Le retour de Peter Eastgate, dans ses propres mots

Publié le 12 février 2011

Peter Eastgate, le champion du monde des séries mondiales de poker 2008, annonçait l’été dernier qu’il prenait sa retraite de l’activité l’ayant rendu millionnaire.  Le plus jeune champion de l’histoire des WSOP affirmait alors avoir besoin de changer de vie, puis d’avoir un rythme d’activités généralement plus calme.

Sept mois plus tard, Eastgate semble avoir terminé son processus d’introspection.  Ce dernier le mène une fois de plus à effectuer un autre virage à 180 degrés, alors qu’il annonce son retour au jeu actif.  Voici une traduction de son raisonnement personnel traduit de cet article original du blogue PokerStars.  Cette traduction a été effectuée suite à une permission obtenue par PrincePoker.com

***

par Peter Eastgate

Parfois dans la vie, une personne peut se sentir perdue et se réveiller un matin sans reconnaître qui elle est. L’été dernier, c’est exactement ce que j’ai ressenti.  Avant de gagner les WSOP en 2008, ma vie reposait sur une solide une bonne routine où je jouais  au poker en ligne et sortait avec mes amis et ma famille.  Remporter les séries mondiales de poker a changé cela.  J’ai déménagé à Londres et j’ai commencé une nouvelle vie, la vie d’un joueur de poker de haut niveau.  Pendant près de 2 ans, j’ai constamment été sous le projecteur, voyageant de tournoi de poker en tournoi de poker, réalisant des milliers d’interviews et n’ayant jamais la chance de reprendre mon souffle.  Dans le tourbillon qui a suivi ma victoire WSOP, j’ai perdu la trace de la chose la plus importante dans ma vie, moi-même.

L’été dernier, j’ai décidé que je voulais arrêter le poker et reprendre mon souffle afin de découvrir qui je suis et ce que je veux faire de ma vie. Au cours des 8 derniers mois, j’ai eu la chance de renouer avec mes amis et surtout, avec ma famille. J’ai passé du temps de qualité avec mes proches et j’ai ainsi vraiment eu l’occasion de découvrir qui je suis et ce que je veux faire avec le reste de ma vie.  Quand il n’y a pas de pression financière, il peut parfois être difficile de se motiver à aller de l’avant en tant que personne.

J’aime vraiment jouer au poker. J’aime l’aspect concurrentiel et le défi intellectuel du poker de tournoi.   Je pense qu’il est important de constamment croître en tant que personne et pendant un moment, je ne sentais pas que je me dirigeais dans la bonne direction.   Ayant eu le temps de penser à ma vie et à l’avenir, je crois que j’ai compris comment je peux combiner le poker avec une vie saine en dehors du jeu.

peter_eastgate_retirement

Je ne considère pas ceci comme un retour, comme j’ai toujours su qu’il y avait une bonne chance que je joue au poker à nouveau.  Au cours de ma pause de poker, PokerStars m’a offert un fabuleux soutient.  Par conséquent, je suis heureux de revenir au jeu  grâce à deux tournois  où je vais être parrainé par PokerStars.  Je vais tout d’abord jouer au tournoi EPT de Copenhague qui signifie bien sûr beaucoup pour moi, car il est tenu sur ma terre natale.  Je vais ensuite jouer le championnat Heads-Up de NBC.  Je suis heureux que PokerStars ait les meilleurs tournois en ligne.   J’ai ainsi l’occasion de me remettre en bonne forme de tournoi.
Il ya eu quelques questions au sujet de la vente de mon bracelet WSOP. Je ne cherche pas à dévaluer le nom WSOP. Il n’a pas été vendu dans le but d’effectuer quelconque déclaration. Il a été vendu pour amasser des fonds pour l’UNICEF et je suis très fier et reconnaissant que la vente ait soulevé 100 000£ pour l’organisme.

Pour en apprendre plus sur le commanditaire de Peter Eastgate, lisez cette critique complète de PokerStars, la plus grande salle de poker en ligne au monde.

Discutez du retour au jeu de Peter Eastgate sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Un «sans colonne», une «pute» et un «cancer»...
Martin Jacobson est champion du monde!
Les neuf de novembre: Jorryt van Hoof
Les neuf de novembre: Felix Stephensen
Les neuf de novembre: Mark Newhouse
HAUT DE LA PAGE