Mythes et Réalités

Publié le 23 juillet 2002

Voici quelques mythes et réalités concernant le poker, tirés de citations que j’ai déjà entendu autour d’une table.
MYTHE: ?Le gambling est un fléau.?
RÉALITÉ: La société voit souvent le gambling comme un fléau alors que c’est plutôt la compulsion de certains joueurs qui est problématique. Le gambling éduqué et intelligent peut-être très profitable (et amusant).
****
MYTHE: ?Le poker, c’est juste de la chance.?
La chance est bien présente dans le poker mais ce, à court terme. À long terme les décisions que vous prenez sont soit profitables ou non. Ces décisions peuvent reposer sur des probabilités, sur la psychologie, sur la connaissance de votre adversaire ou sur bien d’autres concepts.
****
MYTHE: ?Ce n’est pas éthique de regarder les cartes de ses adversaires.?
RÉALITÉ: Chaque joueur est responsable de bien protéger ses cartes, de s’assurer que personne ne les voit et que le brasseur ne les tue pas par erreur. Si un joueur à votre côté vous montre ses cartes, dites le lui une fois, ensuite, s’il refuse de comprendre, ce sera sa faute.
****
MYTHE: ?Une couleur en pique est plus forte qu’une en coeur.?
RÉALITÉ: Non, une couleur est une couleur. Statistiquement, ce n’est pas plus facile d’avoir une couleur en coeur qu’en pique. Ce qui en démarque une par rapport à l’autre c’est comme toutes les autres mains: la carte la plus forte. Donc une couleur à l’as est plus forte qu’une au valet.
****
MYTHE: ?Le poker, c’est juste du bluff.? C’est complètement faux.
RÉALITÉ: Le bluff fait parti du poker et c’est une arme redoutable mais la vérité est que la grande majorité des joueurs bluffent beaucoup trop. Surtout dans les parties avec une structure limite puisque c’est rarement correct de se coucher sur la rivière pour une seule mise supplémentaire.
****
MYTHE: ?Toutes les mains peuvent gagner.?
RÉALITÉ: C’est vrai à la base;72o peut faire une main pleine. La vérité est plutôt que la plupart des mains ne sont pas profitables à long terme et donc pas jouables. Si à toutes les fois que je joue une main comme AKo vous jouez A2o, vous êtes à 3:1 contre moi, devinez où l’argent ira.
****
MYTHE: ?Ce brasseur est malchanceux pour moi.?
RÉALITÉ: Les joueurs qui croient que le brasseur est responsable pour leurs mésaventures ne comprennent pas les principes du hasard et de l’aléatoire.
****
MYTHE: ?Changer de siège ou de paquet de carte peut changer sa chance.?
RÉALITÉ: C’est un peu comme le brasseur malchanceux. Ce n’est pas en changeant de paquet ou de siège que la chance va tourner.
****
MYTHE: ?J’ai tellement investi dans ce pot que j’ai pas le choix de continuer.?
RÉALITÉ: L’argent que vous avez mis dans le pot n’est plus à vous, il est au pot. Si vous déduisez que votre main n’est plus la meilleure, couchez la, point.
****
MYTHE: ?Checker et égaliser est souvent correct.?
RÉALITÉ: La vérité est que c’est rarement correct de checker et égaliser. La stratégie optimale est de prendre contrôle de la main et de miser ou relancer.
****
MYTHE: ?Au hold’em, ça ne sert à rien de relancer avant le flop puisque le flop détermine la main gagnante.?
RÉALITÉ: Bien que ce soit vrai que le flop est la colonne vertébrale de la main, il reste que les meilleures mains se doivent d’être relancées avant le flop pour maximiser leur profits. Quand on met de l’argent dans le pot avec la meilleure main de la table, on y gagne.
****
MYTHE: ?Si une main est bonne à jouer pour une mise, elle est bonne pour deux ou trois.?
RÉALITÉ: Lorsqu’un joueur relance que ce soit avant le flop au hold’em ou sur la troisième avenue au stud, il vous envoie un signal indiquant que sa main est de bonne qualité (à moins qu’il soit stupide). Cela signifie que pour profiter à long terme quand il relance, vous devez jouer des mains qui devraient en moyenne être supérieures aux siennes. Dans le cas extrême où un joueur ne relancerait qu’avec AA, KK ou AK au hold’em, la seule main que vous devriez généralement jouer contre lui après qu’il ait relancé est AA.
****
MYTHE: ?Je ne voulais pas effrayer personne, c’est pour cela que je n’ai pas relancé avec ma paire d’as.?
RÉALITÉ: Quand je vois un joueur se faire battre avec AA au hold’em par une main de médiocre qualité parce qu’il n’a pas relancé, je souris. Le poker est une bataille pour les blinds et les antes, vous devez relancer avant le flop avec vos meilleurs mains parce que ces blinds vous reviennent. Dites vous que c’est mieux de jouer contre 3 autres joueurs qui on mis 2 mises chaque que contre 6 adversaires qui en ont mis une seule. Le pot est le même mais vos chances de le remporter ont augmenté de beaucoup si vous avez réussi à réduire de moitié le nombre de joueurs à battre.
****
MYTHE: ?Si j’ai une main acceptable sur le rivière, j’égalise tout le temps.?
RÉALITÉ: Ce qui est important est surtout combien de joueurs ont déjà égalisé. Si 2 joueurs ont appelé avant vous, cela veut dire qu’ils ont quelques choses. Vous devriez donc toujours avoir une main plus forte si vous sur-égalisez. Contre un seul joueur, ou lorsque vous êtes premier à égaliser, vous pouvez appeler avec une main plus marginale.
****
MYTHE: ?Une main jouable est jouable de partout.?
RÉALITÉ: C’est souvent ce qui différencie une bon joueur d’un joueur moyen ou médiocre: la capacité d’adapter ses standards de mains en rapport à sa position. Certaines mains sont profitables en position tardive mais sont de grandes perdantes en position hâtive (ex: KJo au hold’em). Ajustez-vous!

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
La Corée du Nord permet le gambling pour financer l’État
La saga Weinstein s’invite sur la planète poker
Le New Jersey, Nevada et Delaware partageront leur bassin de joueurs
Caesars émergera officiellement de la faillite demain
Le litige impliquant Ivey et le Borgata se tourne vers le manufacturier de cartes
HAUT DE LA PAGE