MGM Mirage a de grands projets pour Atlantic City

Publié le 17 octobre 2007

Le groupe MGM Mirage a annoncé récemment la construction d’un immense complexe hôtelier à Atlantic City d’une valeur de 4,5 à 5G$. Ce complexe comprendra un hôtel de 3000 chambres, un théâtre de 1500 places, un spa, un restaurant, un centre de congrès, une salle de poker et le plus grand casino de toute la région. Une fois tous les permis obtenus, la construction, sur un terrain de 72 acres adjacent au Borgata, devrait commencer l’an prochain. L’hôtel-casino ouvrira par la suite ses portes en 2012.
Ce nouveau projet de MGM viendra s’ajouter au marché déjà très compétitif d’Atlantic City. Depuis l’ouverture du Borgata en 2003, de nombreux casinos ont été obligés d’investir massivement pour rénover leurs installations afin de demeurer compétitifs avec ce nouveau joueur. Ainsi, le célèbre homme d’affaires Donald Trump a dépenser 225M$ pour agrandir ces trois casinos au cours des dernières années et il prévoit investir encore 250M$ pour construire une nouvelle tour au casino Taj Mahal. Les propriétaires du fameux Sands Hotel & Casino prévoient même de détruire entièrement l’hôtel actuel pour le remplacer d’ici 2011 par un nouveau complexe hôtelier de 2G$ qui sera construit au bord de la mer.
De son côté, le groupe Harrah’s a annoncé en février dernier la première phase de son projet d’agrandissement de 500M$ de son casino. Les autres phases devraient être complétées l’an prochain. Le casino sera alors pour quelques temps le plus grand casino d’Atlantic City, jusqu’à ce que le nouveau complexe de MGM Mirage soit terminé.

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Tsoukernik persiste et signe dans ses accusations de conspiration à son égard
Seidel et Juanda poursuivent Fazeli pour une fraude de 1.3M$ relativement à des billets pour le Super Bowl
Éric Danis nommé président du Global Poker Index et de la base de données The Hendon Mob
Le légendaire parieur Billy Walters s’attaque à Phil Mickelson 
Les cartes Gemaco jugées non responsables dans le litige opposant Ivey au Borgata
HAUT DE LA PAGE