Mike Matusow

Publié le 27 septembre 2007

Profil de Joueur: Mike Matusow
Depuis quelques temps, PrincePoker.com vous présente des profils de joueurs professionnels de poker. La semaine dernière, John Juanda était notre tête d’affiche. Ce joueur est reconnu pour son calme incroyable et son silence à la table. Cette fois, entrons dans l’univers d’un joueur au tempérament complètement différent, Mike «’The Mouth” Matusow.
Michael Matusow est né le 30 avril 1968, à Los Angeles en Californie. Des son enfance, il n’a pas peur de donner son opinion, même si cela lui attire parfois des ennuis. À l’adolescence, Mike développe plusieurs passions, et la compétition est un thème qui les unit toutes. Qu’il s’agisse de mécanique automobile, billard ou bowling, il veut non seulement être le meilleur, mais écraser la compétition.
C’est au début des années 90 que Matusow découvre une autre passion à laquelle s’adonner, le poker. Évidemment, l’aspect de compétition du jeu l’attire. En tant que croupier, il apprend quelques stratégies et améliore son jeu en regardant les meilleurs. Impatient de mettre ses nouvelles habiletés à l’épreuve, il s’inscrit à un tournoi local, qu’il gagne. Encouragé par cette prestation, Matusow commence à courir les tournois un peu partout en ville. Les bons résultats s’accumulent et la confiance augmente au même rythme que son fond de roulement. Matusow décide alors de consacrer plus de temps dans les parties à l’argent, se spécialisant au Omaha 8/Better. Encore aujourd’hui, il est encore considéré comme l’un des meilleur joueur au monde à cette variante.
En 1997, Matusow termine 2e lors du tournoi Omaha 8/Better des World Series Of Poker (WSOP). Il s’agissait du premier tournoi des WSOP auquel il participait. Deux ans plus tard, le joueur Californien met la main sur son tout premier bracelet de la prestigieuse série, alors qu’il termine au premier rang lors d’un tournoi de Hold’em sans limite, dont le coût d’entrée était de 3500$. L’année suivante, «’The Mouth” répète l’exploit, cette fois en gagnant un tournoi de Omaha 8/Better, sa variante favorite.
Après tous ces succès viennent cependant l’échec, et le jet set de Las Vegas eut raison de lui. Fin 2004, Matusow est arrêté et emprisonné six mois pour consommation et trafic de drogue. Séparé de ses amis et de sa famille, cette période allait être la plus difficile de sa vie. À peine trois mois après sa libération, voulant prouvé à tout le monde qu’il était encore là, Matusow s’inscrit au Main Event des WSOP, et parvient à atteindre la table finale, terminant au 9e rang.
Voici deux anecdotes concernant le joueur au caractère bouillant :
1- En 2004, lors du Main Event des WSOP, Mike Matusow a attaqué verbalement Greg Raymer, et ce à plusieurs occasions. Il le critiquait sur sa façon de jouer, et lui répétait qu’il devait se calmer, qu’il ne jouait pas avec des enfants. Quelques instant plus tard, Greg Raymer refusa de serrer la main de Matusow, qui désirait s’excuser. Ce qui devait arriver arriva, Raymer remporta son 1er bracelet quelques heures plus tard.

2- Reconnu pour son fort caractère, Matusow explique sa façon de penser à Jesse Jones, un joueur ayant créé la WPA, une association défendant les droits des joueurs lors d’événements majeurs comme le World Poker Tour : ?C’est n’importe quoi, cette année ! Les prélèvements sont énormes, et pendant ce temps la publicité est partout dans la salle. Ils se font des millions, et ne redonnent rien au joueurs! Ils nous prennent pour des pigeons. Ce ne serait pas grave si les tournois étaient bien organisés, mais c’est loin d’être le cas! Les structures sont pourries et l’on enferme les finalistes dans une boite interdite aux spectateurs.? Tout ça, évidemment, devant les caméras.
3- À un certain point lors de sa carrière, Matusow s’est retrouvé sans un sou. Il avait besoin de quelqu’un qui allait lui prêter l’argent nécessaire pour remonter la pente (le staker). Un autre joueur au fort caractère acquièssa; Phil Hellmuth Jr. Il lui prêta 5000$, qui furent remboursé plus tard.

Finalement, terminons cet article avec quelques phrases tirées de la bouche même de celui que l’on surnomme «’The Mouth” :
« Je crois sincèrement être l’un des cinq meilleurs joueurs de Holdem en No Limit au monde. C’est la seule chose que je sache faire. Pour tout le reste, je suis un parfait idiot. »
« Je ne connais pas la peur. Rien ne m’effraie. Tout perdre ne me fait pas peur. Je n’ai pas peur de mettre en jeu mon tournoi. Je suis un joueur de poker extraordinaire et le monde entier doit le savoir. »
« Il n’y a pas de notion de compétence dans le poker. Le poker est juste une grande illusion. Le poker, en tournoi; est juste une grande illusion. Et le plus chanceux en est la prochaine superstar. » – Matusow, après son élimination du Main Event.
Plus récemment, vous pouvez suivre les péripéties de la vedette de ce reportage dans la 4e saison de High Stakes Poker.

Comments

Powered by Facebook Comments