Fini Le Gambling On-Line Pour Les Américains

Publié le 18 octobre 2006

FINI GAMBLING ON-LINE POUR LES AMÉRICAINS
Comme plusieurs d’entre vous en ont déjà entendu parler, une nouvelle loi a fait surface aux Etats-Unis concernant le « Gambling » sur Internet. Eh oui ! Cette nouvelle loi qui touche nos voisins du sud ne concerne pas seulement le poker en-ligne, mais également toute forme de pari sur Internet.

QUELLE EST LA VRAIE LOI?
La loi officielle qui est passée le 30 septembre 2006 dicte que tous les américains qui possèdent des comptes sur des sites dont la base n’est pas installée aux Etats-Unis doivent être bannis de ces mêmes sites. Les américains auront donc la chance de faire leurs derniers cash-outs sur les dits sites, mais leurs accounts seront dès lors barrés de la possibilité de jouer. Vous devez savoir que la loi est passée mais n’a pas encore été signée par le président George Bush… Elle n’est donc pas encore appliquée, c’est pourquoi vous pouvez encore voir 45 000 joueurs en ligne sur party, ou d’autres logiciels concernés par la loi. La législation devrait être signée par le président, ce vendredi 13 octobre 2006…
La loi interdit officiellement toute banque de faire quelconque transaction avec des sites de jeux en-ligne qui ne sont pas aux Etats-Unis. Il devient donc impossible pour tout citoyen américain de jouer en-ligne sur les dits sites.

EST-CE QUE CELA TOUCHE TOUS LES SITES DE POKER ON-LINE ?
Non ! Tel que mentionné, seuls les sites dont la base n’est pas située aux Etats-Unis n’auront plus le droit d’allouer des comptes aux américains, tous les autres sites restent ouverts et disponibles à ceux-ci.

QUELS SITES SONT INTERDITS ET QUELS SITES SONT PERMIS ALORS ?
Partypoker, le leader on-line de poker est maintenant interdit aux américains, ainsi que Pacific poker, 888 et tous les sites de Cryptologic.
Par contre, Pokerstars, Ultimate Bet, Full Tilt Poker, Poker.com, Absolute, Doyle’s Room, et BoDog, eux, étant basés aux Etats-Unis restent disponibles, pour l’instant, aux américains.

QUELLES RÉPERCUSSIONS CETTE LOI AURA-T-ELLE POUR NOUS, QUÉBECOIS?
Évidemment, cela va de soi, nous, canadiens, aurons toujours la possibilité de jouer en ligne sur les sites qui seront toutefois interdit aux américains, mais en vaudra-t-il encore la peine… Et ces mêmes logiciels resteront-ils tout simplement ouverts, ou fermeront-ils leur porte, sachant que pour la plupart d’entre eux, les américains représentent 60% ou plus de leur clientèle active… Bref, même si la loi ne s’applique pas directement à nous, il n’en reste pas moins qu’elle nous affectera sans contredit ! L’ère du poker en ligne s’annonce changeant !

POURQUOI CETTE LOI ?
Il peut sembler un peu soudain ou stricte de vouloir adopter une telle loi, mais vous devez comprendre que les gouvernements voient passer sous leurs yeux des centaines de millier, voir des millions en impôts, qui ne se paieront pas, car hors de la législation américaine. Ces mêmes entreprises, en étant pas sur le territoire américain, n’ont rien à payer en taxes de revenus. Les autorités américaines ont donc décidé de faire cesser ces millions de dollars de s’envoler vers d’autres pays, ou des paradis fiscaux…

QUELQUES CHIFFRES INTÉRESSANTS…
Partypoker reste définitivement le plus touché des sites par la nouvelle loi. Le site en question touchait plus de 78% de ses revenus avec les américains. Son chiffre d’affaire touchait près de 4 millions par jour en rake avec ses 19 millions de clients. Sportingbet, qui possède paradise poker et sportsbook.com perd plus de 60% de ses revenus avec la nouvelle législation…

LA SUITE…
Suivez ce sujet intéressant et d’actualité pour la communauté du poker mondial ! Je serai là pour suivre le développement et les répercussions. Le mois prochain, je vous donnerai plus de détails sur cette nouvelle loi, après avoir obtenu entrevue avec Mike Hofeld des médias du New Jersey, qui lui vient de faire une entrevue avec Greg Raymer sur ce même sujet. Entre-temps restez là, je vous reviens sous peu !
Cookie

Comments

Powered by Facebook Comments