Phil Laak tentera de battre le record de la plus longue session de poker

Publié le 25 mai 2010

Alors que les Séries mondiales de poker débuteront à peine, c’est un défi complètement différent que se lance Phil Laak.  À partir du 2 juin prochain, il tentera d’inscrire son nom au livre des records Guinness pour la plus longue session de poker jamais tenue.  Pour se faire, il devra élever son niveau d’endurance au-delà de celui du détenteur actuel du record, Paul Zimbler.

C’est au Bellagio que se tiendra ce défi.  Laak débutera à midi, pour tenter de jouer pour 80 heures consécutives.  Le record actuel de Zimbler est de 78 heures.

Bien qu’il ne soit pas tenu à cette règle, Phil Laak compte jouer la partie de 10$/20$.  Il la considère suffisamment petite pour que bien des joueurs tentent le coup de s’asseoir à sa table, puis il s’assure ainsi que la partie ne se brisera jamais.

Phil Laak n’est pas étranger à de telles prouesses.  Par le passé, il a déjà tenu des sessions de 40, voire même 60 heures consécutives.  Néanmoins, la prouesse visée demande une préparation mentale et physique supplémentaire.  Il affirme s’entraîner tous les jours en vue de ce défi, puis avoir amélioré radicalement sa diète.  « Par rapport à mon esprit, j’ai coupé les trois choses qui ne sont pas bonnes dans mon alimentation :  la nourriture pannée, le fromage et la crème glacée.  Chaque fois que je vois ces aliments, ça me demande une volonté suprême afin de résister.  J’ai eu besoin de m’entraîner à ne pas avoir ce que je désire.  Mon mantra pour le défi est [afin de triompher, tu dois rester éveillé]. »

Questionné sur les effets du manque de sommeil, Laak a affirmé avoir déjà halluciné après de nombreuses heures de jeu.  Il dit avoir également oublié que folder était une option !

Par ce défi, Phil Laak tentera d’amasser des fonds pour le Camp Sunshine, une organisation qui aide les enfants diagnostiqués avec des maladies portant un grand risque à leur vie, ainsi qu’aux familles des jeunes touchés.  Laak promet de verser 50% de ses gains à l’organisation.

Connaissant l’attitude excentrique de Laak, on peut se demander de quoi il aura l’air après trois jours sans repos, assis à la table.  Paul Zimbler semblait durement affecté à la fin de son défi.  Il risque d’en être de même pour Laak.

Discutez de la tentative de record mondial de la plus longue session de poker sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments