Ray Bitar prend (enfin) la parole

Publié le 7 mars 2012

Le nom de Ray Bitar a défrayé l’actualité à maintes reprises cette dernière année, et ce, rarement sous un éclairage flatteur pour le personnage.  L’ancien PDG de Full Tilt Poker a en effet été reconnu comme le principal responsable de l’épouvantable gestion de la compagnie, ayant menée à la débâcle financière toujours irrésolue.  Non seulement ses compétences furent dénigrées, mais son silence face aux milliers de joueurs floués depuis la fermeture de Full Tilt  a été globalement décrié.  Pour la première fois depuis le Black Friday, le malaimé de l’industrie s’est enfin prononcé, dans une entrevue menée avec le site PokerStrategy.com (dont vous pouvez trouver la version originale, en anglais, via le lien précédent).   En voici une traduction libre:

Question: Ray, il y a une indignation générale autour du fait que vous êtes resté silencieux depuis les accusations et les fermetures découlant du Black Friday.  Pouvez-vous nous dire pourquoi vous n’avez fait aucune déclaration publique?

Ray Bitar: Il y a deux raisons.  La première est le processus légal qui m’a empêché de fournir toute information pertinente autour de l’enquête en cours, et bien évidemment, je ne voulais pas mettre à risque les avancées de quelconque façon.  Bien que j’aurais pu faire des déclarations générales à travers ce processus, elles n’auraient pas été en lien aux sujets sous enquête.  De telles déclarations auraient été de nature trop générale afin de pouvoir fournir des réponses aux nombreuses questions que les gens ont, et ce, avec raison.

La deuxième raison est que, avec bien d’autres personnes, j’ai quotidiennement travaillé depuis le Black Friday afin d’assurer que les joueurs soient repayés, ce qui a été ma priorité principale, tout comme de travailler sur les plans futurs de FTP.  Ce travail devait être fait à l’écart du regard public.  Si cela avait pu satisfaire des gens d’obtenir des renseignements précis sur les discussions en cours – ce qui aurait d’ailleurs ôté une part de blâme de mes épaules – je suis convaincu que de telles déclarations auraient diminué les chances d’une conclusion positive, ce qui est sur quoi nous devons maintenant nous concentrer.

Mon amour pour ce jeu et la communauté de poker a rendu très difficile de garder ce silence, particulièrement face aux nombreux sentiments de colère exprimés envers FTP, moi et d’autres, dans les journaux et dans les blogues.  Face au manque d’information ayant été rendu public, je peux certainement comprendre ces sentiments.  Mon objectif principal a toujours été et continue d’être à travailler vers l’objectif ultime partagé – le remboursement des joueurs et la survie de la compagnie.  Je me dédie complètement à cette cause et je fais tout ce qui m’est possible de faire afin d’en arriver à un résultat bénéfique.

Question: Qu’est-ce qui se passe depuis le Vendredi Noir?

Ray Bitar: Ma vie a radicalement changé depuis avril dernier.  En tant que directeur de Tiltware, j’ai pleinement coopéré avec le DoJ afin qu’ils puissent compléter son enquête.  Au-delà de ça, j’ai passé la majeure partie de mon temps à m’assurer que FTP survive et que les joueurs soient remboursés.  Je sais que ces événements ont blessé énormément de gens innocents et c’est mon travail principal de régler ça.  Je continue de travailler sur ces problèmes, jour et nuit jusqu’à ce qu’on les règle.

Question: Y a-t-il quoi que ce soit que vous aimeriez dire à la communauté de joueurs en ligne?

Ray Bitar: Je voudrais offrir mes sincères excuses à tous ceux qui ont été affectés par ces événements et clarifier que mon silence n’a jamais été une tentative de “cacher”, ou “ignorer” la situation.  Cela a été fait par nécessité afin d’assurer que l’objectif demeurait axé sur les efforts continuels afin d’atteindre le meilleur dénouement pour les joueurs.  Mes efforts entiers sont sur l’obtention d’une résolution favorable pour les joueurs.  J’espère que d’ici bientôt, je pourrai fournir de vraies bonnes nouvelles pour tous les joueurs impliqués.

Pourquoi Bitar décide-t-il finalement de rompre le silence, alors qu’il offre exactement ce qu’il décrit à travers ses propres mots, soit des affirmations générales, sans contenu substantiel permettant de mieux saisir les avancées actuelles?

Tous espéreront qu’il en ait ainsi décidé, car l’entente de réouverture et de remboursement des joueurs est maintenant complétée, sans réelle possibilité de retour en arrière.  Ainsi, Bitar serait potentiellement en début de campagne de nettoyage de son nom, afin de recueillir un crédit espéré face à la résolution future de la situation.  Après tout, si l’entente pressentie était sur le point de tomber, pourquoi ainsi se prononcer?    Voeu pieux ou réel favorable pressage dans le dossier?

Discutez-en ainsi que de l’entrevue générale de Ray Bitar sur le forum de discussion PrincePoker.com

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Charles-Alexandre Sylvestre à Radio Poker!
Ce soir! Laurence Grondin à Radio Poker
Ce soir! Jonathan Duhamel à Radio Poker!
Joe Hachem lance un cri du cœur aux jeunes champions de poker
Entrevue avec Charles-Alexandre Sylvestre
HAUT DE LA PAGE