Trois ans de prison pour Ira Rubin

Publié le 27 juillet 2012

Nous apprenions mardi que Brent Beckley, le vice-président d’Absolute Poker, écopait d’une peine de 14 mois de pénitencier après avoir plaidé coupable aux charges déposées contre lui dans le cadre du Black Friday d’avril 2011.  Le juge Kaplan, à l’origine de cette décision, a hier tranché dans le dossier d’un autre des onze accusés du vendredi noir, soit Ira Rubin, l’une des têtes dirigeantes des processeurs de paiements permettant l’activité des salles de poker en sol américain.

Alors que la sentence proposée était de 18 à 24 mois, le juge Kaplan a plutôt décidé de trancher pour une peine exemplaire de 36 mois de prison.  Le juge explique cette décision par le risque extrêmement élevé de récidive de l’homme une fois qu’il sera libéré.

Comme c’était le cas pour Beckley, Rubin avait plaidé coupable aux accusations de conspiration pour violer l’UIGEA, pour commettre des fraudes bancaires et pour blanchiment d’argent.  Précisément, on l’accuse d’avoir menti aux banques par rapport à la nature des transactions qu’il leur demandait de traiter.  Ce dernier est aussi coupable d’avoir créé de fausses entités corporatives ainsi que des sites web afin de déguiser des paiements faits aux compagnies de poker en ligne.

Le juge n’a pas été tendre envers Rubin.  Il a qualifié ce dernier d’escroc non réformé qui fraudait délibérément et sans vergogne, s’assurant de toujours planifier de nouveaux schémas de fraude afin de défier la loi américaine.

Malgré l’étendue des accusations, cette peine a de quoi surprendre, alors que John Campos, lui qui eut un rôle actif dans le traitement de plus de 200M$ de transactions via la banque SunFirst, écopa ultimement d’une peine réduite de seulement trois mois de pénitencier.

Chad Elie, Ryan Lang et Bradley Franzen sont les trois individus ayant plaidé coupables sur les onze accusés et n’ayant toujours pas reçu leur sentence.  À la lumière de la plus récente décision du juge Kaplan, parions que ces derniers auront un sommeil trouble en attente du verdict.

Discutez des trois années d’emprisonnement pour Ira Dubin sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
PokerStars se retire de nombreux marchés mondiaux
Ladbrokes quittera le Canada le 1er octobre
Un modèle de régulation face auquel s'inspirer ici au Québec?
PokerStars sur le point d'entrer au NJ par la grande porte
Exclusif - mises à pied à la Société des casinos du Québec
HAUT DE LA PAGE