Entrevue avec Miguel Proulx

Publié le 26 juillet 2010

Entretien avec l’auteur de la plus impressionnante performance québécoise aux WSOP 2010… du moins jusqu’ici!

S’il y a un exploit passant sous les radars médiatiques et qui mérite d’être souligné, c’est sans contredit la performance époustouflante de Miguel Proulx lors des dernières séries mondiales de poker.  Spécialisé dans la variante d’Omaha à la limite du pot, Miguel (photo principale, source: www.pokernews.com) s’est carrément élevé en tant que membre sélecte de l’élite mondiale.  Il s’illustra d’abord lors de l’événement #28, soit un tournoi de PLO à 2 500$ ayant accueilli 596 joueurs.  Il y remporta la victoire ainsi que son premier bracelet, pour une cagnotte de 315 311$.

C’était une somme amplement large pour ne pas rater l’événement de championnat de PLO à 10 000$.  Preuve qu’il figure parmi les meilleurs au monde sous cette variante, c’est non pas une nouvelle table finale qu’il atteint, mais bien le duel ultime.  Seul Daniel Alaei put finalement le vaincre, donnant le deuxième rang au Québécois de Québec.  Cette performance lui permettait d’ajouter  482 265$ à ses gains estivaux.

Voici l’entrevue que PrincePoker a eu le plaisir d’avoir avec Miguel Proulx.

PrincePoker:  Comment se passe le retour au Québec?  Comment occupe-t-on les premières journées au retour d’un tel voyage de poker?

Miguel Proulx:  Le retour se passe plutôt bien. Les miens me manquaient quand même alors je me suis occupé par ceux-ci depuis mon retour. C’est l’été et il faut en profiter un peu, donc assez tranquille côté poker.

PrincePoker:  Était-ce ta première participation aux séries mondiales de poker?

Miguel Proulx:   C’est la 5e année que je faisais le Main event. Par contre d’habitude je ne joue presque pas d’événements secondaires autres que le Main. Souvent, je joue peut-être un autre tournoi additionnel seulement, puis pour le reste je joue les cash game…

PrincePoker:  Quel était ton objectif premier pour ces Séries mondiales de poker 2010?  Considères-tu l’avoir atteint?

Miguel Proulx:   Depuis plus d’un an, je joue du pot limit omaha. Cette année, j’ai voulu faire changement des cash game et j’ai décidé de faire les 4 événements de PLO,  tout comme le Main et un petit tournoi de hold’em sans limite à 1 000$. J’espérais peut-être faire une table finale afin de maximiser mes chances pour être sur la “team online” de PokerStars. Malgré le fait que mon but premier n’ait pas été atteint, je ne peux qu’être fier de ma bonne fortune de cet été.

PrincePoker:  Est-ce que les gains enregistrés vont changer quoique ce soit à ta routine poker, notamment aux limites jouées?

Miguel Proulx:  Non, les gains enregistrés ne changeront rien aux limites auxquelles je jouerai. Je ne réinvestirai pas dans mon bankroll, je vais par contre en profiter pour finaliser les travaux liés à la maison. Ceux-ci me permettront aussi de relaxer un peu plus et d’amorcer un retour graduel aux études.

PrincePoker:  Est-ce que tu penses voyager internationalement pour les tournois de poker majeurs live de la prochaine année, notamment les séries mondiales de poker européennes en septembre?

Miguel Proulx:   Dur à dire!  Pour être sur le circuit, il faut avoir un bankroll assez gros, ce que je n’ai pas puisque la majorité de mes gains iront dans des investissements passifs pour sécuriser la famille.

PrincePoker:  Quels furent le ou les moments forts de ton voyage, à la table ainsi qu’à l’extérieur?

Miguel Proulx:   Je crois que la main la plus mémorable que j’ai eue fut pendant le heads up du 2500$ pot limit omaha. Je commençais à être short et mon adversaire était assez agressif. Il s’est mis all-in préflop avec JJ44 contre mon KQQ3 et le flop est sorti A94, donc je n’avais pratiquement aucun draw. La foule a été hystérique pendant 2-5 bonnes minutes avant que le dealer tourne une Q. C’était un moment assez sick!

PrincePoker:  As-tu été impressionné par un joueur en particulier à travers le voyage?  Quels étaient les traits rendant ce joueur différent et plus dangereux?

Miguel Proulx:  J’ai joué plus d’une heure contre Tom dawn pendant le 10 000$ de PLO et il jouait littéralement 70% de ses mains.

PrincePoker:  Quels sont tes objectifs de la prochaine année question poker?

Miguel Proulx:   J’aimerais apprendre les jeux de Stud afin de pouvoir faire un peu plus de tournois l’an prochain. C’est le seul jeu qui me manque afin de faire les tournois HORSE. Qui sait, je vais peut-être me sentir d’attaque pour le tournoi HORSE à 50 000$!

PrincePoker:  La communauté des joueurs du Québec est tissée assez serrée.  Seras-tu à Las Vegas en novembre pour soutenir Jonathan Duhamel?

Miguel Proulx:   Définitivement. Les chances que j’y aille sont assez élevées. Jonathan est probablement un de ceux que j’ai côtoyés le plus cet été. Il le mérite et je compte bien allez supporter!

PrincePoker:  Le gain d’un bracelet est d’une importance significative, puis un accomplissement qui se faisait impatiemment attendre au Québec depuis les résultats de Boyer en 2005.  As-tu l’impression que cet exploit passe dans l’ombre de la présence de Duhamel à la table finale?

Miguel Proulx:   Je ne crois pas que le bracelet soit passé dans l’ombre à cause de la table finale de Jonathan. Je crois plutôt que la variante que je joue est une variante méconnue qui n’intéresse pas le public en général. Le poker au Québec n’est pas aussi fort qu’ailleurs dans le monde, les médias ne s’en intéressent que très peu. Il suffit de googler plusieurs noms pour se rendre compte à quel point il y a peu d’articles concernant le poker au Québec versus partout ailleurs dans le monde.

Merci!

Discutez de cette entrevue avec Miguel Proulx sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Découvrez « La Voûte », nouvelle salle de jeux divers dans les Laurentides
Charles-Alexandre Sylvestre à Radio Poker!
Ce soir! Laurence Grondin à Radio Poker
Ce soir! Jonathan Duhamel à Radio Poker!
Joe Hachem lance un cri du cœur aux jeunes champions de poker
HAUT DE LA PAGE