), Mathieu Binette (notre champion du QPT LAVAL 2006), JPP (le gagnant du tournoi de janvier 2007), Eugène et Bob.
La table finale de cette édition était tranquille, compte tenu du fait que deux grands parleurs étaient présents. S’ils avaient suscité réactions par-dessus réactions tout au cours de la journée sur leur table respective, ils étaient à présent bien silencieux.
Les bourses complètes étaient disposées tel quel :

9e place : 1 200 $
8e place : 1 600 $
7e place : 2 200 $
6e place : 2 800 $
5e place : 3 400 $
4e place : 4 400 $
3e place : 6 600 $
2e place : 10 500 $
1ere place : 20 000 $
Mathieu Binette fut le premier à quitter la table finale. JPP qui avait relancé déjà, a par la suite appelé le all-in de Fred, pour ainsi l’éliminer, en 8e position avec la main KT VS AJ.
Seva fut le 7e à sortir de la partie, suivi ensuite d’Éric Lévesque en 6e. Alors qu’il restait cinq joueurs, Albert sorti en 5e position. Puis Dave Tremblay sorti en 4e position, sorti par Eugène, AK VS JJ.
Le 3-handed commençait donc entre JPP, Eugène et Bob. Bob à ce moment était très shortstack avec seulement 45K (Les blinds étant 10K-20K), il se mit donc all-in avec 68o, JPP et Eugène appelèrent. Et finalement Bob se trippla, le vent tourna, et JPP nous quitta en 3e position. Le heads-up ne fut pas très long entre les deux finalistes, après avoir conclu une entente de prendre chacun 13 000 $, et de se battre pour le 4 500 $ restant, c’est Bob qui l’emporta.
Nous attendons avec impatience le double shootout de mai, à 300 $, d’ici là, bon poker !
Cookie !!!

Comments

Powered by Facebook Comments

MOTS CLÉS : Montréal, Quebec, tournoi