As de Cœur : Gus Hansen

Publié le 10 mai 2007

La série des AS du poker vous présente des phénomènes internationaux du poker. Il vous a donc été montré il y a peu de temps, les articles sur Daniel Negreanu et sur Phil Ivey. Voilà qu’aujourd’hui, en terme de troisième article de la série, je vous présente Gus Hansen.

Le phénomène Gus Hansen

Dans la lignée des mystérieux, Gus Hansen est lui aussi un personnage de poker qui fait l’objet de la curiosité et des rumeurs de tous. Il alimente les forums en inepties de tous genres. Rien de plus normal puisqu’il n’a pas apparu sur le circuit international du poker depuis plus d’un an et demi.
Gus avoue, au cours d’une entrevue exclusive avec le « Bluff Magazine », faire aujourd’hui tout ce qu’il aime faire, profiter de la vie et relaxer à fond! Il fait la navette saisonnière entre Monaco, Copenhague et Las Vegas, donc entre ses trois maisons. C’est un grand sportif, lorsqu’il n’est pas aux « sports de table », il joue au tennis, au soccer et au golf. Par les temps qui courent, sa famille et ses amis sont littéralement ses hobbies personnels. Gus dit qu’il apprécie grandement sa vie actuelle, elle lui permet d’être lui-même, de respirer, de vivre!

Au début…

Gustav Hansen est né en 1974, le 13 février à Copenhague au Danemark. (Fait cocasse : à l’intérieur des divers médias qui portent sur Gus, on y cite qu’il est né le 13 février en 1972 à certaines places, en 1973 à d’autres places ou en 1974 ailleurs… comme quoi il ne sème pas la confusion que chez ses adversaires de poker!). Il a toujours eu l’esprit compétitif, comme plusieurs des Danois. Étant plus jeune, au Danemark, il était champion non seulement de tennis junior, mais aussi de backgammon. Il excellait aussi dans des jeux stratégiques tels que les échecs et le Bridge… Dans le vestiaire des sports où Gus trainait en permanence, un des jeunes avait toujours sur lui un paquet de cartes… Ils étaient tous prêts à jouer, en tout temps. Les ados jouaient pour des cinq-cennes et des dix-cennes, et… tranquillement les limites ont augmentées… Il était alors dans ses premiers pas vers le « Gambling », comme il le dit si bien…
C’est en effectuant un voyage-étudiant en 1993, à Santa Cruz en Californie, qu’il commença vraiment à jouer au poker. Outre l’esprit compétitif, et « Gambler », Gus avait en lui aussi, la passion des maths et des chiffres.
Un peu plus tard, en déménageant à New York, Gus tenta de devenir joueur professionnel de Backgammon, avant de faire carrière dans le poker. Il sillonnait en permanence les clubs de Backgammon et de Gin Rummy. Déjà à cette époque, il côtoyait Phil Laak… Mais sa vie à New York lui déplu rapidement, se sentant trop à l’étroit…

Le commencement du poker dans sa vie

Il participa à son premier WSOP en 1996, mais en y repensant bien, Gus affirme que c’était peine perdue puisqu’il n’avait jamais vraiment joué la forme « no-limit » avant ce jour… Gus « The Great Dane » Hansen est devenu officiellement joueur de poker professionnel en 1997. À l’étude de sa nouvelle passion; le poker, Gus essayait tous les styles, les nouvelles stratégies, les mélangeant, et pratiquant en tout temps, et c’est finalement ainsi qu’il a fini par se trouver son propre style, soit en mélangeant les styles constamment, désorientant, du même coup, ses adversaires.
En 1998, Gus pouvait dire qu’il jouait beaucoup plus au poker qu’il ne le faisait au Backgammon, délaissant ainsi sa première profession pour se réorienter vers celle qui l’animait à ce moment. Il faisait de plus en plus de voyage de poker, à Las Vegas.

Tout un style!

Au cours de la saison du WPT 2002, il a commencé à se développer un style très lousse et agressif. Celui-ci lui a instantanément rapporté gros, autant en terme d’agent que de reconnaissance… Il a ainsi gagné l’événement inaugural du WPT, entrée à 10,000$ (2002), suivi, dans le même six mois, d’un autre événement principal à 10,000$ à Los Angeles, en Californie (2003). Puis en 2004, il remporte la première place, encore, du « PokerStars Caribbean Adventure ». Chaque fois pour un demi-million ou plus! Sa toute dernière victoire, en janvier 2007, du « Aussie Million » lui rapporta 1.2 millions, en faisant ainsi sa plus grosse victoire, jusqu’à date.

Résultats, faits et stats

Voici quelques-uns de ses plus fructueux résultats :
TOURNOIS DATE POS PRIX
2007 Aussie Millions
No-Limit Hold’em Main Event Championship
01/19/2007 1 $1,200,000.00
2006 Poker Superstars Invitational Tourn. Season 3
Semi-Final – Group A
10/22/2006 2 $30,000.00
2006 Poker Superstars Invitational Tourn. Season 3
Quarter Finals Group B – Match 2
10/15/2006 1 $30,000.00
2006 Poker Superstars Invitational Tourn. Season 3
Final 16 Group C – Match 2
09/03/2006 1 $15,000.00
2006 Poker Superstars Invitational Tourn. Season 3
Heat 20
07/23/2006 1 $10,000.00
2005 Shooting Star
No-Limit Hold’em Championship
03/11/2005 3 $320,000.00
2004 PokerStars Caribbean Adventure
No-Limit Hold’em
01/24/2004 1 $455,780.00
2003 Bellagio Five-Diamond World Poker Classic
WPT No Limit Hold’em Championship
12/18/2003 3 $276,426.00
2003 L.A. Poker Classic
No Limit Hold’em Championship – WPT
02/23/2003 1 $532,490.00
Five Diamond World Poker Classic
No Limit Hold’em – Final
05/31/2002 1 $556,460.00

Le « Walk of Fame »

Au cours de l’année 2004, Gus Hansen fut un des premiers joueurs à être intégré dans le « World Poker Tour Walk of Fame » en compagnie de Doyle Brunson et James Garner.
Il a remporté plusieurs tournois prestigieux et titres, du même coup. Par exemple, Gus a 3 premières places de WPT « main event ». Il a remporté le « Aussie Million main event » en Australie, cet hiver. Il a aussi remporté le « Invitational Poker Superstars ».

Du charme, du charisme, de la personnalité…

Gus n’est pas seulement un excellent joueur de poker, reconnu mondialement. Il a aussi une forte personnalité, et dégage beaucoup de charme. Il a même été nommé en 2004, comme étant parmi les cinquante mecs les plus sexys, par la revue People Magazine. Il dit de lui-même être une personne très individualiste. Avec son indépendance actuelle, il vit très bien, il est heureux et libre, non forcé de se justifier à quiconque. Il ne fait pas de promesse qu’il ne pourrait tenir. Célibataire endurci, il préfère son statut, et s’affirme pleinement comblé.

De la sélection…

Aujourd’hui Gus joue de moins en moins de tournois. Il préfère actuellement se concentrer plus sur ses « cash games ». Il joue maintenant enligne, exclusivement à Fulltilt.com. On peut le retrouver régulièrement dans les « High stakes » Pot-limit Omaha ou Omaha 8/B Limit. Il joue aussi du limit et du RAZZ, et parfois des tournois multi-tables. Lorsqu’il joue « Live », il joue dans les grosses games du Bellagio, naviguant entre les treize formes de poker qui s’y jouent, avec des joueurs tels que Barry Greenstein, Phil Ivey, Doyle Brunson.

Marquer l’histoire

Gus a littéralement marqué l’histoire du poker télévisé, la saison passée, au cours de l’émission « High Stakes poker », lorsqu’il remporta le plus gros pot jamais vu à la télé. La main se jouait contre Daniel Negreanu, qui avait 66, alors que Gus tenait 55. Au flop, les deux joueurs avaient un brelan, mais le tournant apporta un « quads » à Gus, lui faisant ainsi remporter une main d’une valeur de 575,000$

Sa mentalité de poker

Une des premières erreurs que les joueurs de poker font trop souvent selon lui, est qu’ils apprennent à lire les autres, à vouloir les comprendre, avant même de se connaître soi-même, et de s’auto-lire. Il ne poussera pas sur les autres, pour essayer de les faire réagir, de les faire sortir, il avoue préférer plutôt se concentrer à 100% sur son jeu. Il accorde beaucoup d’importance à la lecture des joueurs, il dit même qu’il ne joue pas du tout ses cartes, mais plutôt le joueur. Il adore projeter l’image d’être juste complètement fou ou chanceux aux cartes, car ainsi ses adversaires le mettent sur une image qu’il n’est pas, et il arrive à en tirer profit.
Gus pense ardemment que la bonne forme physique et mentale sont des points tout à fait vitaux pour être un excellent joueur de poker. C’est pourquoi il passe un temps fou à s’entrainer, à faire des sports, à se mettre en forme dans tous les sports qu’il aime!
Ne manquez pas le dernier article de la série des As de poker, qui sortira sous peu. D’ici là, bon poker!
Cookie!
BIBLIOGRAPHIE :
Wikepedia – FREE online encyclopedy
(DISPONIBLE sur http://www.fulltiltpoker.com/gusHansen)
Cardplayer.com – résultats de tournois
(DISPONIBLE sur http://www.cardplayer.com)
Unravelling Gus – De ?inconnu?
(DISPONIBLE DANS Bluff Magazine – Octobre 2006 – p.60)

Comments

Powered by Facebook Comments