Joe Hachem lance un cri du cœur aux jeunes champions de poker

Publié le 4 février 2014

Alors que l’événement principal de l’Aussie Million 2014 bat son plein, le rendez-vous serait évidemment incomplet sans la présence de l’ancien champion du monde 2005, l’australien Joe Hachem. Dans une entrevue sentie donnée à Bluff, ce dernier s’est exprimé sur la valeur d’un champion du monde de nos jours, sur ses responsabilités, puis sur la santé du poker en général.

Hachem n’y va pas de main morte dans ses commentaires. Celui qui fut considéré comme un grand ambassadeur pour le sport lance plusieurs flèches à ses successeurs. Il estime en effet que les champions qui ont suivi: Jamie Gold, Jerry Yang et la série de jeunes par la suite, ont carrément détruit la valeur du patrimoine du titre de champion du monde de poker.

Il explique que la situation s’explique par l’âge de bien des récents champions. Selon Hachem, ils n’ont simplement pas la maturité afin de bien assumer le rôle et ils se concentrent que sur l’argent, non pas le prestige. L’Australien y va toutefois d’une fleur envers notre champion québécois: “Mon champion préféré après moi est Jonathan Duhamel”. Il en va ainsi pour toute la passion exprimée envers le titre, la valeur du bracelet au-delà de celle de l’argent.”

La vision d’Hachem sur la santé du poker n’est guère plus réjouissante: “Je pense que le poker se meure et c’est parce que ce n’est plus plaisant pour les joueurs d’y jouer [...] Ces jeunes génies à la table qui ne disent pas un mot, ils vident tous les fish…”

“La raison pour quoi les amateurs jouent au poker est parce qu’ils ont du plaisir! Ces derniers perdent de l’argent face aux pros depuis des années et ils adorent ça! Prenez Antonio Esfandiari [...] tous les gros fish adorent jouer contre lui, c’est divertissant, ils se fichent bien de l’argent!”

Bref, l’atmosphère morose imposée par la présence de nombreux jeunes pros, silencieux et essentiellement analytiques, mènerait ultimement à la perte d’intérêt des amateurs à se joindre aux tables. Il dit d’ailleurs que cela se reflète au poker télévisé d’aujourd’hui: “Personne du public général ne se soucie des discussions sur son range de check-raise. Les gens veulent savoir ce qui met un joueur à bout. Comment réagit-il à la victoire, ou à la défaite?

À ces jeunes champions, il ajoute en conclusion: “C’est votre responsabilité et je ne peux vous forcer à le faire. [C'est toutefois essentiel de rendre le  poker plus plaisant] s’ils aiment vraiment le jeu et désirent le voir continuer à grandir”.

Êtes-vous d’accord avec Joe Hachem et son avis sur la responsabilité des jeunes champions sur le futur du poker? Discutez-en et voyez l’entrevue vidéo intégrale sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Découvrez « La Voûte », nouvelle salle de jeux divers dans les Laurentides
Charles-Alexandre Sylvestre à Radio Poker!
Ce soir! Laurence Grondin à Radio Poker
Ce soir! Jonathan Duhamel à Radio Poker!
Joe Hachem lance un cri du cœur aux jeunes champions de poker
HAUT DE LA PAGE